Impression de mouvement chez Keith HARING

Keith Haring

Tout a commencé par l'étude de l'oeuvre :

  • nous voyons des personnages,
  • on ditait qu'ils bougent, qu'ils dansent, qu'ils se battent,
  • chaque bonhomme a une couleur,
  • certains sont allongés, d'autres sont debouts.

Ensuite, il fallait transcrire cette impression de mouvement :

  • par le croquis,
  • à partir d'un objet (contour d'un bonhomme en pâte à modeler),
  • à travers la mise en scène du corps et de la silhouette.

Haring MSGS (1)

Haring MSGS (2) Haring MSGS (3)

Haring MSGS (4) Haring MSGS (5)

Ecole Modèle 2018 - QFED - Pied - Lien custom