l-atelier-d-ecriture-constitue-un-moment-de-partage-photo-d-illustration-dr-1479278308

Reprise de l'atelier d'écriture de la classe de 1CAP AQE avec l'écrivain Hugo Boris

Découvrez les travaux d'écriture des lycéens de 1ère année de CAP AQE menés avec l'écrivain Hugo Boris durant l'année scolaire 2019-2020 et finalisés le 11 juin dernier.

Au cours de cet hiver et de ce printemps 2020 confiné si inédit, l’écrivain Hugo Boris fut l'invité du Lycée Vauquelin et la Société des Gens de Lettres pour animer un atelier d’écriture auprès des élèves de première année de CAP « Agent qualité de l’eau », aux côtés de Nathalie Chauraud, leur professeur de français, et d’Adèle Rosenfeld, étudiante en Master de création littéraire.

Les élèves ont poursuivi leur travail d'écriture à distance durant le confinement et ont eu le plaisir lors de la reprise début juin de finaliser leur projet d'écriture et de retrouver Hugo Boris le 11 juin dernier.

« L’idée de cet atelier m’a été inspiré par Patrick Goujon, auteur et ami, grand maître en la matière. L’idée était de réussir à faire passer les élèves en douceur de l’écriture autobiographique à l’écriture fictionnelle. À partir de contraintes créatrices, les élèves ont rédigé des saynètes autobiographiques, exercice déjà ô combien difficile tant il est délicat de parler de soi, de restituer des souvenirs, des atmosphères. Chaque phrase était en soi une victoire, obtenue parfois à l’arraché, dans un corps à corps avec le stylo et la feuille. Puis nous avons prélevé arbitrairement des éléments dans ces scènes autobiographiques : un lieu, des personnages, une phrase, une action, que nous avons ventilés sur des bouts de papier et brassés dans mon casque de vélo. Chacun a alors pioché de nouvelles contraintes pour écrire un texte de fiction à partir de ces ferments romanesques. Les élèves se sont surpassés à chacune de ces étapes. Savoir que le français n’est pas toujours leur langue maternelle et que certains ne sont arrivés en France que deux ans auparavant donne une idée de leur mérite et du chemin parcouru. » Hugo Boris

Nous vous invitons à découvrir ces textes!