Bandeau

Quelle Ve République demain ?, Cahiers français n°370

Ed. La Documentation française, 86p., Septembre-Octobre 2012

Le régime politique actuel de la France se caractérise par sa longévité (même si les institutions et leur pratique ont évolué depuis 1958). Quel avenir est réservé à la Ve République ? Quelle(s) réforme(s) conviendrait-il de lui apporter ?

F. Hamon montre, d’abord, comment on est passé « du texte (la Constitution) à la pratique » ; B. François rappelle les « mises à jour de la Constitution » ; J-F. Sirinelli  évoque « l’exercice du pouvoir présidentiel » et son évolution ; Ph. Lauvaux fait un bilan de la réforme de 2008 qui visait à revaloriser le Parlement ; A. Martinel s’interroge sur ce qu’il conviendrait de faire pour mieux asseoir l’indépendance (à l’égard du pouvoir politique) de la magistrature ; P. Sadran montre la pertinence du concept de « République territoriale » à la suite des trois grandes vagues de décentralisation observées depuis 1982 ; D. Rousseau s’interroge sur le rôle dévolu au Conseil constitutionnel ; J. Gerstlé met en évidence la médiatisation de la vie politique et, en particulier, lors des élections présidentielles ; R. Lefebvre montre que l’influence incontestable des sondages n’a pas fait disparaître les mécanismes représentatifs (voir, par exemple, le rôle toujours important des partis) ; L. Rouban constate une évolution critiquable vers un « Etat partial » (avec, par exemple, une politisation de la haute fonction publique) et émet quelques propositions pour faire advenir un « Etat impartial » ; enfin, A. Levade propose une réflexion sur les « limites à la souveraineté » (de l’Etat) résultant de l’existence de l’UE.

Numéro très utile en spécialité Science Politique et en ECJS.

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation