Lien

Les gueules cassées, HdA 3e

Niveaux : 3ème
Mot(s) Clé(s) : Première Guerre mondiale - violence de masse - Otto Dix - Chambre des officiers - Histoire des arts
Résumé

Histoire des Arts - gueules cass&e Comment les œuvres d'art témoignent-elles du traumatisme des combattants et de la violence de la Grande Guerre ? Mise en œuvre d'un objet d'étude sur les gueules cassées en histoire des arts en classe de 3e. Par Valérie Marconici

Chapeau

Vignette gueules cassées Dans le cadre de l'enseignement de l’histoire des arts en classe de 3e, Valérie Marcon propose un objet d’étude sur les gueules cassées. Ce travail pluridisciplinaire associant l'Histoire, les Lettres et les Arts plastiques a été réalisé en collaboration avec Hélène Rougeot-Mansouri, professeure de Lettres. Il est ici adapté aux nouveaux programmes pour la rentrée 2016.

Il s’agit dans le cadre de la thématique « De la Belle époque aux années folles : l'ère des avant-gardes (1870-1930) » de réfléchir à la façon dont les œuvres d’art témoignent du traumatisme des combattants et de la violence de la Grande Guerre. En comparant différentes œuvres d’art (extraits d’un roman, d’un film et un tableau), il s’agit de décrire et analyser comment sur un même sujet, des artistes ont choisi différentes formes artistiques pour témoigner du traumatisme des combattants et de comparer les différents points de vue exprimés.

Les fichiers situés en bas de l'article dans l'encadré "en savoir plus" regroupent une fiche professeur détaillée de la démarche, un diaporama et les différentes fiches élève.

Objectifs

Démarche

En histoire des arts

Période historique : XXe siècle à aujourd'hui
Domaines artistiques : arts du visuel (cinéma, peinture), arts du langage (littérature)
Thématique : De la Belle époque aux années folles : l'ère des avant-gardes (1870-1930)

Il s'agit de décrire et d'analyser comment, sur un même sujet, des artistes ont choisi différentes formes artistiques pour témoigner du traumatisme des combattants et de comparer les différents points de vue exprimés par les artistes pour témoigner de ce traumatisme.

Les oeuvres étudiées

  • Extraits du roman de Marc Dugain, La Chambre des officiers, 1998
  • Extraits du film de François Dupeyron, La Chambre des officiers, 2001
  • Les joueurs de Skat d’Otto Dix, 1920

Le fait que ces oeuvres appartiennent à des époques complètement différentes permet de réfléchir aux échos qui existent entre les différentes oeuvres d'art.

 En histoire

Il s’agit de travailler plus spécifiquement sur la violence de guerre et ses conséquences :

  • La gravité et la fréquence des blessures de la face liées à la nature des combats
  • L'image de soi et rejet des gueules cassées par la société
  • Les progrès de la médecine réparatrice

Objectifs de contenu

Problématique

Comment les oeuvres d'art témoignent-elles du traumatisme des combattants et de la violence de la Grande Guerre ?

Notions

Gueules cassées, violence de guerre

Attendus de fin de cycle

  • de l’enseignement de l’histoire des arts (extraits du B.O. spécial n°11 du 26 novembre 2015 ; arrêté du 09/11/2015 - JO du 24/11/2015), Programme pour le cycle 4

- se rappeler et nommer quelques oeuvres majeures, que l'élève sait rattacher à une époque et une aire de production et dont il dégage les éléments constitutifs en terme de matériau, de forme, de sens et de fonction.

- identifier les éléments constitutifs de l’œuvre d’art (formes, techniques, significations, usages)
- effectuer des rapprochements entre des œuvres à partir de critères précis (lieu, genre, forme, thème, etc.).

 

Connaissances et compétences associées

  • Utiliser un lexique simple mais adapté au domaine artistique concerné, à sa forme et à son matériau, pour aboutir à la description d’une œuvre dans sa globalité.
  • Associer une œuvre à une époque et une civilisation en fonction d’éléments de langage artistique.
  • Amorcer, à l’aide de ces éléments, un discours critique.

 

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève citées par le programme

1. Démarches comparatives

  • mettre en parallèle des œuvres de même

période ou de périodes voisines, de domaines artistiques différents ou identiques, autour de binômes (linéaire/pictural ; plan/profondeur ; forme fermée/forme ouverte ; unité/multiplicité ; clarté/obscurité; statisme/mouvement, production/réception, forme/fonction, science/création,héritage/innovation, corps/machine etc.).

 

2. Description, représentation, transposition

 

  • analyser une œuvre d’art par ses dimensions

matérielle, formelle, de sens et d’usage ;

  • utiliser différentes grilles d’analyse, de lecture ou d’interprétation d’un tableau et présenter la description obtenue aux autres (possible dans le cadre d’un travail collectif par groupes).

 

 

  • du socle commun de connaissances, de compétences et de culture

Domaine 5 : les représentations du monde et l’activité humaine

Ce domaine (…) permet en outre la formation du jugement et de la sensibilité esthétiques. Il implique enfin une réflexion sur soi et sur les autres, une ouverture à l'altérité, et contribue à la construction de la citoyenneté, en permettant à l'élève d'aborder de façon éclairée de grands débats du monde contemporain.

L’élève (…) justifie ses intentions et ses choix expressifs, en s'appuyant sur quelques notions d'analyse des œuvres. Il s'approprie, de façon directe ou indirecte, notamment dans le cadre de sorties scolaires culturelles, des œuvres littéraires et artistiques appartenant au patrimoine national et mondial comme à la création contemporaine.

 

Domaine 5 : invention, élaboration, production

L’élève développe son jugement, son goût, sa sensibilité, ses émotions esthétiques. (…)

Pour mieux connaître le monde qui l'entoure comme pour se préparer à l'exercice futur de sa citoyenneté démocratique, l'élève pose des questions et cherche des réponses en mobilisant des connaissances sur :

- les expressions artistiques, les œuvres, les sensibilités esthétiques et les pratiques culturelles de différentes sociétés ;

 

  • du programme d’histoire (extraits du B.O spécial n°11 du 26 novembre 2015)

 

Les équipes de professeurs d’histoire et de géographie puisent également dans les thématiques d’histoire des arts pour nourrir leur enseignement (…). Ce travail contribue à rendre les élèves sensibles au statut particulier de l’œuvre d’art. Liée au particulier comme à l’universel, la production artistique leur donne accès aux faits et, plus encore, aux cultures du passé ; cette découverte les aide à relier la production artistique passée à celle d’aujourd’hui. Pour rapprocher ce patrimoine culturel de leur propre culture, les élèves apprennent à identifier les formes, les matériaux et les expressions artistiques, et à les associer à des usages pour leur donner un sens.

 

Compétences travaillées

Se repérer dans le temps : construire des repères historiques

  • Mettre en relation des faits d’une époque ou d’une période donnée.
  • Identifier des continuités et des ruptures chronologiques pour s’approprier la périodisation de l’histoire et pratiquer de conscients allers-retours au sein de la chronologie.

 

Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués

  • Poser des questions, se poser des questions à propos de situations historiques ou/et géographiques.
  • Construire des hypothèses d’interprétation de phénomènes historiques ou géographiques.

 

Analyser et comprendre un document

  • Comprendre le sens général d’un document.
  • Identifier le document et son point de vue particulier.

 

Thème du programme

Thème 1 L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945)

 

  • Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale.

Combattants et civils subissent des violences extrêmes

Description

Plan du déroulement de "l’objet d’étude"

L’ensemble de l’objet d’étude est construit sur un volume horaire de 5 heures, dont deux heures consacrées en histoire.

déroulé

En histoire :

  • Phase 1 : contextualisation pour présenter l’objet d’étude
    Analyse d’une photographie (La Délégation des gueules à Versailles, le 28 juin 1919) à partir de ressources Internet (site de BIUM et L’Histoire par l’image).
  • Phase 2 : décrire et analyser les œuvres
    Analyse d’un extrait de la Chambre des Officiers et correction de l’analyse du tableau d’Otto Dix.
  • Phase 3 : prolongements
    Renseignement d'un tableau pour comparer les oeuvres et répondre à la problématique en vue de rédiger un texte de synthèse.

Filtrer les contenus par :

Niveaux

Mot Clé

Résultats
Animations  
le mer. 7 déc. 2016 de 14:00 à 17:00
 

RECTORAT - Salle rdj 010

À voir  
À consulter