39 rue de l'Aqueduc 75010 PARIS

01 40 35 76 96

Compte-rendu du 2ème conseil d'école 2018/2019

LUNDI 18 FEVRIER 2019 -18h – 20h

Présents :

Mesdames Barthélémy , Biette , Courau, Diard, Deveaud, Guégan,  Niccolai - Philipidhis , et Monsieur Daumas représentants de parents d’élèves ;

Madame Sakho R.E.V.

Mesdames Berger, Flabeau, Enixon, Flanc , Hazane, Hublier, Bernet Rollande,Bouguadida  et Messieurs Paumard et  Moncey,  enseignants ;

Madame Lafond- Dupichot, directrice

Monsieur Patrick Fontaine I.E.N.

Absents excusés :

Monsieur Leroux, DDEN, 

Madame Duverly, représentante du Maire du Xème arrondissement de Paris ;

 

1.prévisions, effectifs , accueil des futures PS

 

78 élèves de GS nous quitteront à la fin de l ‘année à 95% pour l’école élémentaire Aqueduc, quelques élèves iront à Eugène Varlin et à Louis Blanc.

A ce jour, 52 élèves nés en 2016  se sont présentés avec le certificat d’inscription de la mairie.

La directrice les recevra individuellement pour une prise de contact et une visite de l’établissement. Lors de ce rendez-vous, des documents leur seront remis : règlement intérieur, charte de la laïcité, livret d’accueil ainsi que les fiches administratives (d’urgence, de sorties, de renseignements).

Une réunion collective avec les professeurs de petites sections aura lieu le 17 juin à 18h.

L’adjoint au maire nous demande de communiquer aux parents les renseignements suivants :

La commission de dérogation aura lieu le 13 mai

Cette année la campagne des dérogations scolaires aura lieu du 18 mars au 19 avril 2019.

  • Toujours au Bureau des Affaires Générales de la Mairie du 10e, aux horaires habituels d’ouverture : retrait des dossiers du lundi au vendredi entre 8h30 et 17h et le jeudi jusqu’à 19h30, sans interruption.
  • Les parents viennent retirer le formulaire et obtenir les trois signatures comme d’habitude.
  • Les demandes peuvent être motivées par un courrier (non obligatoire) et tous justificatifs utiles pour un examen par la commission.

Pour rappel, les 3 critères sont inchangés et sont les suivants pour déroger à la carte scolaire :

  • Parent ou enfant porteur de handicap
  • Personnel de la Ville de Paris ou de l’Éducation nationale
  • La fratrie dans les cycles identiques (à l’exclusion donc des GS et des CM2).

Les autres critères ne sont pas admis, et tous les dossiers passent devant la commission qui prend une décision collégiale et transparente.

 

Liaison GS/CP

Une réunion commune cycle 1 et cycle 2 a eu lieu en janvier au sein du groupe scolaire Aqueduc

La kermesse de fin d’année organisée par les CM2 est maintenue malgré le changement d’enseignants.

Les enseignants se rapprocheront de leurs homologues pour mettre matériellement en place la liaison GS/CP : au programme, réponses par les élèves de CP aux questions des GS sur l’école élémentaire, lecture d’albums aux GS par les élèves de CP, danses, visite de classe…

Le bilan des CP dédoublés est très positif : les élèves avancent dans les connaissances plus rapidement,  les élèves en difficultés sont plus vite repérés et l’étayage est plus efficace. L’utilisation des temps de PVP  et les nombreux décloisonnements  permettent de travailler en petit groupe. Sur la nouvelle méthode de lecture choisie, les enfants accèdent rapidement au code et peuvent ainsi entrer dans le sens du texte ensuite.

Un bilan des évaluations CP et CE1 a montré que: globalement les élèves arrivés de GS ont une bonne conscience phonologique, connaissent leurs lettres, savent repérer les syllabes, ils sont des élèves ce qui est appréciable, ils sont arrivés avec un projet de lecteur. A travailler cependant deux notions : reconnaître les 3 écritures et reconnaître les mots lus

Les enseignants de CE1 remarquent qu’il existe des difficultés en numération de position, pour le passage à la dizaine et associer quantité et nombre .

Sur la constitution des futures classes de CP : il faudra prioritairement favoriser l’hétérogénéité des élèves par rapport aux autres critères de répartition et veiller à la répartition équitable des 6 élèves PPS  avec AVS

 

2.accueil de différents nouveaux personnels (stagiaires divers, congé maternité)

Départ de Mme Marine Jadeau en congé maternité son retour est prévu en mai. Arrivée de Mme Fabienne Bernet Rollande.

Mme Noémie Minoret stagiaire qui prépare le concours de professeurs des écoles sera présente à partir du 18 mars et pour trois semaines dans les classes de PS3, MS1 et GS2 avec l’accord de M.Fontaine .

Nos deux stagiaires ASEM Laure St Clairet Farida Telffouche ont terminé leur stage en janvier. Deux nouvelles stagiaires arriveront mi- mai et en septembre

  • 3.hygiène et sécurité 

Le 22.11.2018 à 12H00, un exercice intrusion a été réalisé sur la pause déjeuner. Il a duré 20 minutes. A cette heure –ci de nombreux enfants sont présents dans différents endroits de l’école. Voilà comment s’est déroulé l’exercice :

    • les élèves déjeunant dans le réfectoire : ont évacué dans le calme et le silence dans les cuisines. Les cantinières ont accueilli les enfants dans les salles .La cantinière dispose d’un trousseau pour fermer les portes à clé, elle l’aura désormais sur elle dans la poche de son tablier. Une fois l’exercice terminé, les enfants ont regagné le réfectoire et ont fini leur repas froid.
    • les élèves présents dans le préau : se sont réfugiés dans le dortoir en passant éventuellement par l’EPL. Ils se sont allongés dans le calme.
    • les élèves présents dans les toilettes du bas : ont été pris en charge par les ASEM présentes dans leur salle. Elles se sont enfermées avec eux grâce à leur clé.
  • les élèves présents dans la cour se sont réfugiés dans le calme et le silence dans les salles de motricité.Chaque adulte a pensé à mettre son portable en silencieux. En septembre conseil de maîtres et réunion avec les autres personnels pour prendre conscience de l’emplacement des locaux où se cacher mais aussi comment se cacher .deux entretiens DE/REV sur l’organisation de l’exercice en fonction de l’emplacement des élèves dans les locaux.réunion Directrice/REV animateurs, ASEM, cantinières le 16 nov à 13h30avant l’exercice : passage de la directrice dans chaque classe , écoute en début de semaine du signal « alerte intrusion » version MP3 , explication et discussion en coin regroupement , jeux de silence total et de déplacement rapide et calmeDescription de l’exercice:Nombre et fonctions des agents ayant participé : 37 différence faite avec l’alarme incendie dont l’exercice a déjà eu lieuavant : diffusion de l’annexe 1 auprès des parents, présentation en conseil d’école,Réussite de l’exercice : Exercice réussi dans le calme et la rapidité, Le silence a pu être obtenu , sa durée a avoisiné les 10 minutes .         Difficultés rencontrées :Les loquets destinés à fermer les portes sont situés à côté de vitre : il suffit de casser la vitre pour accéder au loquet et le tirer.Les rideaux sont parfois à l’extérieur de la salle (EPL) et ne peuvent donc pas être tirés en cas d’intrusion,

 

  • Présence de nombreuses portes vitrées non munies de film occultant dont la porte d’entrée de l’école et les portes extérieures du réfectoire.
  • Certaines portes ne sont pas munies de loquet (portes du réfectoires qui ne peuvent pas être bloquées : portes battantes sans poignée ou porte de la salle des maîtres et portes extérieures du réfectoire non munies de loquet) .
  • Problème de signal qui ne retentit qu’en élémentaire déjà signalé l’année dernière dans le compte rendu de l’exercice intrusion 2017. Signal très court déjà indiqué en 2017 (alerte intrusion répété deux fois). Signal peu audible dans le réfectoire lorsque les enfants sont en plein déjeuner.
  • Les enfants sous PPS étaient encadrés par l’animateur spécialisés PPVP.
  • Tous les enfants se sont cachés en moins de trois minutes.
  • après : distribution des mots (version papier) prévus par le PPMS, mot inscrit sur le tableau d’affichage dans le hall de l’école
  • Comment l’information a-t-elle été diffusée aux familles ?
  • Eléments de langage utilisés auprès des enfants : « Nous apprenons à nous cacher en silence et dans le calme pour qu’on ne nous trouve pas lorque sonne l’alarme écoutée »
  • Nombre d’enfants ayant participé : 174
  • après l’exercie : retour et discussion pour apaiser les angoisses éventuelles
  • entretien de la Directrice avec la gardienne
  • conseil de maîtres le 13 nov 2018 à 12h
  • sur l’organisation de l’exercice de novembre :
  • Préparation de l’exercice :
  • Après l’exercice, les enseignants ont répondu aux questions des enfants.
  • Les adultes présents dans l’école, s’ils étaient en compagnie d’enfants, ont pris soin d’eux et les ont dissimulés. S’ils étaient seuls, ils se sont cachés et se sont enfermés de leur mieux.

Incident : Le mois dernier, nous avions signalé à la CASPE et au conducteur des travaux de la rue Château Landon qu’une fenêtre semblait très proche de tomber. Cela semblait réglé mais en janvier le carreau est effectivement tombé dans la petite cour des maternelles à une heure où personne n’y était présent.Des débris de verre jonchaient le sol. La gardienne heureusement s’en est aperçu et cela a été nettoyé.

souris : les souris poursuivent leur prolifération malgré les passages réguliers de l’équipe de dératisation : le 7 janvier le 12 février, demande de mettre un sous porte au portail bleu de la cour faite auprès de la CASPE .

 

 

santé

Le dépistage (visuel, auditif, langagier, corporel) des enfants de GS a commencé sans les parents pour le moment car la secrétaire médicale est malade et ne peut envoyer les convocations.

Le dépistage dentaire et visuel en MS a eu lieu avant les vacances de Noël. Il est rappelé aux parents les dangers des friandises, boissons sucrées et utilisation prolongée de biberons ou tétines.

  1. travaux /Visite d’architecture le 14 décembre à 9h.
  • Les travaux permettant une redistribution plus équitable des locaux (création du bureau de la REV, agrandissement de la salle des agents et de celle des adultes, EPL au rez-de-chaussée, toutes les classes à l’étage) ont été abordés. Ils sont prévus pour l’été 2019. Un plan a été remis à Mme Lafond-Dupichot.
  • Il a été prévu de faire des placards dans le bureau de la REV, de déplacer les vestiaires des agents dans la salle des adultes et d’en commander de nouveaux par l’intermédiaire de Mme Bouhet, Mme Lafond-Dupichot en a commandés deux de son côté.
  • l’EPL bénéficiera d’une porte donnant sur le préau et d’une fenêtre récupérée dans le dortoir dont la surface sera légèrement restreinte (deux lits superposés en moins) la poutre sera incluse dans le dortoir cela permettra de disposer deux rangées de lits, la seconde poutre sera dans l’EPL. Une cuisine sera installée sur le mur du fond de la nouvelle salle des adultes, le coin ordinateur en entrant à droite, une porte sera construite en plus peut-être dans la cour directement mais il y a aura des problèmes de radiateurs dans ce cas, la surface de la salle des adultes étant plus petite que l’ancienne PG2, un radiateur est suffisant.
  • Tout devra être mis en carton au milieu des pièces et il n’y aura pas de centre de loisirs pendant l’été
  • En 2019, il est aussi prévu l’isolation des combles du groupe scolaire pour 120000 euros
  • Dans l’avenir : modernisation des menuiseries extérieures y compris les portes de préau pour un budget de 400000 euros sur le groupe scolaire
  • remise en état du sol et du garde -corps de la terrasse au premier étage
  • remplacement des entourages d’arbres, l’équipe a porté son choix sur la terre nue comme dans l’école maternelle Louis Blanc. Cela permettra à l’équipe enseignante d’installer des plantations supplémentaires (fleurs ou plantes, les légumes sont à proscrire du fait de la pollution probable de la terre parisienne).
  • sonnerie interclasse plus douce
  • créer un espace de plantation à la place du jeu de cour dans la petite cour 15000 euros
  • enlever le sas et repeindre le bureau de la directrice

 

5.prise en charge des élèves en difficultés (RASED, projet numérique et autisme)

 

Comme chaque année, es concertations ont eu lieu en octobre 2018 et en janvier 2019 autour des enfants de MS et GS avec le RASED et l’équipe enseignante.

A ces réunions assistent tous les enseignants qui apportent leur vision des élèves (anciens élèves mais aussi surveillance dans la cour) leur connaissance des familles et écoutent les difficultés de chacun. Bien que les PS ne soient pas prises en charge par le RASED, il a été décidé que, comme l’année dernière, le 18 mars aurait lieu une concertation entre enseignants sur les élèves de PS en présence de la psychologue scolaire et de l’assistante sociale si leur emploi du temps le leur permet. Cela conduit également à une meilleure information sur les élèves et la répartition dans les classes en sera plus judicieuse.

Le RASED a fait le choix de suivre 9 élèves en individuel (soit 4 % des élèves) 5 en MS et 4 en GS.

et de prendre les élèves de GS1 et de PG1 en ateliers de philosophie. Le maître E et le maître G n’ont malheureusement pas pu se libérer ce soir pour présenter ce nouveau projet qui modifie en profondeur les habitudes de notre école .

En dehors de ce réseau d’aide aux enfants en difficultés, peuvent intervenir à la demande des enseignants ou des parents : la psychologue scolaire, l’assistante sociale ou le médecin scolaire. Elles éclairent de leurs conseils avisés les enseignants dans leur pratique quotidienne.

Des équipes éducatives ou de suivi de scolarisation (pour les enfants à besoins particuliers) peuvent avoir également lieu en présence des parents.

Mme Guillou enseignante référente auprès de la maison du handicap et Mme Vallat enseignante ressources apportent régulièrement leur aides précieuses. D’autres enseignantes ressources sont aussi intervenues comme Mme Le Gallic qui était dans notre école ce matin.

Monsieur Patrick Fontaine , Inspecteur de l’Education Nationale de notre circonscription et chargé d’une mission sur les enfants perturbateurs explique les deux autres niveaux d’aide qui s’offrent aux écoles du 10ème arrondissement : le pôle de circonscription et le pôle départemental. Ils peuvent être saisis chacun leur tour en cas de difficultés persistantes. Il existe donc une chaîne de soutien autour des équipes enseignantes pour gérer au mieux ces élèves perturbateurs. L’école maternelle est au cœur de la détection  des actions aidant ces élèves à poursuivre une scolarité apaisée et constructive.

  1. projets et sorties

Festival « enfants d’abord » du 10 au 14 avril sur les péniches en bord de Seine : présentation par Mme Emilie Delbée des activités possibles distribution aux parents et aux enseignants du programme proposé.

Projets et sorties ayant eu lieu à l’école :

Spectacle de la chorale des PS le14 février .

Autour du nouvel an chinois : 17 février menu à la cantine , atelier dragon au musée Cernuschi  pour les MS3 et GS3. Défilé de dragons multicolores devant les classes aujourd’hui . Les photos sont à découvrir sur le site de l’école.

Atelier à la cité des sciences pour les classes MS1 et MS3

En avant-première : visite de l’exposition cabane pour les PS et construction de cabanes en carton dans les classes.

Visite au musée de la musique et au palais de Tokyo pour les PG1dans le cadre de leur projet sur le fil.

Activités durant les mois qui viennent :

interventions extérieures :

« lire et faire lire » le mardi matin , reprise de notre intervenante la semaine du 11 mars sur le thème de la ferme après de nombreux soucis de santé.

« l’association des grands-parents européens » poursuit un atelier langage le vendredi matin auprès des classes de GS2 , MS2 et PG1 .

Nous poursuivons nos activités dans le quartier avec le cinéma MK2, le cinéma le Louxor, la Bibliothèque Hergé.

le 22 février : menu grand nord à la cantine

11 avril : venue de la ferme Tiligolo spectacle participatif de 40 minutes au cours duquel les enfants pourront voir et caresser les quinze animaux présents  (chèvre, agneau, lapins, canetons)

16 avril fanfare et défilé déguisé de printemps dans la cour de l’élémentaire sur le thème des animaux. Les costumes seront réalisés dans les classes.

rencontres sportives USEP :  bal traditionnel pour MS2 et MS3 et danse de création pour MS1 et PG1

Fin d’année :

Deux autocars de 59 places sont offerts par la mairie: le 3 juin, les classes de GS1, GS2,GS3 et MS2 en profiteront cette année. Elles iront au château de Breteuil à la découverte des contes de fées.

Fête de l’école le 28 juin , nous envisageons cette année d’organiser à la fois les expositions des travaux faits en classe autour du carton et du fil mais aussi les danses des classes impliquées dans les rencontres USEP

7.rénovation du site internet de l’école

Nouvelle présentation de notre site. Les parents sont invités à aller le consulter (onglet spécial PS mais aussi parents pour les comptes rendus de conseil d’école).

 

8.initiatives des parents d’élèves

Les parents d’élèves sont remerciés pour les divers dons qu’ils ont réalisés : un canapé pour l’EPL, une collecte de vêtements et de jouets en décembre pour le C.H.U. et les familles en grande difficultés.

Retour sur le café des parents avec Mme la Maire

  1. Coopérative

Recettes :

La photo : Bénéfice cette année de 1220,34 euros (l’année dernière : 1631.63 ).La baisse du bénéfice est due à l’augmentation   du pourcentage du photographe, (changement de professionnel décidé par l’élémentaire )

Cette année ce n’était pas notre tour d’organiser les photos de fratrie.

Deux appels aux dons ont été réalisés auprès des parents. Le deuxième est en cours, le premier était de 3168 euros

Une subvention de la caisse des écoles pour un montant de 657 euros

 

Dépenses :

le spectacle « Cie Blin  »

deux avances de 100 et 150 euros pour les classes et deux autres en janvier de 150 et 65 euros

un panier et un portant pour les vêtements oubliés par les enfants

les cotisations à l’OCCE et les assurances MAIF et MAE

4 draisiennes

des bulbes et du matériel de jardinage

 

Situation sur le compte actuellement : 1631.63 euros

Restera à régler : la ferme tiligolo et le château de Breteuil

 

Contrôle des comptes le 6 décembre 2018 : les comptes sont conformes. Les contrôleurs ont été agréablement surpris de la tenue rigoureuse des registres de délibérations du conseil de coopérative.

-  10.temps périscolaire

Les représentants de parents se plaignent de la trop grande utilisation de projection de dessins animés sur le temps périscolaire et du choix de ceux-ci. Mme Sakho va en parler aux animateurs.

Les parents s’interrogent sur le contenu du projet du périscolaire (l’année dernière le thème était le cirque) .Cette année quelle est la thématique ? Mme Sakho précise qu’il s’agit de la découverte des autres cultures .

Fin de séance et moment convivial autour d’un goûter préparé par les parents

Ecole Modèle 2018 - QFED - Pied - Lien custom