Développer des compétences relationnelles à l’école d’auxiliaires de puériculture du lycée Rabelais : travail sur le savoir être

svr etre

« Votre premier outil est vous-même. Vous soignez avant tout avec ce que vous êtes. Tant n’est pas ce que l’on donne que la façon de le donner » [Hippocrate]. La façon de le donner, c’est là que se trouve le savoir être.

Tout petit, le quotidien de l’enfant est rythmé par les soins de puériculture. Sa perception du monde environnant ainsi que son développement psychomoteur, sont marqués par les expériences qu’il vit à travers ces soins de puériculture et à travers la relation qui s’établit avec l’adulte qui lui prodigue ces soins.

Nous accompagnons nos élèves à développer un savoir être dans la posture du prendre soin, qui s’appuie sur les valeurs de respect et de bienveillance. Ces valeurs, ainsi que l’équité, la tolérance et le non jugement sont inscrites dans le projet pédagogique de l’école d’auxiliaires de puériculture de Rabelais.

 

« Votre premier outil est vous-même. Vous soignez avant tout avec ce que vous êtesTant n’est pas ce que l’on donne que la façon de le donner » [Hippocrate].

La façon de le donner, c’est là que se trouve le savoir être.

 

Pour que les élèves construisent leur propre identité professionnelle d’auxiliaire de puériculture axée sur la bientraitance de l’enfant et de sa famille, nous les accompagnons à développer leur potentiel relationnel à travers diverses approches pédagogiques.

 

Tout au long de l’année nos élèves sont invitées à développer un rapport à l’autre dans le respect et l’empathie, aussi bien en cours qu’en stage. Nous mettons en place des séances spécifiquement consacrées au développement des compétences relationnelles.

Par exemple, pour faire suite à une séance de sensibilisation sur l’utilité des émotions et la maîtrise de soi en milieu professionnel, un intervenant extérieur, spécialisé dans la relaxation, est venu proposer aux élèves des ateliers pratiques de techniques de détente et un apprentissage des méthodes de gestion du stress.

Les retours des élèves ont été très positifs : pour reprendre leurs mots, ils ont trouvé cette intervention « superbe », « utile », « agréable », « qu’on pourrait faire avec les enfants » et « ça fait trop du bien ! ».