ASSR

10 oct. 16
street-sign-663366 960 720

Au collège, l’éducation à la sécurité routière est marquée par le passage des deux Attestations Scolaires de Sécurité Routière : l’A.S.S.R. 1 est organisée en classe de 5e et permet de s’inscrire dans une auto-école pour passer le B.S.R.  L’A.S.S.R. 2, passée en classe de 3e, est exigée pour pouvoir s’inscrire à l’épreuve théorique du permis de conduire et en conduite accompagnée.

       

Au début du mois de novembre, des fonctionnaires de police en tenue d’uniforme viendront de la Préfecture de police de Paris (plus précisément de la sous-direction de la circulation et de la sécurité routière) animer une séance de 3 heures dans chacune des classes concernées :

  • Une animation pédagogique de deux heures sur quatre catégories d’usagers (piétons, cyclistes, cyclomotoristes, passagers) et sur les  thèmes suivants : les comportements dans la circulation, les équipements, la réglementation, la santé, la vitesse et les intersections.
  • Un examen blanc suivi de sa correction pour une durée d’une heure.

 

Cette séance obligatoire de 3 heures sera inscrite dans l’emploi du temps et encadrée par les professeurs habituels des élèves sur les créneaux horaires concernés. Vous pouvez dès maintenant en découvrir les dates et les heures en consultant pronote pour la semaine du 7 au 10 novembre 2016.

 

Le passage de l’épreuve aura lieu au printemps. Les élèves sont invités à conserver soigneusement l’attestation qui leur sera remise en cas de réussite. 


Formations ASSR

26 janv. 18
20180126 094858

Tous les ans, les élèves de Cinquième et de Troisième passent l'épreuve de l'ASSR, l'attestation scolaire de sécurité routière. L'ASSR de premier niveau, permettra aux élèves de Cinquième de passer leur permis AM à l'âge de 14 ans, afin de pouvoir conduire un cyclomoteur. L'ASSR de second niveau, quant à elle, permettra aux élèves de Troisième de passer leur permis auto à l'âge de 18 ans. Cette ASSR est d'ailleurs obligatoire lors de l'inscripttion à l'auto-école, il ne faudra pas donc la perdre. Cette formation a duré une heure et sera complétée par un travail personnel des élèves sur les sites Internet. Les deux policiers ont insisté sur la prévention et non sur la répression. Les élèves ont participé activement et ont apprécié cette heure de formation.