École maternelle
17-35, rue de la Pointe d'Ivry
75013 PARIS
Tél : 01 45 83 72 02
Fax : 01 83 98 14 40

Ecole Modèle 2018 - QFE - publication de la catégorie courante affichées en liste - inside

LE JARDINAGE

L'ACTION JARDINAGE

DANS NOTRE ECOLE MATERNELLE

carré de jardin

 Ce projet s’appuie sur le Projet départemental maternelle de l’Académie de Créteil d’octobre 2014.

 

Consultez aussi notre page où nous présentons nos activités concrètes de jardinage dans l'école:

https://www.ac-paris.fr/serail/jcms/s1_1479984/developpement-durable-jardinage

 

MOTIVATION 

Embellir l'école par des fleurs, des arbustes, des arbres fruitiers, cultiver nos légumes et préparer des soupes et autres mets, récolter les fruits du jardin et en faire des desserts: autant de perspectives agréables et enrichissantes pour nos élèves!

Et aussi pour tous! Cela nous fait toujours plaisir de recevoir les compliments des visiteurs, des parents, de nos partenaires!

Jardiner est la source de bien des plaisirs et de nombreuses activités pédagogiques.DSCN1228

 

POURQUOI FAIRE UN JARDIN ? 

1) Pour découvrir le monde des végétaux,

2) Pour découvrir le monde des animaux,

3) Pour découvrir le monde des objets.

4) Pour faire de l’éducation au Développement durable

 

 

 

 

1)   Découvrir le monde du vivant au jardin :

LES VEGETAUX

Les plantes potagères : Avec les légumes du jardin, les enfants vont découvrir les organes comestibles selon les plantes : tubercules, bulbes, racines, tiges, feuilles, bourgeons, fleurs, fruits, graines

 Les plantes aromatiques : avec les plantes aromatiques, nos élèves peuvent développer tous leurs sens. Ils peuvent observer toutes les nuances de vert

      Ils vont découvrir la richesse de la nature dans l’observation des feuilles.

      Au toucher certaines plantes les étonneront : les feuilles peuvent être rugueuses ou duveteuses, fines ou charnues….

      Leur odorat est mis à contribution lorsqu’après la récolte ils sentiront les parfums

      Enfin ils pourront goûter le persil, la menthe…carré de jardin

 Les plantes cultivées pour leurs fleurs : avec les plantes à fleurs, les enfants découvriront la diversité, les fleurs annuelles poussent partout en plein soleil au milieu des massifs, à l’ombre d’un grand mur, dans les jardinières. Certaines espèces peuvent même grimper sur les murs

 Les arbustes, les arbres : Faire germer dans des pots, des glands, châtaignes, marrons, faines de frênes, pépin de pommes, d’oranges, de citrons, de poires, des noix, noisettes : cela permet de voir d’où viennent les arbres du verger !

 Les plantes cultivées pour leurs fruits : avec les plantes à fruits, les enfants ne seront pas déçus. Bien avant la récolte, nos élèves observeront l'apparition des fleurs, la fécondation par les insectes, la transformation en fruits 

Observer, comparer, manipuler, classer, décrire, faire pousser, planter, mesurer, peser, compter...pour:

      Construire des imagiers des plantes

      Etablir des fiches d’identité  

      Écrire des fiches chronologiques techniques sur les étapes des semis

      Avoir un recueil de fiches chronologiques du cycle de la plante

      Faire sécher des plantes*

      Percevoir ses sens (couleur, odeur…)

      Composer des menus équilibrés

      Cuisiner et déguster

      Avoir conscience des dangers liés aux plantes (poison,  hygiène…)

      Collections, herbiers,...

 Comprendre :

Les végétaux sont souvent perçus comme des objets inanimés. Les élèves doivent découvrir qu’une plante vit, qu’elle a des besoins, qu’elle grandit, se transforme, qu’elle peut mourir…  en somme qu’elle est vivante au même titre que les animaux. La chronologie des transformations met en évidence le cycle de vie d’une plante et participe à la structuration du temps chez le jeune enfant. Il est important que les enfants, dès la maternelle connaissent et appliquent de manière autonome quelques règles d’une bonne hygiène de vie en la reliant à l’alimentation. 

Développer des comportements responsables et des attitudes scientifiques:

Lorsque les élèves sont réellement acteurs de toutes les étapes liées à la réalisation de cultures, ils ont l’occasion de développer leur curiosité, de formuler des suppositions, d’inventer…  Ils s’initient également au respect de la vie et de l’environnement. 

 

2) Découvrir le monde du vivant au jardin :

LES ANIMAUX 

Construire le concept de vie: 

Les animaux du jardin sont généralement perçus comme nuisibles, voire dangereux (guêpe, moustique) ou répugnants (ver de terre). Les élèves doivent découvrir qu’ils ont pourtant un rôle primordial dans l’écosystème constitué par le jardin : ils recyclent, nettoient, fertilisent et font partie de la chaîne alimentaire. Ils ont un rôle important dans le transfert de matière et d’énergie. Un élevage au sein de la classe permet d’accéder à ces découvertes.

On privilégiera l’observation ou l’élevage de certaines espèces (papillons, vers de terre, coccinelles, ….) en utilisant les différentes formes d’habitats, les différentes nourritures sur un temps qui peut aller de 6 semaines à un mois. 

Observer: 

lombricompostLes animaux se nourrissent : Certains sont omnivores, d’autres sont végétariens o carnivores (prédateurs, suceurs de sang, parasites). Certains insectes sont des décomposeurs.

Les animaux naissent, se développent, se reproduisent puis meurent : De l’œuf à l’imago, absence ou présence de métamorphose, métamorphose progressive ou complète, mues Des mesures régulières de la croissance permettent de mettre en évidence des paliers. On pourra enfin s’intéresser à la durée de vie de l’animal.

Les animaux se déplacent : Certains se déplacent sous terre, d’autres sur terre ou dans les airs. La morphologie de l’animal est en relation avec son mode de déplacement. 

Comprendre: 

L’alimentation : Les insectes débarrassent nos jardins des végétaux morts, des cadavres de petits animaux et de leurs ex créments, les transformant en engrais pour la bonne santé du sol.. Les vers de terre participent à la décomposition de la matière organique morte en la recyclant. Tous participent à la chaîne alimentaire.

Le développement : Le développement par palier : la métamorphose est expliquée par la présence de la carapace qui est l’exosquelette de l’insecte et empêche la croissance. Celle-ci ne s’effectue donc qu’à chaque mue

Le déplacement : Les animaux se déplacent pour deux raisons : se nourrir et se reproduire. 

Développer des comportements responsables et des attitudes scientifiques:

Lorsque les élèves sont réellement acteurs de toutes les étapes liées à la réalisation d’élevages, ils ont l’occasion d’observer, de comparer, de développer leur curiosité, de formuler des hypothèses, d’inventer… autant d’éléments constitutifs de l’esprit  scientifique. Ils s’initient également en acte au respect de la vie et de l’environnement.

 

3) Découvrir le monde des OBJETS:

 

LES OUTILS 

Créer un jardin à l’école c’est l’occasion d’observer les OUTILS  que l’on va utiliser, comprendre leur fonctionnement, la façon dont ils ont été créés. 

Pour les enfants, les outils sont un des principaux attraits du jardinage car ils leur permettent de s'exprimer avec la terre et de participer totalement en arrachant, en creusant, en plantant.

 Quel matériel ?outils de jardinage

Pour cela, il faut choisir des petits outils, sans danger, robustes et faciles à utiliser chez les distributeurs spécialisés : des mini-fourches, des petits outils à griffes, des plantoirs, des transplantoirs, des arrosoirs, quelques plantoirs à bulbes, de tuteurs, de ficelle et de liens en raphia.etc...

 

ETUDE DES OUTILS

 A quoi ça sert ?

      Creuser, arroser, transporter, griffer, couper, nettoyer, planter, délimiter …

 Quel matériau ?

      Du bois, du métal, du plastique?

      Pourquoi ? (ex : poignée du sécateur en plastique et lames en métal)

 Comment on s’en sert ?

      outils de jardinage 2Avec un manche, une poignée ?

      A une main ou à deux ?

      Debout, accroupi, en hauteur ...?

      Seul ou avec un adulte ?

      Electrique ou manuel ?

      Y a-t-il une partie à actionner ?

      Une seule utilisation ou plusieurs

 Peut-on les classer par similitudes ?

      Exemple: binette et serfouette / râteau, griffe et balai à gazon

      Existe-t-il plusieurs modèles  d’un même objet ? Quelles différences ?

Par exemple : comparaison entre un arrosoir d’intérieur et un arrosoir extérieur : sont-ils identiques ? Pourquoi ces différences ? En fonction de quelles contraintes ? De quels besoins ?

 

LES OBJETS TECHNOLOGIQUES AU JARDIN

L’élève doit répondre à une situation problème : imaginer et réaliser un objet répondant à un besoin en fonction de contraintes données.

 Un épouvantail                                                                                    Voici un modèle d'épouvantail que nous aimerions réaliser

épouvantailComment éviter que les oiseaux ne viennent manger les graines ? En faisant du bruit ? Du mouvement ? Avec quels objets ? Quels matériaux ?  

   Un hôtel à insectes

Quels matériaux, pour quels insectes ?

Rangement des outils

Concevoir et réaliser un coin adapté

hôtel à insectes  

Voici un modèle d'hôtel à insectes que nous aimerions réaliser                                                                                          

Un moulin à vent

Comment décorer notre jardin ?moulin à vent 2moulin à vent

Travail sur la matière, découverte de l’air et réalisation d’un moulin à vent. 

 

Un mobile

Comment décorer notre jardin ?

Travail sur les balances, les équilibres puis réalisation d’un mobile

  

Un récupérateur d’eau

Comment récupérer l’eau de pluie afin de l’utiliser pour l’arrosage ?

Quel récipient utiliser ? 

Où le placer pour qu’il soit le plus efficace possible ?

 

4) Se former au DEVELOPPEMENT DURABLE

 

ENVIRONNEMENT 

L’eau:

Les techniques d’arrosage: un arrosage au jet augmente la consommation d’eau et habitue les plantes à développer des racines de surface (il faut au contraire viser l’enracinement profond).

Privilégier les arrosages ciblés, l’utilisation de la pomme de l’arrosoir pour ne pas tasser la terre, le respect d’horaires adaptés pour éviter l’évaporation intense  

- les gestes favorables : le binage régulier permet aux plantes de profiter de l’arrosage et de maintenir la terre humide (un binage vaut deux arrosages), le paillage limite l’évaporation et la formation d’une croute imperméable en surface. 

- ne pas polluer la ressource: engrais et pesticides peuvent se retrouver dans les nappes phréatiques

 Le compostage :

Gestion responsable des déchets et limitation des produits phytosanitairesw2

Compostage des déchets verts et utilisation du compost obtenu pour enrichir le sol du jardin 

Fabrication de lombricompost 

La lutte contre les « ennemis du jardin » :

Protection des plantations et limitation des produits phytosanitaires :

En favorisant les prédateurs des parasites (hôtel à insectes, gîtes pour hérisson, pour crapaud..)

En attirant les oiseaux

En cultivant des végétaux adaptés au sol et au climat 

La biodiversité :

Protection des équilibres et limitation des produits phytosanitaires

Cultiver des végétaux variés (légumes, fleurs…) - Mélanger les espèces végétales - Aménager des gîtes à animaux

 

ECONOMIE

 La récupération

Faire des choix  qui permettent une gestion raisonnée des dépenses

- les techniques qui limitent le gaspillage de l’eau du réseau et qui optimisent son utilisation

- les moyens qui permettent d’utiliser l’eau de pluie (récupérateur) ou de l’eau de récupération (lavage de légumes)

-  les matériaux de récupération (tuteurs,  pots, composteur)

- l’utilisation du compost

- l’entretien des matériels (prendre soin des outils, les protéger

-  la récupération de graines ou de semis 

L’entretien :

Faire des choix à long terme

- le choix de matériels de qualité

- l’entretien des matériels (prendre soin des outils, les protéger, les réparer) 

La production :

- produire ses graines d’une saison sur l’autre

- consommer les produits du jardin

 

SOCIETE / CULTURE 

La dimension cadre de vie :

Faire des choix  pour améliorer le cadre de vie

- un jardin agréable, pour embellir l’environnement,

pour s’y reposer, s’y promener… (le règlement du jardin) 

La dimension artistique :

- un jardin pour s’exprimer, communiquer, pour faire comme d’autres jardins... 

La dimension intergénérationnelle :

Apprendre des autres

- les partages avec les jardiniers

- les échanges avec les anciens

- les rencontres avec les professionnels 

La dimension culturelle et solidaire

Connaitre d’autres espaces et d’autres temps

Les jardins ailleurs et dans d’autres temps

- le jardin pour aider les autres

Ecole Modèle 2018 - QFED - Pied - Lien custom