Pauline García Viardot, une femme créatrice dans un monde d'hommes

Pauline García Viardot

Pour la journée internationale des droits des femmes du 8 mars, le Centre Européen de Musique  ne voulait pas manquer de mettre à l’honneur une figure unique et méconnue de l’histoire de la musique, la cantatrice et compositrice Pauline García Viardot, qui, dans le cadre du bicentenaire de sa naissance,  se trouve être au cœur d’un nouveau projet éducatif avec le rectorat de l’académie de Paris.

Pauline García Viardot

Pauline García Viardot
(1821-1910)

Née à Paris le 18 juillet 1821, « dans une famille où le génie semblait héréditaire », écrivait Franz Liszt, son professeur de piano, admirateur et ami, qui la surnommait « l’archi-musicienne ». Dernière enfant d’une famille espagnole de célèbres chanteurs et musiciens, cette mezzo-soprano au timbre unique et à la large tessiture (de contralto à soprano-colorature), tragédienne, dessinatrice et costumière, a littéralement révolutionné l’art lyrique en y incorporant un jeu de scène inédit. Grande pédagogue du chant, Pauline lègue un immense héritage à la postérité avec la « méthode García » qui se propagera dans le monde entier.

Dans un monde où la femme n’était pas l’égal de l’homme, Pauline va s’imposer comme le centre autour duquel tout ce qui existait d’innovant, de créatif, au niveau artistique et culturel, convergeait et tournait. En son salon de la rue de Douai, prisé du Tout-Paris, de celui de Bougival au domaine des Frênes ou encore dans sa maison à Baden-Baden, toutes ces résidences furent des hauts lieux de rencontre et de musique, chantre des idéaux républicains, et d’un nouveau positionnement de la femme dans l’univers culturel et des idées du XIXe siècle. Pauline Viardot y accueille artistes, intellectuels et hommes politiques en provenance de toute l’Europe. Chopin, Liszt, Verdi, Brahms, Lamartine, Dickens, Flaubert, Zola, Hugo, Daudet, les Dumas, Maupassant, les Goncourt, Delacroix, Ary Scheffer, les Schumann (Clara et Robert), Wagner, Tourgueniev ou encore George Sand (et tant d’autres !), tous furent ses amis intimes . Ses nombreuses correspondances témoignent d’une parfaite maitrise de six langues européennes (le français, l’espagnol, l’italien, l’anglais, l’allemand et le russe) que Pauline met en pratique à chacune de ses tournées. Compositrice, professeure et mentor de la nouvelle garde française – Saint-Saëns, Fauré, Gounod et Massenet entre autres, également patronne des arts (elle possède le manuscrit du Don Giovanni de Mozart[1], objet de pèlerinage pour Rossini et Tchaïkovski), républicaine et humaniste polyglotte, Pauline Viardot incarne bel et bien l’idéal d’une Europe unie dans la diversité. Elle est celle par qui une conscience culturelle européenne surgit, rempart aux nationalismes naissants. Souvent, on parle des pères fondateurs de l’idée européenne, on est enclin aujourd’hui à parler d’une mère fondatrice de l’Europe.

Dans un monde façonné par les hommes, les empires et les nations, Pauline Viardot[2] a porté avec brio la voix d’une femme artiste, républicaine et cosmopolite. Sa galaxie... 

centre européen de musiqueAu-delà de la place qui lui est faite aujourd’hui dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme, l’Institut de France, en partenariat avec le Centre Européen de Musique et le rectorat de l’académie Paris, a décidé d’inscrire le bicentenaire de la naissance de Pauline Viardot parmi les dates majeures de l’année 2021. Au programme : récitals, concerts, conférences et projets pédagogiques, en présentiel ou en virtuel bien sûr. On n’a donc pas fini d’entendre parler de cette femme remarquable.

           Jorge Chaminé, président-fondateur du Centre Européen du Musique

 

[1] Acheté par Pauline Viardot et légué au Conservatoire de Paris. Ce manuscrit se trouve aujourd’hui à la Bibliothèque Nationale de France.

[2] Deux siècles après sa naissance, Pauline Viardot est devenue figure tutélaire du Centre Européen de Musique, 1er écoquartier de culture au monde reliant le Domaine des Frênes (Villa Viardot) à la Maison de Georges Bizet et qui, parmi ses multiples missions, attribuera le nom de Pauline García Viardot à son Académie de Musique. 

Quelques vidéos

Pmceclip0 - 2021-03-12 13h04m25sauline García Viardot - Hai luli - Cecilia Bartoli
https://www.youtube.com/watch?v=GTl-LjVYGZs

Cecilia Bartoli interpréte Hai luli! - Pauline Viardot-García. (basada en la Mazurka Op. 24 nº 1) (1821-1910).  P. Viardot. Les Filles de Cadix
https://www.youtube.com/watch?v=na1gMRcWI5U

L'oubliée du XIXe siècle : Pauline Viardot - Aliette de Laleu
https://www.youtube.com/watch?v=eperaBhuOVM

 

Les coups de projecteur de l'automne-hiver 2020/2021

Le Louvre en ligne 

Le Palais de la Porte dorée comme si vous y étiez 

Le centre des monuments nationaux vient à vous. 

Un hiver 2020-2021 avec Paris Musées 

Musée national de la Marine 

Podcasts et padlet du Muséum national d'histoire naturelle 

Le musée du quai Branly - Jacques Chirac ferme mais la culture ne s’éteint pas. 

Restez connectés avec le Domaine de Chantilly 

Tous les coups de projecteur du printemps 2020

6 & 7 juin
De belles couleurs au Musée d'Art moderne de Paris !  

4 & 5 juin
S'intéresser aux sciences et techniques au Musée des arts et métiers 

2 & 3 juin
Musée Quai Branly - Jacques Chirac

30, 31 mai & 1er juin
Le centre national du costume accueille Noureev

27, 28 & 29 mai 
MNHN : visitez et participez

25 & 26 mai
Le Jeu de Paume chez vous

18, 23 & 24 mai
Palais de la découverte

19, 20, 21 & 22 mai
Hommage à Michel Piccoli

15, 16 & 17 mai
Conversations poétiques par téléphone spéciales enseignants avec le Théâtre de la Ville

13 & 14 mai

Centre Pompidou : podcastez, visitez, créez, jouez ...

11 & 12 mai
Découvrez la Fondation Cartier pour l'art contemporain

8,9 & 10 mai
Notre-Dame de Paris hier et aujourd'hui

6 & 7 mai
Le MAHJ chez vous

4 & 5 mai
Toute l'actualité du CAUE archi-confiné

1er, 2 & 3 mai
L'Opéra comique nous fait chanter...

29 & 30 avril
L'Aquarium tropical à la maison !

27 & 28 avril
Promenade au musée Rodin

24, 25  & 26 avril 
La Cité de l'architecture à la maison !

22 & 23 avril
Les Musées d'Orsay et de l'Orangerie

20 & 21 avril
Paris Musées : les 14 musées de la Ville de Paris

17, 18 & 19 avril 

Château de Vincennes : visite virtuelle et activités

15 & 16 avril
Philharmonie de Paris : visite virtuelle et activités musicales

13 & 14 avril
Visite virtuelle du château de Pierrefonds

10, 11 & 12 avril
Château de Chantilly-Musée de Condé : exposition Raphaël à Chantilly, le maître et ses élèves

8 & 9 avril
Visite virtuelle du musée du Louvre

6 & 7 avril
Visite virtuelle du jour : le musée océanographique de Monaco

4 & 5 avril
La visite virtuelle du week-end : le MAD

2 & 3 avril
La Colline : facebook live, journal de confinement, au creux de l'oreille

31 mars & 1er avril
La Comédie continue !