Présentation des formations en BCPST

10 janv. 18

Les classes BCPST (1re et 2de années) constituent le pôle d'excellence de la filière "biologie-géologie". Elles accueillent des étudiants désireux d'étudier la planète et le monde vivant au moyen d'une culture scientifique généraliste allant des mathématiques à la géographie.

L'enseignement scientifique y est organisé autour de trois axes d'égale importance : mathématiques et informatique, physique et chimie, sciences de la vie et de la Terre. S'y ajoutent des travaux effectués en petits groupes, évalués au concours : le TIPE (Travail d'Initiative Personnelle Encadré), important travail hebdomadaire, résolument expérimental, sur un sujet personnel d'inspiration biologique ou géologique, et le projet informatique, travail de programmation sur un sujet libre.

Horaires2

Chaque année, un stage de terrain de quelques jours confronte les étudiants à des éléments concrets de leurs pôles d'intérêt (botanique, environnement, géologie…).
Les disciplines littéraires : français - philosophie et langues vivantes constituent par ailleurs un quatrième axe essentiel de l’enseignement dispensé, grandement pris en compte au concours. L'anglais est imposé comme première langue vivante au principal concours (agro - véto), l'étude d'une deuxième langue est optionnelle.

Les deux années de BCPST sont consacrées à la préparation de trois concours principaux donnant accès à de nombreuses écoles. L'essentiel des places est offert par les écoles d'agronomie et d’agroalimentaire (dont Agro Paris Tech) et par les quatre écoles vétérinaires. Une plus faible proportion est fournie par les écoles de géologie, des travaux publics et d'environnement. L’école polytechnique recrute (nouveauté 2017) une dizaine d’étudiants de BCPST. L'école des Ponts, des écoles de chimie, des écoles des mines, réservent également quelques places à la filière. Enfin les Écoles Normales Supérieures (ENS) recrutent en BCPST leurs étudiants biologistes et géologues.

 

poster

À la sortie de ces écoles, le large éventail des connaissances et des compétences, allié aux caractères propres à l’approche du monde vivant donne à ces étudiants de réels atouts sur le marché du travail.
Ils exerceront les métiers d’ingénieur, de vétérinaire, de chercheur ou d’enseignant dans des domaines connexes à la biologie (agronomie, agroalimentaire, biodiversité, génétique moléculaire) ou à la géologie (prospection minière et pétrolière). On recrute de plus en plus dans les nouveaux métiers de l'environnement (gestion des risques, traitements des eaux, énergie).
Enfin, la palette scientifique très complète et les qualités reconnues des étudiants issus de la filière BCPST, leur permettent d'accéder également à des débouchés bien éloignés de la biologie (industrie chimique, informatique, finance…).

Lien vers l'Association de l'union des Professeurs des écoles Agro-véto (UPA)

Contenus liés