Bandeau

Lettre de rentrée 2021 - Design et Métiers d'Art - Lycée professionnel par M. Borel

lettre-de-rentree-arts-appliques

Cher(e)s collègues,

Cette lettre de rentrée est l’occasion de vous apporter quelques précisions concernant l’année scolaire 2021/2022, dernier temps de la mise en place de la transformation de la voie professionnelle, le contexte sanitaire rendant toujours improbable l’organisation d’une plénière. Elle restera consultable sur le site disciplinaire académique.

Cette lettre a pour moi une dimension particulière, sachant qu’elle vous arrivera quand je ne serai plus inspecteur de Paris. Après dix années à servir cette académie, je la quitte en effet pour d’autres fonctions, outre-mer. L’absence de réunion pédagogique l’année dernière ne m’ayant pas permis de le faire, ce courrier m’offre l’occasion de vous saluer et de vous remercier pour votre implication au profit de l’épanouissement culturel des élèves. Mon successeur, Jean-Christophe Da-Veiga, aura dorénavant le privilège de vous accompagner dans vos différentes missions.

Chef-d’œuvre

Comme le précisent clairement les nouveaux programmes, notre discipline, qui prend sa pleine dimension au travers de projets, trouve toute sa place dans le cadre du chef-d’oeuvre. Aussi peut-elle prétendre naturellement à une part des moyens horaires attribués à ce dispositif majeur de la transformation de la voie professionnelle.

  • 2020 a été la première session de mise en place de l’épreuve de chef d’oeuvre en CAP.
  • En classe terminale préparatoire à un baccalauréat, le chef d’oeuvre entre dans son année de concrétisation. Il sera évalué dans le cadre de l’examen, lors d’une sous épreuve professionnel donnant lieu à un oral de présentation de 15 minutes devant un jury composé d’un enseignant de matière générale et d’un enseignant de spécialité. Pour les établissements habilités au CCF, cette note sera complétée, dans une égale pondération, par la moyenne des notes afférentes au chefd'oeuvre obtenues durant l’année scolaire.

Épreuve d’art appliqués et cultures artistiques

En CAP, l’épreuve facultative d’arts appliqués et cultures artistique, proposée aux élèves de quatorze filières (armurerie, ATMFC, bijouterie, charpentier bois, constructeur bois, menuisier, fabricant et installateur, ébéniste, esthétique, reliure, SDG, tapisserie d’ameublement), a pour la première fois était évaluée exclusivement sous une forme ponctuelle, le CCF n’étant dorénavant plus proposé dans notre discipline.

En baccalauréat, les nouvelles modalités d’évaluation prévoient, pour les établissements habilités, un CCF concentrée sur l’année terminale. Il comprend trois situations d’évaluation correspondant à chacune des phases de la méthodologie. La durée totale des situations est comprise entre deux et quatre heures.

Première situation d’évaluation (notée sur 6 points)

Le candidat répond à un cahier des charges de projet dans sa phase d’investigation. Il est conduit à :

  • mener une recherche documentaire ;
  • mener une étude portant prioritairement sur l’un des trois domaines du design ;
  • établir des constats sous la forme de productions graphiques, volumiques ou numériques.

Deuxième situation d’évaluation (notée sur 8 points)

Le candidat répond à un cahier des charges de projet dans sa phase d’expérimentation. Il est amené à :

  • proposer plusieurs intentions en réponse à un problème posé lié à l’un des trois domaines du design, argumenter ;
  • traduire des intentions de manière graphique, volumique ou numérique.

Troisième situation d’évaluation (notée sur 6 points)

Le candidat répond à un cahier des charges de projet dans sa phase de réalisation. Il est incité à :

  • opérer un choix parmi des solutions envisagées en réponse à un problème de design ;
  • développer et préciser une proposition sous la forme d’une réalisation graphique, volumique ou numérique, argumentée.

Ouverture de la co-intervention à d’autres disciplines générales

En terminale baccalauréat, les heures en co-intervention peuvent dorénavant être assurées conjointement par un professeur d'enseignement professionnel et par un professeur enseignant :

  • le français, l'histoire-géographie et enseignement moral et civique, les mathématiques, la physique-chimie (selon la spécialité) ;
  • la langue vivante A ou B (selon la spécialité) :
    • les arts appliqués et culture artistique ;
    • l'éducation physique et sportive.

Les heures prévues en co-intervention peuvent également être utilisées pour :

  • la mise en place d'un atelier de philosophie ;
  • le renforcement de l'horaire dédié à l'accompagnement de l'élève pour son projet :
    • d’insertion professionnelle ;
    • de poursuite d'études après le baccalauréat.

Je vous souhaite une bonne rentrée et toute la réussite dans votre action quotidienne auprès des élèves.

Jean Borel
IEN Design et Métiers d’Art