"L'habit fait-il le moine ?"

Habit fait-il le moine

" L'habit fait-il le moine ?

La question de l'être et du paraître "

 

CLASSE : Terminale L (35 élèves)

 

Professeurs organisateurs : Mesdames De Foras (philosophie), Guy (anglais), Lauriol (Lettres- cinéma audio-visuel) et monsieur Seigne (histoire-géographie).

 

Dates du séjour pédagogique à Lyon : Du jeudi 3 au samedi 5 mai 2018    

                                                                                                                                             

PRESENTATION PEDAGOGIQUE :

Les vêtements sont porteurs de sens, selon les cultures et les périodes de l'histoire.

Ils peuvent être considérés comme marqueur social, signe de reconnaissance ou d’exclusion.

C’est un des thèmes abordés cette année en anglais.

Ce thème pourra être approfondi au musée de la Soie (maison des Canuts). Nous y apprécierons la beauté des étoffes et l’ingéniosité des techniques que nous mettrons en perspective historique et philosophique avec l'étude des révoltes des Canuts. En plus d’approfondir la thématique du cours d’anglais, cela illustrera un thème du cours de philosophie politique. Cela rentre naturellement en raisonnance avec la séquence d'histoire « Socialisme et mouvement ouvrier ». En cinéma, cette problématique rejoint les films au programme à travers la question de la caractérisation sociale des personnages par leurs vêtements (Les Lumières de la ville de Chaplin autour de la figure du vagabond, pris par la jeune aveugle pour un milliardaire, Charulata de Satyajit Ray autour du vêtement indien comme marqueur des classes sociales et culturelles après la décolonisation anglaise du Bengale et Nostalgie de la lumière de Patricio Guzman, documentaire qui questionne les traces du passé du Chili à travers les restes des disparus, ouvriers du XIX ème siècle ou victimes de Pinochet).

Puis, au musée des frères Lumière, nous approfondirons cette analyse des différentes fonctions des vêtements/costumes au cinéma. Révèlent-ils le personnage ou au contraire sont-ils là pour cacher ses desseins et tromper le spectateur ? Voici encore une question philosophique qui sera étudiée lors du cours sur la vérité. Le Musée Lumière servira aussi, dans le cadre de la leçon d’histoire "Medias et crises politiques en France depuis l'Affaire Dreyfus", à envisager la place du cinéma dans la formation de l'opinion publique.

Et au musée des Confluences, nous tenterons de dépasser nos préjugés occidentaux, comme nous le demande Lévi-Strauss, étudié dans le cours de philosophie sur la culture (fonction des parures, masques et accessoires dans différentes ethnies). Dans le cadre de la leçon de géographie sur la mondialisation, nous nous interrogerons aussi sur les effets de cette dernière sur les transformations culturelles des sociétés modernes (acculturation, repli identitaire, etc.)

 

  APPROCHES :

  • Une approche pluridisciplinaire à travers l'anglais, l’histoire, la littérature, la philosophie et le cinéma audio- visuel
  • Une approche combinant cours tout au long de l'année et visites lors du séjour pédagogique à Lyon 
  • Une pédadogie active et collaborative avec la préparation des visites par les élèves en petits groupes.