Sortie au Sénat

Résumé de la journée

10 mai 2015

 

Sortie au Sénat le 10 mai 2015

Le 10 mai dernier, soixante-dix élèves de notre collège ont répondu à l’invitation de la Présidence de la République et du Sénat à la cérémonie officielle organisée à l’occasion de la 10e  Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions.

Ces élèves ont participé cette année à un parcours pédagogique sur ces questions avec leur professeur d’histoire-géographie, M. Chabane et c’est à ce titre, qu’ils ont été invités à cette commémoration officielle. En effet, ce parcours a été retenu par le Comité nationale pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage qui a voulu valoriser cette action auprès des élèves en les invitant à cette cérémonie officielle.

Les élèves invités ont tout d’abord été accueillis au Sénat pour une visite guidée du Palais du Luxembourg avant d’être conviés à un goûter. Ils ont ensuite été placés pour assister à la cérémonie officielle qui a donné lieu cette année à un discours du Président de la République qui s’est exprimé en direct depuis la Guadeloupe où il s’est rendu pour inaugurer le Mémorial ACTe consacré à la mémoire de l’esclavage.

Vers 18h15, le Premier ministre a été accueilli et a procédé au dépôt d’une gerbe aux pieds de la stèle commémorative du jardin du Luxembourg. Il s’est ensuite dirigé vers un préau où la présidente du Comité nationale pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage lui a présenté les panneaux de l’exposition « Traites, esclavage et travail forcé des africains ».

A la suite de cette présentation, le Premier ministre et la Ministre de l’Education nationale se sont entretenus avec trois élèves à propos des parcours pédagogiques auxquels ils ont participé. Parmi ces trois élèves figurait Athénaïs Alendroit de 3e 2 qui a expliqué ce qu’elle avait appris grâce à ce parcours.

Enfin, vers 18h30, après quelques mots d’accueil du Président du Sénat, a eu lieu le discours du Premier ministre. La cérémonie a ensuite pris fin et les élèves ont reçu un album pédagogique retraçant l’histoire de l’abolition de l’esclavage en France.

(M. Chabane, professeur d'histoire-géographie)

Documents vidéo

-Le replay de la cérémonie sur la chaîne Public Sénat :

https://www.youtube.com/watch?v=OOSowTJlPZM

-La vidéo de la sortie organisée par M. Chabane ... (un film de Rémi Guittet)

https://vimeo.com/129992922  (mot de passe : huysmans)

Le point de vue d'une élève

Contribution d'Athénaïs Alendroit, élève en 3e (collège G. Flaubert)

Nous avons commencé par une visite rapide du Sénat. Je n’aurais jamais pensé voir de près un lieu que je n’avais vu qu’à la télévision ! Ensuite nous avons goûté dans une salle remplie de gourmandises et de boissons. Puis certains élèves ont été sélectionnés pour être interrogés par une journaliste : Moussa en 4e et Lola une camarade de 3ème. Ils peuvent en être fiers car c’était je pense un moment stressant et étonnant pour chacun de nous. J’ai moi-même, été choisie pour présenter au Premier Ministre le projet de ciné-club proposé par notre professeur d’histoire-géographie, M. Chabane. J’avoue avoir été impressionnée  par une telle responsabilité !

Manuel Valls s’est d’abord entretenu avec un élève de 4e et un élève de seconde du Val de Marne. J’ai ensuite expliqué que notre professeur nous a proposé une sortie au théâtre pour aller voir « Mary Prince » premier témoignage d'une esclave sur sa condition, écrit avant l'abolition de l'esclavage en 1831 dans les colonies britanniques. Nous avons aussi discuté de ce sujet après la projection du film « Django Unchained » de Quentin Tarantino, dans le cadre du ciné-club.

 

 Athénais Sénat

 

Puis le Premier Ministre m’a demandé si je cherchais à connaître le passé de mes ancêtres. Je lui ai répondu que non car le passé de la France m’intéressait davantage. Pour finir, Najat Vallaud Belkacem Ministre de l’Education,  nous a demandé ce que nous avions retiré de  tout ce travail avec nos professeurs. Pour ma part, j’ai surtout retenu l’idée  que : « nous sommes tous égaux et peu importe d’où l’on vient et le passé que l’on a, on doit être tous traités de la même manière ».

Pendant notre échange, j’ai paniqué mais comme Mme la Ministre était déjà venue nous rendre visite au collège G. Flaubert, cela m’a rassurée.

Encore aujourd’hui, je me rappelle de cette journée incroyable comme si c’était hier !