Annie JAY : L’esclave de Pompéi

Le blog du CDI Bercy

J’ai bien aimé ce livre qui nous fait découvrir la vie quotidienne sous l’Empire Romain, et les rapports entre maitres, esclaves et affranchis. C’est aussi l’occasion d’imaginer leurs réactions face à des tremblements de terre et à l’éruption du Vésuve, alors qu’ils n’avaient pas nos connaissances scientifiques sur ces phénomènes naturels.

En 79, Lupus, esclave d’un riche romain, cherche désespérément sa mère et sa sœur, qui ont été vendues avec lui au marché d’esclave de Pompéi six ans auparavant. Un jour, en allant porter un message au banquier Sporus, il rencontre leur maitre Tyndare.

Mais Lupus est accusé d’avoir volé Sporus : obligé de se joindre à une troupe de comédiens pour se cacher, il compte bien retrouver Tyndare, et libérer sa mère et sa sœur. Pour cela, il devra d’abord prouver son innocence en trouvant lui même le coupable, avec l’aide de ses nouveaux amis.

Plume