Bandeau

Vie et mort d’Hypatie, femme grecque du IVe siècle après J.-C.

mis à jour le 20/04/10

Il s'agit de découvrir comment et pourquoi une grande philosophe païenne grecque a été victime du fanatisme des chrétiens d'Alexandrie.

 

Affiche du film Agora

Dans cette séquence, les élèves seront amenés à réfléchir dans une démarche inductive à l’aide de différentes problématiques dont voici les étapes principales : 

  1. Découverte du personnage d’Hypatie grâce à l’iconographie.
  2. Constat d’insuffisance de l’iconographie.
  3. Recours nécessaire aux textes grecs antiques.
  4. Constat de contradiction entre les textes antiques à propos d’Hypatie : est-elle philosophe ou sorcière ?
  5. Prise de conscience d’une possible misogynie traditionnelle par l’étude des personnages de Pandore et d’Ève chez Hésiode et dans la Septante.
  6. Ce qui a tué Hypatie, c’est la place qu’elle a prise dans l’Alexandrie chrétienne.
  7. Retour à Athènes à titre de conclusion : la place de la femme dans la société athénienne classique, observée dans Lysias, contre Ératosthène.

A première vue, la séquence proposée sort du cadre strict du programme de grec en 3e, même si elle semble destinée à être traitée en fin d’année, les élèves devant traduire de courts passages de grec :

En effet, elle n’est pas centrée sur la cité athénienne classique, des textes supports, seul celui de Lysias, contre Ératosthène, est cité dans les programmes. En revanche, le thème de la femme et sa place dans la cité athénienne, ainsi que les apprentissages linguistiques semblent correspondre à certaines des attentes programmatiques.

En réalité, cette séquence suit les orientations initiées par le guide pédagogique de 2005, confirmées ensuite par les nouveaux programmes de 2009, qui dépassent la limitation spatio-temporelle assez sensible des programmes précédents (l’Athènes du Ve siècle) pour élargir la découverte de l’influence de la civilisation grecque dans l’espace et le temps, par exemple en méditerranée et dans l’empire d’orient. La sortie du film Agora est l’occasion de se plonger dans un autre hellénisme, éloigné dans le temps et l’espace de la cité athénienne classique.

Les textes littéraires ne sont plus les seuls supports de l’étude du grec : textes scientifiques, patristiques, et autres peuvent compléter le corpus des textes proposés aux élèves de 3e.

Contenu du document

  1. La séquence didactique
  2. Les textes supports
  3. Iconographie
  4. annexes :    
    1. Extraits de textes de cadrage
    2. Hypatie, article de madame Monique Legrand, IA-IPR.