PAMUN

Share

   PAMUN 2018

 

Du Vendredi 30 Novembre au Dimanche 1 Décembre (oui, c'est possible de se lever tôt le weekend) Chiara, Malo, Joachim et Jared en Terminale ainsi que Skye, Jaya, Solenne, Avram, Noah, Selja, Kate et Kim en première ont participés à PAMUN (Paris Model United Nations. C'est une conférence de 3 jours qui réunit environ 800 élèves de 90 pays pour débattre en anglais sur des sujets importants aux yeux de l'ONU. Le but était de créer des résolutions pour répondre à des sujets précis, tous ces élèves étaient répartis en comités, chacun avec 2 sujets donc 2 résolutions à établir. Cette année nous avons fait partie :

- du comité ECOSOC (Kate) Les sujets débattus étaient 1) Créer un cadre pour la responsabilité des entreprises dans la préservation des droits socio-économiques 2) Question du financement des objectifs de développement durable dans les pays en voie de développement  par la coopération mutuelle ;

- du comité Politique (Malo + Chiara) Le débat portait sur 1) Mesures visant à promouvoir l'édification d'un État et une bonne gouvernance au Moyen-Orient afin de lutter contre la montée du radicalisme - le cas de l'Iraq  2) Mobiliser la communauté internationale pour lutter activement contre la corruption ;

- du comité des Droits de l'Homme (Selja + Solenne) Ont étés débattus 1) Mesures visant à renforcer les droits des peuples autochtones 2) Mesures visant à renforcer la coordination de l'aide humanitaire en réponse à des situations d'urgence ;

- du comité sur l'Environnement (Skye + Jaya) qui à etudié 1) Question de l'utilisation et de la gestion durables des ressources marines 2) Question des personnes déplacées pour  cause environnementale ;

- du comité UNODC (Noah) qui s'est intéréssé à 1) Mesures visant à enrayer le trafic de biens culturels 2) Question de la corruption dans les évènements sportifs ;

- du comité UNCTAD (Jared + Kim) qui à débattu 1) Question de la propriété intellectuelle et biodiversité 2) Mesures visant à promouvoir la diversification des économies dans les PDTPB

- du comité de Développement Durable (Avram) Ont étés étudiées 1) Question de l'agriculture et de la sécurité alimentaire 2) Question de l'intégration du genre dans tous les secteurs de l'économie

   Chaque école représente un ou plusieurs pays selon le nombre d'élèves, nous representions l'Iran et le Mexique. En amont, nous devions préparer des clauses sur chaque sujet qui ont été, pour certaines, débattues en comité. Pendant ce débat, les élèves (appelés délégués) ont pu soumettre des amendements pour améliorer la clause, parler en faveur de la clause ou contre la clause. A la fin de chaque discours il y avait la possibilité de poser des questions. Enfin  on votait la clause et si la majorité le décidait, elle était ajoutée à la résolution finale. Voici un exemple de clause qui a été débatue : 

Clause pour la diversification des économies des PDTPB

Soumis par : Mexique

Signataires : Pays-Bas, Vietnam, Nouvelle-Zélande, RDP de Corée, Bulgarie, Albanie, Singapour, Iran, Costa Rica, Côte d'Ivoire

1. Encourage les pays développés à investir dans des secteurs sous-développés des PDTPB en :

   a. investissant dans le tourisme,

      i. en investissant dans des infrastructures (hôtels...)

      ii. en utilisant les aménités naturelles des PDTPB (montagnes, lacs...)

      iii. ouvrir des formations professionnelles pour donner à la population les compétences necessaires pour travailler efficacement dans le tourisme

   b. établir des réductions d'impôts qui seraient accordées aux compagnies multinationales des pays développés qui investissent dans des nouveaux secteurs de l'économie des PDTPB sous réserve qu'elles investissent aussi dans leur propre pays

   c. améliorer le niveau d'éducation pour créer une main d'oeuvre qualifiée en 

      i. coordonnant ces efforts avec l'UNESCO pour plus d'éfficacité

      ii. utilisant les ressources financières de l'ONU pour construire de nouvelles écoles

      iii. envoyant des enseignants des pays développés payés par l'ONU,

   Nous devions respecter une procédure très particulière dans la rédaction des clauses et aussi dans la manière de s'exprimer par exemple, nous devions parler de nous même à le 3eme personne. Mais en contrepartie nous pouvions faire passer des mots entre les délégués qui devaient être en relation avec le débat mais qui très souvent (pour ne pas dire à chaque fois) était des demandes de s'ajouter sur Instagram ou des tentatives de drague... Il y avait aussi une "gossip box" où les délégués envoyaiant des messages anonymes sur ce qu'ils voulaient, ils ont étés lues à la fin de la journée (ceux qui étaient assez décents pour être lus à haute voix...)

  Photo from kim hardonniereShare

   On est tous ravis d'avoir pu partager cette expérience extraordinaire et créer de vraies amitiés au cours de ces trois jours, on a tous envie de se revoir et de recommencer. Cette opportunité nous a permis de nous ouvrir encore un peu plus au monde en prenant conscience des sujets qui forgeront notre avenir. PaMUN nous a permis de voir que nous avions tous notre mot a dire au sujet de notre avenir et que c'est ensemble, avec un dialogue constructif, que des solutions se forment. Nous garderons le meilleur des souvenirs de ce weekend et nous le porterons longtemps en nous.

 

"Cette experience m'a appris qu'exprimer ses idées avec confiance et conviction a un rôle significatif pour convaincre d'autres personnes" - Solenne Trequesser 1ere ES inter 

"Model UN m'a fait voir que un objectif simple, commun, peut unir des centaines d'états d'esprits et créer des chemins d'amitié internationaux" - Skye Colardelle 1ere S inter

 

Pour voir tout le détail des sujets débattus vous pouvez les trouver (en anglais) ici. 

Kim Hardonniere 1ere S inter et déléguée de l'Iran pour l'UNCTAD