Au Musée de l'Armée

L'adoubement 1

En route

 

 

 

 

 

 

Ce matin, lundi 4 février 2019, nous sommes allés en sortie avec la maîtresse et les parents au musée de l’armée, aux Invalides, en bus (92 ou 93). Quand nous sommes arrivés, une dame, la guide, nous a accueillis.

On a vu des armes. On a vu des canons, à l’entrée. Nous avons vu des armures de chevaliers.
Sous l’armure, les chevaliers portaient des cottes de mailles. La visite parlait de chevaliers. On a vu deux sculptures de chevaux.
Il y avait des mini-armures pour montrer aux chevaliers quelles armures, l’armurier peut leur fabriquer.
Quand ils ne font pas la guerre, les chevaliers font des tournois et des joutes. 
La guide nous a raconté l’histoire du chevalier Anne de Montmorency.
Armures miniatures

Nous avons vu des armures avec des jupes en métal, pour les garçons, comme ça les flèches ne blessent pas leurs jambes. Il y a des armures pour jouter, des armures pour combattre à cheval (il y a un espace entre les jambes pour la selle), ou pour combattre à pied.
On a vu des épées, des arbalètes et des arcs. Il existe des petites armures pour les enfants, mais pas pour faire la guerre. À 5 ans, on peut porter une armure. Quand les enfants ont 7 ans, ils font semblant de se battre avec une épée et un bouclier en bois. À 12 ans, quand ils sont écuyers, ils s’entraînent avec une vraie épée. À 15 ans, ils apprennent à monter à cheval. À 21 ans, les écuyers deviennent chevaliers. Ils peuvent faire la guerre. 
Les chevaux aussi ont une armure. Ils doivent porter le chevalier et son armure, une cotte de mailles sur le cou, leur propre armure, la selle et les armes : 130 Kg. Il fallait des chevaux costaux, comme les Percherons, des chevaux de trait.
Une armure coûtait très cher et les paysans ne pouvaient pas s’en acheter. Ils n’avaient pas assez d’argent.
Deux élèves ont joué une scène : le chevalier Bayard, « le chevalier sans peur et sans reproche », (Gabin) a fait chevalier le Roi de France François Ier (Raphaël), en disant : « Par Saint Michel et par Saint Georges, je te fais chevalier ! »
Cette sortie était super bien. Ça s’est bien passé. Nous avons bien aimé les chevaux, les armures et les épées. »

Armures

 

 

 

 

 

Texte dicté par les élèves à l’adulte 

 

Ecole Modèle 2018 - QFED - Pied - Lien custom