École élémentaire A
119, av Simon BOLIVAR 75019 Paris
Tél : 01 42 08 28 56
École élémentaire d'application B
Tél : 01 42 08 19 83

https://ec-119ab-bolivar.ac-paris.fr
Voir le plan

Ecole B - CM1 b : Poèmes sur la... peur !

DSC03374

Après avoir lu des poèmes tous les matins, après avoir identifié les "outils du poète", les élèves de CM1 b ont librement écrit des poèmes sur la peur.
Les seules consignes étaient la thématique - la peur - suffisament large pour être traitée de manière très différente selon les enfants, et de définir à l'avance un projet d'écriture et essayer de le respecter. Libres, le résultat est aussi étonnant que divers, drôle qu'émouvant.

Bonne lecture !


 

La peur du miroir

J’étais dans la rue noire
Et j’ai vu un miroir
Je suis allé dedans
C’était très troublant
Une minute plus tard,
C’est devenu blanc
J’ai vu un enfant mutant
Après je suis parti
Et je me suis évanoui

Nathanaël


P’tits poils d’araignée !

Moi, j’ai peur des araignées.
Quand j’en vois, il ne vaut mieux pas en parler.
Ce matin, je vois une araignée
S’épiler les poils des pieds,
Revenant du marché.
La petit araignée
Voit de loin son pépé
En criant
Je quitte la pièce et je m’en vais.
Déçue la p’tite araignée
Va très vite se coucher.

Tessa


 

Le débarquement

Je suis un soldat. Juin 1944, le jour J !
Mon bateau s’arrête, les portes s’ouvrent.
Je cours sur la plage rouge sang, plein de cadavres sont déjà là.
Les nazis sont derrière des murs de béton gris et noirs.
Soudain quelqu’un m’appelle.
- Robert, vient dans ton tank ! crie mon général.
J’entre dans le tank vert et gris.
Soudain quatre obus explosèrent le mur.
Tout le monde se faufila dans le trou et moi-même, sauvé.
Le ciel est noir comme au fond d’une cave, la nuit est tombée.
Je pense à mes amis qui sont morts sur la plage.
Le lendemain matin, je me réveille, je suis fatigué.
Ma troupe avance silencieusement.
J’ai très peur.
Soudain, un coup de feu retentit et j’ai senti une douleur énorme, je me suis dit adieu à ma femme et à mes enfants.
Je m’écroulais par terre.

Ulyxes


J’ai peur

Il est l’heure de vous dire que j’ai peur.
J’ai une frayeur pour les éboueurs.
Nous sommes en 1900 et j’ai un ruban qui joue dans les champs.
C’est touchant de savoir qu’un enfant n’a pas sa maman,
j’ai un trésor, c’est de l’or qui est mort ou alors il dort mais en fait, il est à Théodor.
Je vais à une foire, j’achète un miroir dans une baignoire noire,
Mon père a une terreur pour les tueurs, mon père a peur des skieurs, footballeurs, snowboardeurs, surfeurs, mangeurs, handballeurs, basketteurs, catcheurs, coureurs, mais il fait tous ces métiers et en plus… à la même heure 13 heures…
Mon frère est Harry Potter, Jonathan est l’enfant d’un éléphant. Téléphonant le vent en 1900, Nathan est un touquan.
J’ai peur de mon cœur.

Angela


Je suis en train de dormir

Je suis en train de dormir, tout s’écroule : mon canapé, mon lit et moi. Tout d’un coup, je tombe chez un voisin, c’est très joli et rangé, il n’y a pas de poussière. Les murs sont de toutes les couleurs, c’est sûr, c’est le salon.

Nael


Moi, j’ai peur !

Moi j’ai peur de thriller
Moi j’ai peur des ratons-laveurs rageurs
Moi j’ai peur des campeurs
Moi j’ai peur des marcheurs
Moi j’ai peur des cascadeurs
Moi j’ai peur des taggers
Moi j’ai peur d’offrir des fleurs
Moi j’ai peur de faire du roller
Moi j’ai peur d’utiliser l’aspirateur
Moi j’ai peur des chasseurs

Louise


Je mange

Je mange un enfant pas de flan
Je mange un porc pas d’or, je mange Hector
Je mange un crocodile pas de la gélatine
Je mange un œuf, la moitié d’un bœuf, 80 moutons
Autant de chapons, j’ai bu la rivière et j’ai encore faim.

Anes


La dame avec la hache

J’étais dans ma maison, dans la chambre de mes sœurs et dans le salon il y avait
Mes parents et il y a quelqu’un qui s’appelait : la dame avec la hache.
Elle était dans le couloir et elle tenait une hache.
Elle éteignit le courant de lumière et passa dans la chambre de mes sœurs
Sans que mes parents s’en sont soient rendus compte.
Moi et mes sœurs l’aperçurent et partirent au coin opposé de la chambre.
Mais comme la dame avec la hache était rapide, elle attrapa le pied de
Ma petite sœur et emmena ma petite sœur loin d’ici.
A cet instant, ma mère me réveilla pour aller à l’école.

Majdi


Les araignées

Moi, j’ai peur des araignées ; quand j’en vois une, je suis terrorisée, quand j’en vois une je suis tétanisée. La dernière fois que j’en ai vu, c’était dans mes escaliers avec copine Chloé. Elle n’a pas peur des araignées et m’a protégée en l’écrasant avec son pied.
Par ce que les mygales, ça fait mal. Ça pique à l’astragale, c’est banal les mygales. Ça a des poils, c’est pas génial, ça vit dans les forêts tropicales.


Quand j’ai failli mourir

Je me souviens quand j’ai failli mourir à cause d’une voiture rouge qui a failli me tuer, mais qui m’a renversé.
Je me souviens quand j’ai failli mourir à cause d’une personne qui a failli me transpercer.
Je me souviens quand j’ai failli mourir à cause d’une personne qui a sauté sur moi du plus haut plongeoir.
Je me souviens quand j’ai failli mourir cause d’une infirmière qui m’a lâché dans les escaliers quatre jours après ma naissance.

Jules


Je me souviens

Quand je suis tombé dans un cauchemar profond. Et là, je vois un clown bizarre, je suis tombé et il m’a tué. Je me souviens quand Karaba m’a tué. Elle est laide avec plein de bijoux. Je me souviens quand Maxime m’avait tué. Je me souviens, quand l’école Henri Bergson, était transformé en salle de tueurs.

Mamadou


 

The nightmare (qui fait rire)

Je vais vous raconter un de mes pires cauchemars. Attention, personne sensible, ne continuez pas cette poésie.

J’étais dans un fast-food très lugubre. Il y avait une frite maléfique qui avait les yeux verts et elle voulait me pousser dans le coca mortel, dans le coca mortel, il y avait des têtes de mort. Je sentais la poubelle. Heureusement, il y avait des nuggets en guise de bateau. Il y avait aussi des pailles multicolores pour faire des rames.
Mais des crocodiles tout marrons avec des dents pointues m’ont poussé dans le coca mortel.

Maxime Gramain


J’ai peur

J’ai peur des serpents parce que ils me mordent.
J’ai peur des chiens parce qu’ils mordent des fois.
J’ai peur des requins parce que les requins ont des grandes dents.
J’ai peur aussi des terroristes parce qu’ils tuent les gens sans pitié.

Johan


 

Mon cauchemar

Du noir, du bruit, la peur, l’épouvante !
Dans ma chambre, je dors paisiblement,
enfin presque car dans mon cauchemar, voici ce qui se passe :
Dans la forêt, il fait nuit et j’entend du bruit : « Grrr » !
Un monstre terrifiant surgit de nulle part. Tout à coup, je ressens un sentiment, une sensation, la peur !!
Je me précipite pour courir mais il me rattrape et m’a mangé.
Il fait noir dans le ventre de ce monstre. Un noir sombre.
C’était humide comme la mousse d’une forêt. Tout à coup, je marche sur un os. Je crie pour appeler ma mère.
« Mamannnnn !!! » Et je me réveille de mon cauchemar.

Thomas


Comme tout le vent

Un marchand vend des médicaments
Jonathan le prend et meurt comme tous les ans.
En 100 ans, une verrue gluante envoute une frite.
La frite met au coca tout collant.
Peter Pan mange la frite et se multiplie en 1900 et devient tout blanc.
A cause de tout ça, tout le monde dégouline de sang.
Ils explosent comme tout le vent.
Je suis sorti d’un combat entre Beeru et Champa.

Pierre


 

Le puit

Je me souviens de ce cauchemar, un soir où je m’étais couché tard.
J’étais devant un puit quand soudain je tombe, dans le trou où se trouve comme plusieurs étages.
Dans ces étages, il y avait d’étranges et horribles personnages qui buvaient l’eau d’un marécage.
Tout ça continuait jusqu’à ce que je me réveille de cette longue nuit de sommeil.

Lila


J’ai peur

J’ai peur que quelqu’un me vende et me pende.
J’ai peur d’un manoir tout noir.
J’ai peur de nourrir et de pourrir.
J’ai peur de me faire manger par une mouche patouche.
J’ai peur de me faire tuer par un triste terroriste.
J’ai peur de me faire avaler et être tétanisé.
J’ai peur d’être coursé par un bourré.

Hector


Une peur qui peut nous arriver

Ca peut nous arriver d’avoir peur d’être menacé par une personne bourrée.
On peut aussi avoir peur des voleurs et qui volent nos rollers.
Ca peut aussi avoir peur de perdre ses clés et de devoir appeler un serrurier.
On peut aussi avoir peur des rapporteurs sans peur.

Mouna


Un tueur

Il y avait un tueur qui me massacrait. J’ai chialé toute la journée et il m’a tué.
Il y avait un tueur qui m’a forcé à manger les pieds d’un bébé parfumé à l’eau de WC, sinon il me tuait.
Au final, il m’a assassiné et m’a jeté dans la fontaine des fées.

Adam


 

 Dans un lit

Dans un lit, une petite fille est terrifiée.
Des manants te poursuivent.
Elle rêve qu’elle allait au cinéma seule.

Des manants te poursuivent.

Dans la queue du cinéma, une dame l’appela.

Des manants te poursuivent.

"- Mademoiselle !"
Avec la dame, elle est allée voir la cheffe de la sécurité et du cinéma.

Des manants te poursuivent.

Dans leur bureau, il lui dit :
"Tu ne dois pas sortir seule !"

Des manants te poursuivent.

Donc le monsieur de la sécurité l’accompagna chez elle.

Des manants te poursuivent.

Dans le lit, la petite fille se réveilla, elle entendait des voix :

Des manants te poursuivent.

  

 Adèle


 

 Mon cauchemar

Je suis un humain avec deux mains
En guerre dans l’air
Dans une ville toute en rouge sang blanc
Et quand je commence à chercher, des cadavres, ils sont tout verts
Mon pépère est mort, son cadavre en or
Je suis tombé dans du lait Boom
Dans du blé très dure, je suis mort
Je me réveille, j’en ai marre.

 Kilik


 

 Mon grand-père

J’étais avec mon cousin, on dormait chez mes grands-parents.
Et le ciel était orange.
Avec mon cousin, on dormait tout seul dans une tente dehors.
C’était la nuit et on faisait une bataille de polochon.
Quand soudain, on a entendu une branche se casser.
Puis après, on a entendu quelqu’un manger.
Alors (avec une lampe torche), on est parti voir les plantations et on a vu mon grand-père qui mangeait les tomates du potager.
Et quand il nous a regardé, il avait les yeux fermés, et il nous regardait bizarrement, il était tout blanc avec du jus de tomate sur la bouche donc mon cousin et moi, on a crié et mon grand-père s’est réveillé en sursautant. En fait, il était somnambule.

Rayane

 

Ecole Modèle 2018 - QFED - Pied - Lien custom