Projet OASIS

Votre établissement scolaire a été préselectionné pour être l’un des dix établissements parisiens qui participeront au projet « OASIS ».

Ce projet se développera sur trois années de 2019 à 2021. Il constitue une opportunité d’engager l’ensemble des élèves et des équipes pédagogiques de votre structure dans une démarche active en faveur du climat, du renouvellement des usages et des pratiques au sein des cours de récréation des écoles et collèges à Paris. Pour travailler au plus près des communautés éducatives et inventer les « cours d’écoles et de collèges de demain », le projet OASIS a été sélectionné en octobre 2018 dans le cadre de l’appel à projets Action Urbaine Innovante, initiative de l’Union Européenne et du Fonds européen de développement régional (FEDER). Avec ce projet, Paris souhaite adapter les cours de récréation afin de répondre aux défis climatiques et sociaux du XXème siècle. L'objectif est de créer des espaces plus agréables à vivre au quotidien et qui soient mieux partagés par tous les élèves. Les cours transformées proposeront des sols perméables, davantage de végétation, des supports de jeux, des coins calmes et une meilleure répartition de l’espace. Pensées comme de véritables îlots de fraicheur au cœur des quartiers, ces cours pourront, à terme, accueillir un public plus large et devenir un refuge pour les personnes vulnérables durant les vagues de chaleur. Il s’agit ainsi d’adapter chaque cour aux besoins des enfants et de la communauté éducative, tout en favorisant un usage partagé de l’espace, avec le quartier, en dehors des temps éducatifs (scolaires, périscolaires et extrascolaires) selon les dispositions prévues par le code de l’éducation.

Photos des cours OASIS au début des aménagements

Mise enplace du projet OASIS 


>Sculpture réalisée avec l 'artiste Claire Larfouilloux et les élèves

Dans le cadre du projet Oasis, Claire LARFOUILLOUX, artiste plasticienne est intervenue auprès des élèves avant le confinement de mars avec les anciens 5c et cette année avec les 5b pour créer une sculpture. Elle est  en rapport avec les ondulations trouvées dans la nature, la reflexion de la lumière, albedo. L'utilisation du matériaux aluminium à la fois souple, maléable et solide, a permis de réinterpréter les dessins. Les élèves présentent dans le hall du collège le processus de réalisation : du concept de départ à la réalisation, il a fallu trouver un rythme des ondulations trouvées à partir des esquisses et l' interpréter en 3 dimensions, puis peindre en degradés dans les creux avant  l'installation finale. Un travail individuel et de groupe à la fois s'est effectué ainsi qu' une rencontre avec une artiste.

Sylvie Bouvart

Professeur d'Arts Plastiques