Bonjour,

en raison d'une opération de maintenance, les contributions sur les sites Web d'établissements, d'écoles, de circonscriptions et les Cybercarnets seront momentanément indisponibles le mardi 27 octobre de 9h30 à 12h.

La consultation de ces sites ne sera pas impactée (les accès en lecture restent opérationnels).

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.

La DSI

J'ai compris !

Beaumarchais

Pierre Augustin CARON DE BEAUMARCHAIS est un écrivain et auteur dramatique français né à Paris en 1732 et mort en 1799.

Fils d'un horloger, professeur de harpe des filles de Louis XV, juge des délits de braconnage sur les terres royales, il est introduit grâce à la protection du financier Pâris-Duverney dans le monde du négoce, de la haute finance et des affaires. C'est à 25 ans que Caron prend le nom de Beaumarchais.
Il est le fondateur de la Société des Auteurs Dramatiques en 1777.
Editeur, mais aussi imprimeur, il fonde la Société littéraire typographique, établie à Kehl en Allemagne ; il y édite en 1779 les Oeuvres complètes de Voltaire et de Diderot.
Agent secret et conseiller occulte de Louis XVI, puis devenu marchand d'armes au bénéfice des insurgés d'Amérique, il quitte la France durant la Terreur pour n'y rentrer qu'en 1796.
Aventurier sans scrupule, libertin, sa réputation littéraire serait médiocre si elle ne se fondait que sur deux drames bourgeois, Eugénie (1767) et les Deux Amis (1770), une comédie-ballet orientaliste, Tarare (1787), et une "comédie larmoyante "plus originale, La Mère Coupable (1792).

Deux chefs-d'oeuvre où l'auteur est tout entier présent par le génie de l'intrigue, celui de la réplique étincelante, l'allégresse du rythme, lui assurent une gloire durable :
le Barbier de Séville (1775)
le Mariage de Figaro (1784)