Bonjour,

en raison d'une opération de maintenance, les contributions sur les sites Web d'établissements, d'écoles, de circonscriptions et les Cybercarnets seront momentanément indisponibles le mardi 27 octobre de 9h30 à 12h.

La consultation de ces sites ne sera pas impactée (les accès en lecture restent opérationnels).

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.

La DSI

J'ai compris !
image1

Semaine européenne de la réduction des déchets

Notre Eco-Club a organisé trois jours de promotion de la Semaine européenne de la réduction des déchets (SERD). Il a été projeté, lors des trois séances du mardi, jeudi et vendredi, un diaporama sur la SERD, les différents enjeux de la prévention des déchets en France et au niveau de l'Union européen, et sur le rappel des différents types de déchets.

image1

 

La SERD a eu lieu du 16 au 24 novembre 2019. C'est une action de sensibilisation sur la réduction des déchets à l'échelle de l'Union européenne. Elle a été mise en place par la Commission européenne depuis 2009.

Pendant cette semaine, tous les États membres de l'UE doivent mettre en place différentes animations de sensibilisation adressées au GRAND PUBLIC et à un PUBLIC CIBLE (ex : actions sensibilisant les salariés dans une entreprise). Les animations doivent être centrées sur les "3R : Réduction des déchets ; Réutiliser les produits et Recycler les matériaux."

En France, les actions de sensibilisation ont lieu sur l'ensemble du territoire de la République - la France métropolitaine et ses outre-mer.

En 2018, en France, 6 117 actions ont été labellisées, sur tout le territoire. Et deux citoyennes françaises ont été récompensées pour leur projet “Pesées festives de biodéchets, Les Lilas en Île-de-France”, au niveau européen (cf. pour plus d'informations : https://serd.ademe.fr/sites/default/files/pesees-festives-laureats-2018.pdf).

 

image 2 

 

Les élèves avaient déjà une petite idée sur la question et sur les mesures à mettre en place pour réduire les déchets. C'est d'ailleurs ce qu'ils mettent en avant dans leur projet de "Journée de l'écologie" qui est en cours de préparation. 

image 3 

 

Pendant les trois sessions de sensibilisation, la "Service civique" a insisté sur la Directive-cadre de 2008 (actualisée en 2018) consacrant le principe fondamental de la prévention des déchets. Selon ce principe, "tout bon déchet est celui que l'on ne produit pas". Autrement dit, les États doivent mettre en place des politiques incitant les ménages à ne pas trop produire ou à ne pas produire du tout de déchets. L'idée est d'inviter les personnes à réfléchir à deux fois avant de mettre leurs déchets en décharge.

De fait, les animations doivent être relatives au fait de mieux consommer ; mieux produire ; prolonger la durée de vie des produits et de moins jeter.

La “Service civique” a rappelé qu'il y avait de très grandes disparités entre les États membres de l'UE quant à la réalisation des objectifs de réduction des déchets fixés par l'UE.

Par exemple s'agissant de l'objectif ”recyclage de 55% des déchets municipaux, et 65% des déchets d’emballage d'ici 2025” :

L'Allemagne et l'Autriche sont les seuls ayant réussi à fixer l'objectif 2025 sur la gestion des déchets municipaux, avec un taux de recyclage de 66% (All.) et de 58% (Autr.) en 2016. Concernant la France, elle a pu fixer un objectif de 42% par rapport à la moyenne de l’UE (45%). La Roumanie (13%) et Malte (7%) sont très loin derrière.

Il faut savoir qu'en France, un habitant produit 354kg d'ordures ménagères annuellement (cf. http://cniid.org/Les-dechets-en-France-quelques-chiffres,151)

 

image 4 

 

Au début de chaque session, la "Service civique" a également rappelé que cette année, la Convention internationale relative aux droits de l'enfant fêtait son trentième anniversaire, le 20 novembre 2019. Et donc, la semaine était aussi concentrée aux enfants et à la promotion de leurs droits. 

 

Les élèves ont exprimé qu'ils avaient appris de nouvelles notions lors des trois séances. Ils ont ainsi découvert les mots "pollueur-payeur" ; "disparité", “hétérogénéité”.