Pour l'école de la confiance

Accueil du rectorat

12 boulevard d'Indochine 75019 Paris
Tél : 01.44.62.40.40
> Plan d'accès et horaires

Familles et élèves sont reçus le matin de 9h à 12h30 exclusivement sur rendez-vous

Parents d'un élève en situation de handicap :

vous pouvez contacter notre cellule d'écoute et de réponse au 0800 007 377 (numéro vert)

Pour refonder, il faut aussi innover

2014 Journee innovation2

Ce jeudi 27 mars 2014, le ministère de l'éducation nationale a organisé la quatrième édition de la Journée de l'innovation, placée sous le thème « Innover pour refonder », à la Bibliothèque nationale de France, à Paris.

La journée de l’innovation a pour vocation de mettre en valeur et de partager les expertises et les pratiques innovantes qui favorisent la réussite des élèves. Elle a rassemblé près de 350 acteurs et partenaires de l’éducation (professionnels expérimentés, professeurs, chercheurs, etc.) engagés dans des projets éducatifs innovants (développement du numérique à l’école, relations école-famille, lutte contre le décrochage scolaire, apprentissage des fondamentaux, innovation pédagogique, etc.) qui visent à transformer le système éducatif. 

Au cours de cette journée, 6 prix de l’innovation ont été remis parmi les 30 équipes sélectionnées sur les 530 candidates de cette année. Remis par Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, et George Pau-Langevin, ministre déléguée à la Réussite éducative, en présence de Claude Michellet, directeur de l’académie de Paris, les 6 équipes ont été récompensées pour leur approche des priorités de la Refondation de l’école, le caractère collectif de leur démarche ou leur action auprès des partenaires de l’école. L'ensemble des travaux de cette journée sera mis en ligne pour devenir des supports de formation.

Zoom sur l'académie de Paris : la création de la réplique PHILEA...

Philea, petit atterrisseur par sa taille – un cube d'un mètre d'arête posé sur trois grandes pattes – doté d’une grande mission : percer le secret de l'apparition de la vie.
Pour la première fois de l’humanité l’atterrisseur se posera le 11 novembre 2014 sur une comète. Celle-ci n'ayant pas vieilli depuis la création du système solaire, elle pourrait apporter de nombreuses réponses.

Le projet parisien mené par le lycée Diderot – en partenariat avec des établissements de Créteil, Versailles et Limoges – s’est orienté vers un projet d’innovation pédagogique avec des échanges inter-académiques mais également vers une innovation scientifique. En effet, 4 établissements se sont fixés pour objectif de construire une réplique de l’atterrisseur PHILEA de la mission spatiale ROSETTA.

… menée en équipe

Pour mener le projet, le CNES a eu l’idée de faire collaborer des élèves et des professeurs de lycées techniques pour réaliser une réplique opérationnelle de Philae.

Le 11 novembre alors que Philéa se posera sur une comète sa petite sœur reproduira sur terre, les mêmes mouvements au travers d’un décor de comète. Les pieds se déplieront au cours de « l’atterrissage », et les instruments effectueront les mêmes mouvements que les originaux. Une salle de contrôle avec ses opérateurs complètera la réplique pour donner l’impression aux spectateurs d’y être.

Mener à bien cette mission a nécessité une véritable organisation industrielle. Il a fallu coordonner les travaux d'une cinquantaine d'élèves encadrés par une trentaine de professeurs d'horizons différents, à des endroits éloignés et avec leurs propres habitudes. Des outils numériques de modélisation modernes ainsi qu'une plateforme collaborative permettent de mutualiser les travaux en temps réel.

Malgré les difficultés à surmonter en permanence – les délais très courts, les budgets serrés, la technologie parfois capricieuse, des compétences multiples et en devenir – le projet avance et les bénéfices évidents pour les étudiants et les professeurs sont déjà là.

 

Philea