La rose d'or

Orfrèvrerie médiévale

rose

Orfèvrerie : Rose d’Or – 2e quart du XIVe siècle

 

Analyse de l'oeuvre

Forme : Objet d’art de 60 cm de hauteur

Technique : Orfèvrerie

 Usages : Chaque année, le quatrième dimanche de Carême, le pape offrait une rose d’or à l’un de ses fidèles qu'il voulait distinguer tout particulièrement pour des raisons religieuses ou politiques.

 Significations : Sans épines comme celles qui embaumaient le Paradis, elle était le symbole de la Passion du Christ et de sa Résurrection. Cette rose, que le comte de Neuchâtel reçut du pape Jean XXII en 1330, est la plus ancienne rose d'or conservée. Les archives du Vatican ont permis d’identifier son auteur, l'orfèvre siennois Minucchio, actif à Avignon. Provient du trésor de la Cathédrale de Bâle

 Ressources :

Vidéo en ligne sur le site du musée de Cluny

La rose d’Or du musée de Cluny (article en ligne revue Persée)

Document de salle 16 : l’Orfèvrerie médiévale

Rose d'or...igami

RO CH Cm

Médiation des Cm1 de l'école Charles Hermitte