Bandeau

Philosophie et esthétique : le langage - 2014-2015

Lundi 9 février 2015

alphabets brouillon

 

Deux interventions sont prévues durant cette journée :

 

  1. Intervention de Jean-Luc Joly : professeur en classes préparatoires littéraires au lycée Janson-de-Sailly, Paris ; président de l’Association Georges Perec.

L’œuvre de Georges Perec est l’une des plus formellement inventives de la littérature française moderne, par l’exploration ou l’invention de contraintes ou de dispositifs. Mais bien loin de se limiter à un formalisme ludique sinon abstrait comme chez certains Oulipiens, cette œuvre est avant tout animée par la recherche de nouvelles façons de signifier et donc par une volonté d’étendre le champ de la représentation littéraire, notamment en direction du réalisme de la totalité. Il s’agira donc, à partir d’exemples essentiellement puisés dans La Vie mode d’emploi (1978) de montrer comment le système de contraintes qui organise ce « romans »  se veut mime et émulation du système du réel.

 

 2. Intervention d’Alain Kleinberger (Paris Ouest Nanterre) et François de Saint-Cheron (Paris IV-Sorbonne).

Dans cette communication croisée, il sera notamment question de l'influence que le "langage" cinématographique a pu avoir sur l’œuvre de Malraux romancier (cinématisme ?), des références filmiques que recèlent ses romans mais aussi ses "antimémoires", des divers projets d'adaptation de La Condition humaine.

On évoquera naturellement les différentes versions de l’Esquisse d'une psychologie du cinéma, sans nous limiter à son trop fameux envoi, et son film, Sierra de Teruel (1938-1939) sera l’objet d’analyses particulières.
On retracera son action politique en faveur du 7ème art et on cherchera à savoir enfin dans quelles mesures sa tournée de conférences aux États-Unis avant guerre a pu influencer les scénaristes hollywoodiens.

 

Code : 14A0010127 Module 35872
Date : lundi 9 février 2015
Lieu : DAFOR / Sorbonne (à confirmer)
Responsables : Véronique Bonnet et Franck Kausch