Les nouveaux projets Erasmus+ dans l’Académie de Paris à la rentrée 2020

KIT FR VISUELS RS INSTAGRAM INSTA POST-1080X10801602771642955

Les Erasmus Days organisés à travers l’Europe les 15, 16 et 17 octobre célèbrent les projets européens Erasmus+.
Ces journées sont aussi l’occasion de présenter les nouveaux projets obtenus dans l’académie de Paris sur l’appel 2020.

ERASMUS + PARIS

Le bureau Erasmus+ de la DAREIC de Paris, inauguré en octobre 2019, se donne les missions suivantes :

  • Suivi et mise en œuvre de projets Erasmus+ académiques

  • Conseils aux établissements scolaires de l’académie de Paris

  • Accompagnement des étapes des projets Erasmus+ d’établissements 

  • Dissémination et valorisation des projets existants

 
PROJETS PORTES A L’ECHELLE ACADEMIQUE

Ainsi, l’Académie de Paris dépose des projets Erasmus+ à l’échelle académique, qui sont portés financièrement par le GIP-FCIP de Paris.

Ces projets répondent aux ambitions du projet académique 2017-2020 et s’appuient sur les priorités académiques, en impliquant tous les niveaux scolaires à travers des écoles maternelles et élémentaires, des collèges, des lycées professionnels, jusqu’à la formation post-bac avec des mobilités pour des élèves inscrits en formation continue d’initiative locale.

Une attention particulière est portée aux publics les plus fragiles en réseaux d’éducation prioritaire et en lycées professionnels.

Ces projets portés à l’échelle académique sont une parfaite démonstration du travail mené en interservices, avec un portage financier par le GIP FCIP de l’académie de Paris, et une gestion assurée par la délégation académique aux relations européennes et internationales et à la coopération (DAREIC). La DAREIC a mis en place les candidatures et est en charge du suivi et de la mise en œuvre, en s’appuyant sur les accords de coopération décentralisé existants.

La dimension interdisciplinaire de ces projets Erasmus+ est un axe fort, en mobilisant des personnels et élèves de profils différents, et issus d’écoles et établissements répartis sur l’ensemble du territoire parisien.

Sous l’appel 2020, huit nouveaux projets de mobilité ont été déposés et retenus.

 
PROJETS KA102 POUR L’ENSEIGNEMENT ET LA FORMATION PROFESSIONNELS

Pour la voie professionnelle, cinq projets débutent en 2020, regroupant 75% des lycées professionnels publics de Paris.


Portés pour des consortia académiques ces projets vont permettre aux élèves d’effectuer leur période de formation en milieu professionnel en Europe. Ils seront suivis et accompagnés par des personnels qui les soutiendront dans leur recherche de stage et leur installation, et viendront évaluer les acquis d’apprentissage en fin de mobilité.

ERASMUS CAPMOB 
Le projet CAPMOB2.1 regroupe 18 lycées professionnels parisiens, qui ont rejoint un projet en consortium académique depuis 2018 ou qui débutent l’aventure Erasmus+. Ce consortium permettra la mobilité de 320 apprenants de la voie professionnelle sur deux ans et offrira aux établissements un accompagnement et un suivi administratif renforcés.

En parallèle, quatre « mini CAPMOB » par champs professionnels ont été constitués avec les établissements inscrits dans un consortium académique depuis 2016, en lien avec la DAFPIC. Cette stratégie s’inscrit dans la mise en réseaux par champs de métiers et dans la revalorisation de la voie professionnelle.

  • CAPMOB’MHR - CAPMOB’ Métiers de l’hôtellerie et de la restauration : pour la mobilité de près de 90 apprenants et leurs accompagnateurs des 3 lycées professionnels des métiers de l’hôtellerie et de la restauration (Guillaume Tirel, Jean Drouant, Belliard)

  • CAPMOB’MOD-E - CAPMOB’ Métiers de la mode et de l’esthétique : 120 apprenants de la formation professionnelle et leurs accompagnateurs des 5 lycées professionnels des métiers de la mode et de l’esthétique effectueront leur PFMP en Europe (Paul Poiret, Turquetil, Octave Feuillet, Marie Laurencin, Elisa Lemonnier)

  • CAPMOB’COM - CAPMOB’ Métiers de la communication et de la relation à l’usager : mobilité de PFMP de 180 apprenants et leurs accompagnateurs des lycées Turquetil, Edgar Quinet, René Cassin, Abbé Grégoire, Gustave Eiffel)

  • CAPMOB’IND - CAPMOB’ Métiers de l’industrie regroupant les lycées Galilée, Vauquelin, Dorian et Jacques Monod et qui permettra la mobilité de 120 apprenants et accompagnateurs

PROJETS KA101 POUR LA MOBILITE DES PERSONNELS DE L’ENSEIGNEMENT SCOLAIRE
Les projets retenus sous l’appel 2020 témoignent de la volonté de formation et de développement des compétences des personnels de l’enseignement scolaire de l’académie de Paris.

Deux projets visent particulièrement le développement des compétences linguistiques des équipes scolaires et périscolaires d’écoles parisiennes.

  • CREA2.1 : Ce projet s’inscrit dans la continuité du projet CREA2.0 (en cours). Mis en place par l’Académie, en partenariat avec la Ville de Paris, CREA2.1 propose des formations linguistiques en immersion pour les équipes scolaires et périscolaires des 14 écoles maternelles et élémentaires inscrites dans le dispositif d’écoles à enseignement renforcé en anglais. Ces équipes partiront une semaine à Dublin pour suivre une formation organisée par l’Alliance Française de Dublin et alternant des cours de langue anglaise et des ateliers mêlant différents pans de la culture et de l’histoire irlandaises.

  • CRAIE est un deuxième projet de formation linguistique pour des écoles désireuses de développer leur pratique linguistique sur tous les temps de la journée de l’élève. Les équipes scolaires et périscolaires de 18 écoles parisiennes suivront une formation immersive en langue allemande, italienne ou espagnole pour développer leurs compétences et consolider leur projet linguistique pour l’école. Ces formations seront organisées en lien avec les partenaires institutionnels de l’Académie à Berlin, Rome et Madrid.

  • PRIDE : genre, identités, sexualités est un projet novateur d’observation et d’échange de pratiques professionnelles sur les identités de genre, la déconstruction des stéréotypes sexistes et homophobes, la pédagogie critique des normes, les pratiques pour favoriser l’égalité filles-garçons, les pratiques de classes et la formation des personnels sur ces questions. Un groupe de personnels d’établissements du second degré a été constitué et comparera les pratiques à Berlin, Madrid et Sollentuna (Suède). Les résultats de ces observations et des échanges donneront lieu à un guide de bonnes pratiques transférables. Ce projet est construit en lien avec l’Observatoire de prévention et de lutte contre les discriminations LGBTQI+.


     

PROJETS PORTES PAR LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES

En parallèle, les établissements scolaires déposent leur propre candidature, souvent le fruit de leur participation à des projets Erasmus+ académiques.

PROJETS KA101 POUR LA MOBILITE DES PERSONNELS DE L’ENSEIGNEMENT SCOLAIRE
6 projets de mobilité des personnels de l’enseignement scolaire ont été obtenus en 2020.
Ainsi les équipes des lycées Diderot et Paul Poiret bénéficieront de formations linguistiques leur permettant de développer leurs pratiques professionnelles et d’accompagner les mobilités d’élèves ainsi que la mise en place de futurs projets.
L’équipe du collège Thomas Mann se formera dans un établissement finlandais au programme KiVa de lutte contre le harcèlement en milieu scolaire mis au point à l’Université de Turku.

Trois projets KA101 sont portés en consortia :

  • Le projet SPIN (Sport, Inclusion et Numérique) est mené à l’initiative de l’IA-IPR d’EPS et du GIPTIC EPS, et porté par le lycée Turquetil. Il donnera l’opportunité à une dizaine de professeurs d’EPS et d’IP-IPR d’observer les pratiques pédagogiques en matière d’inclusion et de gestion de l’hétérogénéité, ainsi que d’utilisation du numérique dans l’enseignement de la pratique sportive en Espagne et Italie.
  • La circonscription 18C a développé un projet de mobilité, « Découvrir, partager et mutualiser »pour découvrir d’autres systèmes scolaires et échanger sur les pratiques en matière d’inclusion, de climat scolaire et d’éducation à la santé, à la citoyenneté et au développement durable. Porté par le collège Utrillo, le projet va permettre aux directrices et directeurs d’une vingtaine d’écoles, aux personnels de direction de deux collèges et à l’équipe de la circonscription de partir en mobilité en Finlande, Italie, Espagne, Allemagne, aux Pays-Bas et à Malte.

  • Le projet MOOVEE permettra quant à lui à 7 directeurs et directrices d’écoles du 20ème arrondissement, une IEN et l’équipe de direction du collège Jean-Baptiste Clément, porteur de la candidature, d’observer d’autres techniques de pilotage et d’animation des équipes, de gestion de l’inclusion et du fait religieux à travers des mobilités européennes.

 

PROJETS KA229 D’ECHANGES SCOLAIRES ERASMUS+
Des établissements se sont également engagés dans des projets d’échanges scolaires Erasmus+.

Ainsi, le collège Montgolfier travaillera avec son partenaire de Sollentuna (Suède) sur les activités de pleine nature et le développement durable, à travers son projet Team Nature.

Le projet EAT, Erasmus à Table du collège Gérard Philipe avec Lisbonne porte sur l’alimentation à travers le prisme de l’art et du développement durable.

Le collège Paul Verlaine s’est lui engagé dans un projet théâtral abordant la question des migrants avec son partenaire d’Athènes.

Le collège Hector Berlioz est partenaire d’un projet portant sur la culture européenne celte avec des partenaires d’Edimbourg, Madrid et Vérone.

Enfin, le collège Pierre Mendès France participe, aux côtés d’établissements espagnol, italien, polonais et turc à un projet sur la mise en valeur du patrimoine culturel mondial.

Ces projets témoignent du dynamisme et de l’implication des établissements parisiens dans le programme Erasmus+.
Nous remercions les équipes et l’ensemble des partenaires et leur souhaitons surtout une belle expérience européenne !