École élémentaire Riblette A
16, rue Riblette
75020 PARIS
tél : 01 43 71 35 16
fax : 01 43 71 86 61

1er conseil 2018 2019

Conseil d’école 1er trimestre 2018/2019

Jeudi 8 novembre 2018 18h15 à 20h15

Présents :

  • Directeur : M. WEBRE
  • Enseignants : Mmes PICOCHE, LASCAR, CAMARA,VARROUD-VIAL,COZ, ERB, DE MONTAIGNE, ROUGIER.
  • Professeurs de la ville de Paris : Mme KAZE, M. RAMADE
  • Représentants CASPE : M.LENOIR (Responsable Educatif Ville).

Représentants des parents : Mmes SEGURET, GRECOURT, ELGHOMED, VALLET, GUIDOUM, M.DESCHAMPS.

  • Représentant ville de Paris :Mme Julie HARDY

Excusés : Mme PACHECO, Mme FAURE, M.LEVEILLEY (parent d’élèves).M.JONCOUX et M.MARET. (Professeurs des écoles).

Accueil 18h15

Secrétaire de séance : Mme De Montaigne.

Compte rendu : M.WEBRE, directeur d’école.

Rappel du fonctionnement du Conseil d’école : 

-          Décision : le CE vote le règlement intérieur de l’école et adopte le projet d’école.

-          Avis : le CE donne son avis sur toute question touchant au fonctionnement de l’école.

-          Consultation : le CE est consulté pour l’utilisation des locaux en dehors des heures d’ouverture.

-          Informations : le CE est informé sur les principes qui ont présidé au choix du matériel.

Pour les délibérations : le directeur veille à ce que chacun puisse s’exprimer dans le cadre de l’ordre du jour. Les interventions doivent se faire dans le respect des personnes présentes, et dans la sérénité nécessaire à un échange constructif. Seul le règlement intérieur est voté, les autres sujets à l’ordre du jour donnent lieu à informations et échanges de vues.

L’ordre du jour est établi par le directeur d’école sur proposition du comité de parents. Il peut ajouter les points qu’il juge utiles à l’ordre du jour.

La durée varie en fonction de l’ordre du jour, le président de séance fixe la durée de la discussion allouée pour chaque point. Le CE a une durée de 2 heures. L’ouverture et la fermeture du CE sont déclarées par le président de séance.

Le secrétariat de séance est assuré par un enseignant et par un délégué des parents d’élèves.

Le procès verbal est établi par le président de séance. Tout membre de CE souhaitant l’insert de son intervention doit en fournir une rédaction écrite à l’issue du CE.

  1. A.   Vote du règlement intérieur.

Aucune modification n’a été apportée au règlement intérieur de l’école qui est conforme au règlement départemental des écoles arrêté après consultation du Conseil départemental de l’Education Nationale du 11 juin 2008.

Il est rappelé que le règlement s’adresse à l’ensemble des personnes qui sont présentes dans l’école, adultes y compris.

Le règlement est adopté à l’unanimité sauf une voix et une abstention.

  1. B.   Bilan de la rentrée. 

Effectifs : 203 élèves sur 225 places disponibles : CP : 2 x 13, CE1 : 2 x 22,  CE2 : 19 et 20, CM1 : 2x24, CM2 : 2x23.

Arrivées : Mmes CAMARA en CE1a, COZ en CE2a, PARERA en CM1b et M.MARET (sur les temps partiels de 3 enseignants ; il est présent sur l’école le lundi, mardi et jeudi).

Arrivée de M RAMADE sur le poste de PVP EPS. (Professeur Ville De Paris pour l’Education Physique et Sportive.

Agents : Mmes SMAJLOVIC, KPOFON et MIZ 

Mme Jeanny Evarist, la gardienne, a pris sa retraite, remplacée provisoirement par Mme AHAMADA.

L’équipe enseignante salue l’investissement des dames de service pour la qualité du travail effectué cet été pour rendre l’école propre et ce notamment après les travaux.

-          Une rentrée sereine et tranquille.

-          Mise en place du CP dédoublé. La configuration matérielle de l’école ne permettait pas de faire des classes de CP à 12. L’équipe s’est donc orientée sur un CP unique mais avec deux enseignantes. Elles ont aménagé l’espace et occupent 2 salles au 2eme étage. Les enseignantes ont fait le choix de toujours tout préparer à deux. Cela demande davantage de travail à l’école, de concertation mais cette première période s’achève sur un constat  positif. La présence de deux enseignantes dans la classe permet de croiser les regards sur la classe, ce qui est très intéressant. Dans ce CP il y a aussi une AVS à temps plein.

-          Evaluations nationales CP et CE1 : des évaluations nationales en français et mathématiques ont été réalisées durant le mois de septembre. Les enseignants en ont été informés tardivement. Une seconde phase doit avoir lieu en février pour les CP.

Les enseignants ont enregistré les résultats des élèves et ont obtenu par la suite des tableaux mettant en avant les difficultés de certains. Des liens et des outils sont en ligne afin d’apporter une réponse à ces difficultés. Ces évaluations ont sans doute permis un gain de temps dans le repérage des difficultés, elles ont apporté une analyse parfois plus précise mais elles ont également pris beaucoup de temps, occasionné beaucoup de stress et d’angoisse auprès de certains élèves. Leurs utilisations ne sont pas optimales pour le moment et l’intérêt de celles-ci est encore à démontrer.

Le retour auprès des familles se fera lors de la remise des livrets en décembre ou au cas par cas selon les besoins ou les demandes.  

-          EPS ( Education Physique et Sportive): une  difficulté matérielle pour l’EPS : le rangement. Il n’existe pas d’espace de rangement pour le matériel sportif. Celui-ci est rangé dans la cave, des petites réserves ou des armoires. Ce qui n’est pas très pratique. Une demande de travaux dans le préau a été faite. Une réalisation de grands placards pour le professeur d’EPS et le centre de loisirs devraient avoir lieu en février 2019. L’aménagement de la cour (marquage au sol)  n’est pas encore réalisé.

-          Réunions de rentrée : le taux de participation à ces réunions reste faible, parfois en dessous des 50%.

-          RASED : il est toujours incomplet. Le réseau compte un psychologue scolaire et une enseignante faisant fonction de maître E (aide pédagogique). L’absence d’enseignant spécialisé dans l’aide relationnelle est criante pour le groupe scolaire Vitruve/Riblette.

-          Absence du professeur de musique : l’enseignement de la musique par le Professeur de la Ville de Paris n’a pu  être assuré sur la première période. Le retour de Mme Pitrat est effectif depuis le 8 novembre mais à temps partiel. Les cours du jeudi après-midi ne sont plus assurés. Un appel auprès d’autres professeurs de musique pour prendre en charge ces heures va être lancé mais il n’est pas certain qu’elles soient pourvues.  Les enseignants prendront en charge la musique et la répartition des créneaux de Mme Pitrat évoluera au fil de l’année.

-          Rongeurs : de plus en plus de souris sont visibles dans l’école, parfois des rats dans la cave. Mme Hardy, représentante de la Ville rappelle qu’à chaque fois qu’un rongeur est aperçu, une remontée est faite aux affaires scolaires de la Mairie du 20ème (CASPE). Les pièges et les dispositifs insuffisants à ce jour vont être complétés par des pièges plus importants (par noyade), une fois les trous bouchés. Mme Hardy précise qu’une cellule a été crée à la mairie de Paris, mais les demandes sont très nombreuses.

-          La cour de récréation : les travaux de réaménagement de la cour engagés par un Budget participatif visant à améliorer le climat scolaire et à mieux se répartir les espaces ont pris du retard et soulèvent de multiples difficultés. Le budget engagé de plus de 400 000€ manque de lisibilité et les résultats obtenus ne sont pas pour le moment à la hauteur des investissements publics engagés.

Les porteuses de projet et le directeur regrettent que les travaux ne soient pas coordonnés par un maître d’œuvre. Cela aurait peut-être évité de multiplier les intervenants, les visites et de réduire ou supprimer les malfaçons, les erreurs, les imperfections.

Les installations ludiques sont trop petites, plus courtes que prévues. Les espaces permettant de s’asseoir, de se reposer ne respectent pas le cahier des charges. Les tracés n’ont toujours pas été faits. Les travaux réalisés sont souvent à refaire une seconde fois avant d’obtenir un résultat convenable ou solide. Le revêtement de la cour, renvoyant moins de chaleur et permettant de mieux drainer les eaux de pluie reste rude pour les plaies des enfants.

L’équipe enseignante, à ce jour souligne sa déception du résultat obtenu par rapport aux plans initiaux. La frustration des enfants est non négligeable à ce stade du chantier. Il semble indispensable de réaliser des travaux  visibles et qui auront un impact esthétique sur l’école (stickers sur le auvent, tracés au sol). Sur les temps périscolaires, les élèves du 16 bénéficient de la cour du 12 Riblette ( Petite  cour au fond de l’école 14 Riblette) et pourront ainsi profiter de la cabane en bois et du toboggan.

Mme Hardy, venue apporter quelques éléments de réponse, informe que :

Les difficultés rencontrées sont dues au fait que ce projet appartient aux premiers Budgets participatifs de la Ville de Paris et que les équipes n’étaient pas encore « rodées » pour les gérer.

L’entreprise qui réalise les travaux sera convoquée par la Mairie du 20ème afin de rendre des comptes.

La pelouse sera remplacée provisoirement par des copeaux de bois.

Pour le revêtement, des solutions sont à l’étude. Il a été décidé qu’il fallait « laisser vivre » le sol durant quelques mois avant d’effectuer des améliorations. Elle tient à préciser que la Mairie n’avait pas les moyens de mettre une personne à temps plein sur ce projet.

Espace Ludique : Les parents s’interrogent sur ce second budget participatif concernant les Espaces Ludiques. La mairie a eu besoin de temps pour trouver comment « organiser » le financement de ce projet. Légalement, il faut passer par un marché. Un appel à projet a finalement été lancé. Mais il n’a abouti à aucune proposition. Un appel va être de nouveau lancé. Les parents questionnent l’intérêt des budgets participatifs qui semblent avoir du mal à être réalisés convenablement et dans leur totalité.

  1. C.   Les exercices de sécurité dans l’école.

Compte tenu du temps passé sur les travaux dans l’école, ce point n’a pas pu être évoqué. Les parents ont simplement été informés qu’un exercice attentat/intrusion sera effectué courant novembre pour les écoles.

  1. D.   Le temps périscolaire.

 

  • La cantine : 181 élèves y déjeunent chaque jour (105 le mercredi ). 
  • Pour le temps 16h30/18h :

-          Des ateliers bleus : Jeux sportifs, échecs, roller, clown, flag-football, brico création, tennis de table, basket, hip hop, danse moderne…). 80 élèves de l’école y sont inscrits. Les places manquaient.

-          ALEM (Atelier de Lecture Et Mathématiques) et Coup de Pouce : dispositifs REP pour les CM et les CP. Les enseignants proposent des élèves à ces ateliers financés par la Ville. Les groupes sont constitués de 8 élèves pour les CM et 5 pour les CP. Durant l’atelier, il y a un temps de goûter, un temps de devoirs puis un temps d’activités ludiques en français ou en maths.

-          Atelier BCD : atelier gratuit proposé aux CE1 et CE2 de l’école et animé par Sylvie DESCHAMPS la responsable de la Bibliothèque Centre de Documentation.

-          Etude : 3 études pour l’école.

Intervention de M. Lenoir  (Responsable Educatif Ville):

  • Le principe d’alternance entre les écoles14  et le 16 en premier ou second service a été maintenu afin de faciliter l’organisation des ateliers mis en place le midi et de permettre à tous les élèves petits et grands de ne pas déjeuner toujours en dernier (après 12h45). Un questionnement sur cette organisation est à l’étude.
  • Les ateliers vont se mettre en place sur le midi : ludothèque, bricolage , « événements » tournoi de foot, de balle américaine, une chorale.
  • Des règles communes entre  le 14 et le 16 ont été mises en place. Ces règles sont en cohérence avec le règlement intérieur de l’école.
  1. E.   Parents élus, parents d’élèves et école

 

Les Budgets participatifs :

  • Le budget participatif des écoles (dispositif proposant du matériel clé en main selon des thèmes choisis)  a permis, ces dernières années, d’obtenir du matériel numérique, puis scientifique. L’école attend cette année du matériel sportif qui doit être livré avant la fin d’année 2018. Une nouvelle campagne a été lancée pour cette année : les choix s’orientent vers un mur d’escalade dans le préau ou du matériel robotique et scientifique.

 

  • Autres manifestations, autres actions : les événements prévus pour l’année 2018/2019 : remise des livrets, foire aux livres, kermesse sur temps scolaire, fête des CM2.

                        Le directeur invite les parents à se mobiliser s’ils souhaitent davantage de moments partagés.

Ecole Modèle 2018 - QFED - Pied - Lien custom