Trône de Napoléon Ier

Trône

arton5558-resp1090
Trône de Napoléon I er au corps législatif

Bernard Poyet (1742-1824), auteur du modèle
François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841), ébéniste
Augustin-François-André Picot (1786-1868), brodeur
1805
Bois sculpté et doré, velours rouge décoré d’une broderie en argent
© MAD / photo : Jean Tholance

Ce trône était destiné à Napoléon Ier pour les séances du Corps législatif, une assemblée chargée de voter les lois sous le Consulat et le premier Empire, de 1800 à 1813.

Dessiné par Bernard Poyet, l’architecte du Corps législatif, il a été exécuté en bois doré et sculpté par l’ébéniste François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter en 1805. S’il comportait bien une marche à sa livraison, il est difficile de savoir si celle-ci est d’origine. Les bras de cet imposant fauteuil sont formés de deux chimères ailées à tête de lion s’appuyant sur une seule patte. Le dossier se termine par un fronton cintré, orné d’une couronne de laurier et surmonté d’une couronne sculptée. Les deux pommes de pin qui l’encadrent ont remplacé, certainement sous la Restauration, deux aigles impériales, symboles du pouvoir de Napoléon. De même, le chiffre N de l’empereur qui figurait au centre de la couronne de laurier a été effacé.

Le dossier et l’assise sont couverts d’un riche velours grenat brodé de fils d’argent. Ils dessinent sur le dossier un glaive et une main de justice croisés sur une balance. Un double foudre ailé, symbole impérial de Napoléon, et une grande rosace à fleurons, figurent sur l’assise.

Trois autres trônes de Napoléon en bois doré exécutés par Jacob-Desmalter sont conservés dans les collections publiques françaises : celui du Sénat ci-dessous 

IMG-3299

celui du château de Fontainebleau et celui pour le palais des Tuileries aujourd’hui au musée du Louvre.

Source : Fiche oeuvre -  http://madparis.fr/francais/musees/musee-des-arts-decoratifs/parcours/xixe-siecle/les-symboles-du-pouvoir-imperial/trone-de-napoleon-ier-au-corps-legislatif

Sièger

Un trône est un siège, une chaise ou un fauteuil sur lequel un souverain est assis dans les circonstances solennelles. Le trône, au sens figuré du terme, désigne aussi la monarchie ou la Couronne elle-même. Mais d'autres organisations humaines tout aussi solennelles n'ont pas de trône et les conflits peuvent se régler asssi ... sous un arbre, à palabres.

Dans sa Lettre à la jeunesse africaine «Soyez au service de la vie sous tous ses aspects», Amadou Hampaté Bâ écrit que "L’homme s’identifiait à sa parole, qui était sacrée. Le plus souvent, les conflits se réglaient pacifiquement grâce à la «palabre»: «Se réunir pour discuter», dit l’adage, «c’est mettre tout le monde à l’aise et éviter la discorde».

Et quand Escarbille et Chaboudo découvrent une chaise dans le désert, c'est fou ce qu'ils sont d'idées....

Une chaise ?

Détournement de trône par les élèves de CE1 de l'école Fondary

IMG 5045 

IMG 5046