1

De la loi Astier à la transformation de la voie professionnelle : 100 ans d'enseignement professionnel et le CAP à l'honneur

Les 100 ans de la loi ASTIER : fondement de l’enseignement professionnel à la française !

Loi relative à l'organisation de l'enseignement technique industriel et commercial (dite loi Astier) du 25 juillet 1919

Il s’agit du premier texte organique réglementant l’ensemble de l’enseignement technique.

Ce texte instaure les cours professionnels obligatoires : tous les apprentis doivent suivre, gratuitement, 150 heures de cours d’enseignement théorique et général par an. Le certificat de capacité professionnelle devient Certificat d’aptitude professionnelle (CAP).

La loi Astier divise la formation en trois composantes :

  • la formation professionnelle, chargée de prendre en compte les besoins de connaissances pratiques ou théoriques nés du métier ;
  • l’éducation ouvrière, pour permettre l’ascension sociale ;
  • l’éducation populaire, chargée de mettre en œuvre une pratique étendue des loisirs


Kola Astier drag esEn cette période de transformation profonde de la formation professionnelle, de la généralisation souhaitée de l’apprentissage dans les lycées professionnels, cette loi fondatrice résonne encore fortement aujourd’hui. L’esprit est conservé mais adapté aux enjeux socio-économiques actuels. Plusieurs évènements à l’automne 2019 permettront de célébrer la loi Astier et le centenaire du CAP.

Clin d’œil pour les lycéens de Vauquelin, Placide Astier député et sénateur de l’Ardèche, à l’origine de cette loi pour la création et l’organisation de l’enseignement technique et professionnel, était pharmacien et créa des produits pharmaceutiques de renommée mondiale.