A la rencontre de modèles qui ont brisé le plafond de verre

Pour les élèves de 4e, Mercredi 23 Mai fut une journée placée sous le signe de l'astronomie, des défis scientifiques et personnels.

Dans le cadre du projet "A la rencontre de modèles qui ont brisé les plafonds de verre", le film "Les Figures de l'ombre" a été projeté au Cinéma des Cinéastes. Ce biopic retrace le destin extraordinaire, au début des années 60, des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux États-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l'astronaute John Glenn. Longtemps, Katherine Johnson, Mary Jackson et Dorothy Vaughan ont été maintenues dans l'ombre de leurs collègues masculins et dans celle d'un pays en proie à de profondes inégalités raciales.

A la suite de la projection, les élèves ont pu questionner Fatoumata Kebe, astronome Franco-Malienne, habitante du XVIIIe. Cette dernière a expliqué les enjeux scientifiques du film, ainsi que son parcours personnel : les difficultés qu'elle a rencontrées et qu'elle a su contourner pour réussir son rêve. En effet, Fatoumata a brisé un double plafond de verre : celui subi par les femmes dans le domaine scientifique, et celui des enfants d'origine immigrée dans les études supérieures.

En présentant aux élèves des modèles de réussite qui leur ressemblent et auxquels ils peuvent facilement s'identifier, cette journée fut l'occasion d'élargir les horizons et champs des possibles, voire peut-être créer de nouvelles vocations !