Sortie au cinéma

Chacun pour tous

Le jeudi 20 décembre, élèves, personnels et enseignants, nous sommes tous allés au cinéma pour voir le film Chacun pour tous sur le handicap, le sport et la corruption.

 

Ce film a été réalisé par Vianney Lebasque. Il est sorti en France le 31 octobre 2018 mais a été produit en 2017. L'histoire s'inspire d'un fait divers qui avait scandalisé le monde sportif en 2000.
Tout le lycée est allé le voir le jeudi 20 décembre 2018 aux cinémas UGC Danton et Odéon. Dans la salle de projection il n'y avait que des personnes de notre lycée. Le film parle de tricherie dans le sport : Martin (Jean-Pierre Darroussin )  est le coach d'une équipe de déficients mentaux au basket, ses joueurs l'abandonnent à la veille de la compétition des Jeux Paralympiques. Afin de ne pas perdre les subventions qui lui sont vitales pour son association, il décide de tricher en prenant des joueurs valides. Son équipe est constituée de deux déficients et de trois joueurs non déficients qui ont reçu de l'argent pour garder le silence et jouer la comédie. Ils partent en Australie et au départ passent complètement inaperçus. Le sujet devient délicat car la presse s'intéresse à leur équipe en raison de leurs nombreuses victoires.
Nous avons bien aimé le film, original et comique malgré le fait que les sportifs qui n'ont pas d'handicap aient un comportement  immoral : en effet durant toute la  durée du film nous avons espéré que ce soit les "tricheurs" qui gagnent  parce que leur équipe est sympathique, chacun accepte les autres malgré les différences. Lorsqu'on avance dans le film on ne voit plus les handicaps mais seulement les personnalités. Ce film nous fait réfléchir d'avantage sur l'intégration des handicapés dans la vie sportive et dans la société en général.
Dialla, Alpha, Paola et Oumou 


Débat sur la corruption
Après la projection du film Chacun pour tous au cinéma, nous avons fait un débat entre tous les élèves.
Deux intervenants sont venus nous parler et répondre à nos questions.
L'un faisait partie de l'association Anticor et l'autre était membre de Handisport et ancien champion d'escrime. La fraude dans le sport et le dopage, la corruption ont été évoqués pendant le débat.
Un élève a demandé à l'intervenant d'Handisport s'il avait été choqué par la thématique du film et celui-ci a répondu que oui, et que ce type de fraude (et toutes les fraudes) ne respectent pas les valeurs et principes du sport.
On a également demandé quelles étaient les mesures mises en place pour éviter la fraude et la corruption dans le domaine du sport et s'il était encore possible aujourd'hui de participer à une compétition paralympique si l'on a pas été diagnostiqué en situation de handicap. La réponse était que le règlement s'est resserré depuis 2000 (contexte du film) et il pense qu'après les procédures médicales on ne peut plus integrer une équipe "handicap".
Néné, Héloïse, Eden