L'invitation au voyage en musique

Les fleurs du mal

Pour continuer nos travaux de préparation à l'oral de français, élèves et professeurs ont été invités à élaborer une playlist autour de L'invitation au voyage de Charles Baudelaire. Les consignes étaient simples : 
Étape 1 : on lit le texte
Étape 2 : on envoie chacun sur la liste un lien vers une chanson à laquelle ce poème pour une raison proche ou lointaine nous semble correspondre.
Etape 3 : on met la Playlist sur le site

Et voilà ! 

 

L’Invitation au Voyage


Mon enfant, ma sœur,
Songe à la douceur
D’aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l’ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l’âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l’humeur est vagabonde ;
C’est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu’ils viennent du bout du monde.
– Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D’hyacinthe et d’or ;
Le monde s’endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal (1857)


 Pour Titouan c'est Just the two of us de Grover Washington, 

 Pour Alex : De Maré à Lifou des ZoufrisMaracas

Pour Emilie : Light in Babylon de Canim Benim 

 Pour Juliette : Sweet de Cigarettes after Sex

 Pour Lina : A Sunday Kind of Love de Etta James

 Pour Cheick, Heartache Avenue des Maisonnettes

 Pour Raphaël : Fallin' des Teenage Fanclub & De La Soul 

 Pour Dan : Top of the World par The Carpenters

 Pour Clément, Moment parfait de Philippe Katerine

 Pour Anthony : Pays imaginaire de Polo & Pan