Comment évaluer à distance ?

EVAL

Dans le cadre d'un travail prospectif, la DANE répertorie les différentes modalités d'évaluations à distance qui peuvent être mises en œuvre par les équipes enseignantes de lycées qui hybrident les enseignements dans le contexte de la crise sanitaire.

Nous proposerons régulièrement des RUN pour s'approprier ces modalités d'évaluation à distance.

Le contexte sanitaire auquel nous sommes confrontés a amené le ministère à définir les adaptations de la session 2021 du baccalauréat général et technologique. Ces adaptations concernent l'évaluation en contrôle continu.

Le "Guide de l’évaluation des apprentissages et des acquis des élèves dans le cadre de la réforme du
lycée général et technologique"
du MENJS (version septembre 2021) fixe pour chaque enseignement évalué au baccalauréat en terminale - spécialité ou enseignement commun - les principes de cette évaluation qui peut se décliner en présentiel ou à distance ; d'où l'intérêt de ce dossier sur les modalités d'évaluation à distance avec le numérique.

Pour réaliser ce dossier, nous avons fait une enquête auprès d’enseignants du supérieur qui ont eu à mettre en œuvre des évaluations certificatives à distance lors du premier confinement au printemps 2020.

Ce changement de pratique professionnelles est peu aisé car il modifie sensiblement la réprésentation que chacun a des évaluations avec une surveillance humaine comme elle s’opère en classe ou en situation d’examen. Et dans certaines situations, l'acceptabilité par les parents de l'évaluation à distance peut être faible.

Modalités d’évaluations à distance

Modalité 1

Evaluation de connaissances en ligne de manière synchrone en temps limité avec un accès authentifié dans l’ENT aux outils Exercices ou Moodle (QCM, vrai/faux, numérique, appariement…) qui permettent la correction automatique totale. Le facteur primordial est le sujet borné dans le temps avec une heure de début et heure de fin.

Modalité 2

Evaluation de compétences en ligne de manière synchrone en temps limité avec un accès authentifié dans l'ENT aux outils Exercices ou Moodle : résolution de problème à partir d’un énoncé, composition de l’élève rendu dans un fichier joint (copie numérisée ou copie numérique avec certains outils qui permettent la correction automatique totale ou partielle). Le facteur primordial est le sujet borné dans le temps avec heure de début et heure de fin.

Modalité 3

Evaluer une performance orale enregistrée de l’élève (LVE + musique + matière professionnelle…). Nécessite des compétences techniques de l’élève et de l’enseignant pour envoyer et récupérer l’enregistrement sur Exercices ou Moodle.

Modalité 4

Evaluation de compétences en visioconférence par petit groupe (comme une khôlle en prépa), par la résolution en direct d’un exercice. Correction instantanée, personnalisée et commentée oralement (chronophage mais avec une valeur ajoutée formative qui va au-delà de la simple évaluation).

Modalité 5

Evaluation de connaissances avec un enregistrement vidéo d’une restitution d’une notion de cours par l’élève. L’élève, en posture d’enseigner ce qu’il vient d’apprendre, se filme et dépose la vidéo.

Modalité 6

Intégration des évaluations formatives (compte rendu de TP…), des évaluations de travaux collectifs (exposé, projet…) ou des devoirs à la maison.

Modalité 7

Devoir surveillé au lycée sur des temps libres des élèves (mercredi après-midi, samedi matin) avec un surveillant qui n’est pas forcément l’enseignant pour la classe entière. Ou devoir surveillé par l’enseignant pour un groupe présent en cours.

Paramètres d’organisation pour améliorer la robustesse des évaluations 

  • Diversification des sujets ou questions aléatoires pour éviter l’entraide entre élèves (par ex : QCM par tirage au sort à partir de banques de questions) ;
  • Privilégier des sujets courts, rapides mais plus fréquents car si la situation se répète il est plus difficile pour l’élève de se faire aider et limiter la mise en œuvre de la tricherie ;
  • Privilégier des sujets où on évalue des compétences – et non des connaissances – et pour lesquels l’accès aux ressources est autorisé ;
  • Pour les évaluations de connaissances on jouera sur la rapidité à restituer des connaissances (modalité 1). L’évaluation porte sur la justesse des réponses et la rapidité de réponse ; la meilleure note sera attribuée à l’élève qui répond juste au plus grand nombre de question dans un temps borné. Si l’élève répond juste à un faible nombre de questions c’est qu’il le fait avec une aide extérieure. Le barème est donc adapté au meilleur élève ;
  • Alterner les modalités d’évaluation au sein des groupes en cas d’alternance. Pour le contrôle 1, le groupe A fait le contrôle sur table en classe en étant surveillé (modalité 7) pendant que le groupe 2 compose à la maison avec Exercices ou Moodle (modalité 2). Pour le contrôle 2 l’enseignant inverse les rôles les modalités. On peut aussi alterner la modalité 6 (DM) et la modalité 7 (DS)

Moyens techniques pour améliorer la robustesse des évaluations

  • Surveillance vidéo avec outil d’I.A. (surveillance de comportements), en interprétant tous les mouvements du corps ;
  • Système avec surveillance de l’activité Internet de l’ordinateur de l’élève avec son adresse IP (Evalbox note toutes les tentatives de connexions d’une même adresse IP),
  • Contrôle de plagiat avec un logiciel de type Scribbr pour des productions rédigées (Plus d'informations "Répertoire des outils anti plagiat - Prévention et détection" by Thot Cursus https://cursus.edu/technologies/28697/repertoire-des-outils-anti-plagiat-prevention-et-detection).

Dans tous les cas

  Choisir la modalité en fonction de l’objectif visé (évaluation de connaissances ou de compétences, restitution écrite ou orale ou mixte) permet d’être plus pertinent

  Jouer de la diversité des modalités est un facteur de qualité de l’évaluation à distance

  Pondérer chaque évaluation en fonction de sa modalité est un gage de fiabilité de l’évaluation à distance

Rappel

  • Évaluation formative : accompagne les apprentissages et permet de signaler et de valoriser les progrès des élèves
  • Évaluation sommative : permet de vérifier, en fin de séquence ou de période, les objectifs fixés par les programmes en termes de connaissances et de compétences

Pour en savoir plus

Evalbox est une plateforme d'évaluation pour gérer des tests QCM en ligne. C'est un outil professionnel avec un mécanisme de correction automatique de vos tests et questionnaires. Vous générez simplement vos QCM par tirage au sort à partir de banques de questions, ou manuellement en choisissant vos questions, planifiez vos sessions d'examen, et les candidats peuvent passer les examens en ligne. Sa console de surveillance unique, vous permet de surveiller les examens en temps réel, et vous avertit grâce à des algorithmes anti-triche avancés, lorsqu'un élève adopte un comportement suspicieux...  https://evalbox.fr/

Scribbr logiciel anti-plagiat. Les universités utilisent toujours un logiciel anti-plagiat sur vos travaux (mémoires, thèses…). https://www.scribbr.fr/logiciel-anti-plagiat/

Référente à la DANE de cet usage

Delphine Stucchi : Delphine.Stucchi@ac-paris.fr