17 mars 2015 : visite de N. Vallaud-Belkacem, Ministre de l'Education.

En prélude à la réunion informelle des ministres de l’Union européenne pour la promotion de l’éducation à la citoyenneté et aux valeurs communes de liberté, de tolérance et de non-discrimination, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Christine Antorini, ministre de l’Éducation du Danemark, se sont rendues  au collège Gustave Flaubert (75013) accompagnées de François Weil (Recteur de l'académie)  de Claude Michellet (Directeur de l’académie) et de Jérôme Coumet (Maire du 13e).

Alors que s’ouvrait en France la semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme, M. Chabane et ses élèves ont présenté le projet pédagogique mis en place à la suite des attentats de Paris en janvier dernier : il s'agit d’expliquer et de comprendre pourquoi ces actes terroristes ont profondément « porté atteinte aux valeurs qui fondent notre République et notre École » comme le soulignait la Ministre de l’Education nationale dans sa lettre aux personnels enseignants.

Ce projet s’adresse à des élèves de 4e et 3e qui participaient une fois par semaine  à un ciné-club (depuis octobre dernier dans le cadre de l'accompagnement éducatif) sur les traites négrières, l’esclavage et leurs abolitions, la colonisation, la décolonisation et l’immigration.

Les ministres ont ensuite, assisté à un cours en 3e 2 sur les caricatures antisémites des années 30 : « Léon Blum et le Front populaire face aux attaques antisémites ». Voir document joint. Comme le rappelait Marc Bloch : l’histoire doit  servir à « comprendre, comprendre le passé à la lumière du présent, comprendre le présent à la lumière du passé ».

K Chabane

 

La visite s'est poursuivie au Centre de Documentation  et d'Information.

Suite aux attentats de janvier et de février qui ont endeuillé Paris et Copenhague, de nombreuses actions ont été mises en place dans les établissements, comme celle initiée par Mme Moékri (professeure documentaliste) en 6e dans le cadre de l'accompagnement personnalisé.

CDI visite NVB

 

CDI visite NVB 2

L'exposition proposée est la restitution d'un travail mené juste après l'attentat contre le journal satirique "Charlie hebdo" (recherche de mots-clés relatifs à la question, réflexion proposée à partir d'un extrait d'une chronique de l'humoriste Gaspard Proust et étude des "unes" de quotidiens après "la marche républicaine" du 11 janvier 2015).

 L'enjeu était double : entendre l'émotion de nos élèves, leurs questionnements après l'irruption de l'impensable et dans le même mouvement leur proposer des outils intellectuels pour prendre de la distance par rapport aux événements et ce, malgré le flot d'informations diffusées souvent en boucle par les médias. D'où le titre de l'exposition "Décrypter la médiatisation de l'information en 6e". Des élèves de 6e 3 (Alice, Amine et Sakina) se sont portés volontaires pour présenter aux ministres, les travaux entrepris lors de séances au C.D.I.

Entretemps, les fusillades de Copenhague ont été intégrées à l'exposition ainsi que l'attentat contre le musée Bardo à Tunis au lendemain même de la visite ministérielle dans notre établissement. Toute cette actualité dramatique sera reprise et commentée lors de  la 26e  semaine de la presse qui se tiendra du 23 au 28 mars 2015.

Enfin, sollicitée par la Ministre du Danemark sur la façon dont l'esprit de coopération se développe entre les classes d'âge au collège, Mme Bidar (Principale) a présenté ce qui se fait dans le domaine de la médiation par les pairs. Elle est revenue sur la politique éducative de fond mise en œuvre au collège, qui privilégie autant que possible la responsabilisation des élèves. C'est par le biais de cette responsabilisation que les élèves peuvent devenir acteurs de leur éducation. La médiation des conflits par les élèves eux-mêmes donne les moyens d'agir sur la qualité des relations humaines au sein du collège. Elle leur permet aussi de comprendre les valeurs que l'Ecole cherche à transmettre, en les expérimentant, en les vivant dans la situation de la médiation. La capacité à éprouver de l'empathie, à écouter et à comprendre l'autre se développe.

NVB

 (crédits photos : site de Najat Vallaud-Belkacem)

Les initiatives présentées lors de cette matinée, ont proposé des pistes de réflexion à des élèves de niveaux différents  afin de mieux mesurer l'impact des récents  événements.

Pour aller plus loin :

-"La citoyenneté, un défi européen" :

https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_1086353/la-citoyennete-un-defi-europeen

(Site : Rectorat de Paris)

-Résumé en images de la visite :

http://www.education.gouv.fr/cid87006/promotion-de-l-education-a-la-citoyennete-et-aux-valeurs-de-liberte-de-tolerance-et-de-non-discrimination.html

(4e vidéo sur le site education.gouv.fr)