2019-20: Bilan des actions éducatives et pédagogiques

L'année 2019-20 au collège Mme de Staël

Sommaire

L’établissement 

  • Données chiffrées
  • La structure

 

Trimestres 1 et 2

Bilans des actions éducatives

  • Bilan vie scolaire
  • Bilan du CDI
  • Bilan de la coopérative (foyer socio- éducatif)
  • Bilan de l’AS – Association sportive

 

L’accompagnement des élèves    

  • Suivi des élèves à besoins particuliers
  • Dispositif ULIS
  • Bilan du PIAL
  • Prévention du décrochage scolaire (GPDS)
  • Dispositif devoirs faits
  • Clubs et ateliers

.

Les parcours éducatifs  

  • Le parcours d’éducation artistique et culturelle
  • Le parcours Avenir (éducation à l’orientation)
  • Le parcours citoyen /CESC et CVC
  • Le parcours éducatif de santé

 

Ouverture de l’établissement

  • Le conseil école-collège
  • La liaison collège-parents et communication

 

Trimestre 3 : confinement, continuité pédagogique et reprise

 

  • La mise en place de la continuité pédagogique
  • L’évolution de la continuité pédagogique

       pendant le confinement

  • Le suivi des élèves pendant le confinement
  • La reprise à partir du 8 juin

.

Perspectives 2020-2021

  • La rentrée 2020
  • Priorités de l’année 2020-2021

 

 

L’établissement       

 

Données chiffrées

La population scolaire accueillie à la rentrée 2019 :

 

2018-2019

2019-2020

 

Une légère baisse des effectifs  cette année.

 

Effectifs

448

434

 %  de filles

43.2

43.8

 

La structure : 434 élèves répartis (27 élèves par classe en moyenne) dans les 4 niveaux :

(83.4 % des élèves sont demi-pensionnaires)

 

6ème

5ème

4ème

3ème

ULIS

4 classes

4 classes

4 classes

4 classes

1      classes

 

Possibilité de débuter une 2ème langue  (+ 2 heures) :

Bilangue allemand

Bilangue russe

 

LV2 espagnol (sauf pour les bilangues).

Option latin : + 1heure

 

Option latin : + 2 heures

 

Option latin et ou grec : + 2 heures

 

ULIS (unité locale pour l’inclusion scolaire)

11 élèves

                                                                                                                                        

  • Les personnels :

 

La communauté éducative se compose de 61 personnes :

Personnels

Effectifs

Direction

3

Enseignants

33

CPE

1

Vie scolaire

5

Administratifs (ATSS)

2

Agents (ATTEE)

8

Médico-sociaux

2

AESH

7

  

 

Bilan des actions éducatives

Trimestres 1 et 2

Bilan vie scolaire

Dotation et fonctionnement du service vie scolaire.

  • Pour l’année en cours (2019-2020)

 

Un Conseiller Principal d’Éducation (CPE).

5 Assistants d’Éducation (AED) : soit 3,5 « équivalent temps- plein » (5624,5 heures).

Deux AED sur cinq travaillent à mi-temps, un à 85 % et deux à temps-plein. Cette répartition des quotités horaires permet d’assurer :

  • La continuité du service vie scolaire tout au long de la semaine, notamment en cas d’absence d’un AED.
  • La cohérence de fonctionnement du service vie scolaire.

 

Récapitulatif des tâches et missions confiées au AED :

Les AED exercent leurs missions dans le cadre de la circulaire n°2003-092 du 11-6-2003.

  • Surveillance et encadrement des élèves pendant tout le temps scolaire.
  • Assurer des actions de médiation.
  • Contribuer au suivi individuel et collectif des élèves.
  • Participer aux tâches administratives.
  • S’impliquer dans la vie de l’établissement.
  • Veiller à l’épanouissement personnel et collectif des élèves.

 

Perspectives pour l’année 2020-2021

Il s’agit d’une liste non-exhaustive d’actions qui seront menées l’année prochaine.

  • Organisation d’une formation des AED pendant les permanences administratives : utilisations des outils numériques (PRONOTE), gestions de conflits, posture professionnelle etc.
  • Garantir un suivi efficace des classes par l’équipe de vie scolaire (absences, retards, oublis de carnet de correspondance, retenues).
  • Proposer aux AED de participer à la vie de l’établissement dans le cadre du Conseil de la Vie Collégienne.

 

Gestion des absences et des retards.

  • Pour l’année en cours (2019-2020)

Rappel de la procédure de gestion des absences :

  • Recueil informatique des appels via PRONOTE à chaque heure de cours.
  • Le contact avec les personnes responsables est pris immédiatement et systématiquement par appel téléphonique et/ou SMS afin de les inviter à faire connaître au plus vite le motif d’absence.
  • Les justificatifs sont par la suite récupérés par les AED et le CPE. En cas d’absence non-justifiée, c’est-à-dire sans motif valable, l’élève est convoqué par le CPE, afin que lui soit rappelées ses obligations en matière d’assiduité. 

 

Taux d’absences

Ce taux correspond à l’ensemble des absences relevées par le service de vie scolaire. Par conséquent, il prend en compte l’ensemble des absences, quel que soit le motif donné par les élèves. Nous constatons que ce taux augmente en décembre (4,2 %) mais demeure stable tout au long de l’année. Cette augmentation est liée aux nombreux problèmes de transport rencontrés par les élèves pendant la période de grève.

Le taux annuel d’absences pour l’année 2019-2020 est de 1,8 %. Ce taux a baissé au regard de l’année 2018-2019 (2,2 %).

Il convient d’affiner ce taux en le mettant en parallèle avec le taux d’absentéisme.

Pour l’année 2019-2020, environ 19 % des absences n’ont toujours pas été justifiées par les responsables légaux. Ce taux demeure particulièrement élevé dans la mesure où les parents sont systématiquement informés par téléphone des absences de leurs enfants.

Pour l’année 2018-2019, ce taux était également de 19 % environ.

De plus, les AED, en collaboration avec le CPE rappellent de façon régulière aux élèves que « lorsqu'un enfant manque momentanément la classe, les personnes responsables doivent, sans délai, faire connaître au chef d’établissement d'enseignement les motifs de cette absence » (Article L131-8 du Code de l’Éducation).

Par ailleurs, nous constatons une augmentation du taux d’absence sans motif valable. Il était de 4,54 % en 2018-2019, il est de 11,25 % pour l’année 2019-2020 (absences sans excuse et/ou absences non-justifiées depuis une longue période). Cette augmentation est le fait de quelques élèves qui cumulent plus de 4 demi-journées

Enfin, les élèves n’ayant pas justifié leurs absences après plusieurs rappels à l’ordre ont été mis en retenue.

 

Taux d’absentéisme :

Rappel : le taux d’absentéisme est calculé, par établissement et pour un mois donné, en effectuant le rapport du nombre d’élèves absents de façon non justifiée (quatre demi-journées par mois ou plus) sur l’effectif total d’élèves de l’établissement. La durée de quatre demi-journées retenues pour mesurer l’absentéisme correspond au seuil fixé par la loi relative à l’assiduité scolaire.

Ainsi, pour l’année 2019-2020 (Trimestre 1 et 2), le taux d’absentéisme est de 1 %. Il convient de noter que ce taux demeure relativement faible puisqu’il se situe, au niveau national, autour d’une moyenne annuelle de 3,2 % (chiffre pour l’année 2017-2018).

Ce taux est en légère augmentation par rapport à l’année dernière (0,8 %). Toutefois, il est difficile de comparer ces deux années en raison des difficultés rencontrées tout au long de l’année (grèves et crise sanitaire).

Pour information : lorsque l’élève a manqué la classe sans motif légitime ni excuses valables au moins quatre demi-journées dans le mois, un signalement est fait aux Directeurs Académiques des Services de l’Éducation Nationale (Article R131-7 du Code de l’Éducation).

 

Perspectives pour l’année 2019-2020 :

  • Garantir une plus grande efficacité des responsabilités données aux AED en la matière = Responsabilité de classe. Mise en place d’un calendrier en début d’année avec compte-rendu régulier.
  • Rappeler aux parents qu’ils ont l’obligation de justifier les absences de leur enfant.

 

Traitement des situations d’absentéisme et de décrochage scolaire :

Afin de lutter contre le décrochage scolaire, dont l’absentéisme est l’un des symptômes, un Groupe de Prévention du Décrochage Scolaire s’est réuni à trois reprises. Piloté par le chef d’établissement, le GPDS est un groupe pluri professionnel composé de l’équipe de Direction, du Conseiller Principal d’Éducation, de l’assistante sociale, de l’infirmière et de la psychologique de l’Éducation Nationale. Il permet d’apporter un éclairage approfondi et des solutions adaptées à chaque élève.

 

Traitement des retards :

Rappel de la procédure de gestion des retards :

  • Les élèves doivent impérativement transiter par la vie scolaire avant d’être autorisés à rentrer en cours. L’AED consigne le retard sur le carnet (il devra être justifié par la famille) et l’élève est autorisé à monter en cours avec un billet de retard. Si la durée du retard est excessive, l’élève est mis en permanence.
  • En cas de retard pendant les heures de cours, alors que l’élève est au sein de l’établissement, ce dernier n’est pas autorisé à rentrer en cours. Il est dirigé vers la permanence.
  • L’élève qui cumule plus de trois retards est mis en retenue

 

Niveaux

Effectifs

Retards

Retards

Retard pour 100 élèves par niveau

6ème

107

309

289

5ème

105

382

364

4ème

111

367

331

3ème

110

463

421

Collège

433

1521

1405

1521 retards ont été enregistrés par le service vie scolaire. Le niveau de 3ème cumule de nombreux retards malgré les mises en retenue systématiques.

De plus, les retards sont particulièrement nombreux aux premières heures de la journée et de l’après-midi.

Les mois de décembre, janvier et février ont également été marqués par les grèves des transports, de nombreux retards ont donc été enregistrés.

  • Les oublis de carnet de correspondance

Rappel : le carnet de correspondance confié à chaque élève est un outil de liaison entre les familles et le collège. Les parents doivent le vérifier tous les jours et signer chaque message. Les élèves doivent toujours l’avoir avec eux.

En cas d’oubli du carnet de correspondance, l’élève doit, dès son entrée au collège, se présenter au service de vie scolaire. L’AED saisit sur PRONOTE l’oubli de carnet afin d’en informer la famille et donne à l’élève un « passeport » lui permettant de circuler au sein de l’établissement.

Le service vie scolaire enregistre 902 oublis de carnet de correspondance pour l’année 2019-2020.

 

Les Punitions :

 

  • Pour l’année 2019-2020
  • Les retenues :

Rappel : elles concernent essentiellement les manquements mineurs aux obligations des élèves, et les perturbations dans la vie de la classe ou de l’établissement. Ce sont des mesures d’ordre intérieur, qui peuvent être infligées par les enseignants, les personnels de l’équipe éducative ou sur proposition d’un autre membre aux personnels de direction et d’éducation

Pour l’année 2019-2020, nous comptabilisons 962 retenues.

Les familles ont systématiquement été prévenues par le biais d’un SMS ainsi qu’une information sur PRONOTE.

L’utilisation d’un formulaire unique de demande de retenue semble montrer son efficacité, car toutes les retenues ont été effectuées par les élèves.

Toutefois, il convient de noter que ce chiffre demeure particulièrement élevé.

Il est en augmentation par rapport à l’année 2018-2019 avec 260 retenues pour le niveau de 5ème, 237 retenues pour le niveau de 6ème, 215 retenues pour le niveau de 4ème et 174 pour le niveau 3ème.

L’augmentation des heures de retenues s’explique par le nombre important d’oublis de carnet de correspondance, de retards et d’absences injustifiées.

Une légère augmentation est à noter au trimestre 2.

 

Les exclusions de cours :

Rappel : « De façon générale, le respect des règles applicables dans la classe est de la responsabilité de l'enseignant : il lui revient d'y maintenir un climat serein par toutes mesures éducatives appropriées. Dans ce cadre, les punitions sont prises en seule considération du comportement de l'élève indépendamment de ses résultats scolaires.

(…)Si, dans des cas très exceptionnels, l'enseignant décide d'exclure un élève de cours, cette punition s'accompagne nécessairement d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet et connu de tous les enseignants et personnels d'éducation. L'enseignant demandera notamment à l'élève de lui remettre un travail en lien avec la matière enseignée. » (Circulaire n° 2014-059 du 27-5-2014 ; Application de la règle, mesures de prévention et sanctions).

Pour l’année 2019-2020, nous comptabilisons 312 exclusions de cours. Si ce chiffre demeure encore élevé, il est en baisse par rapport à l’année 2018-2019 (trimestre 1 et 2).

 

Nous constatons que c’est le niveau de 6ème qui concentre le nombre d’exclusions de cours le plus élevé (153 exclusions de cours). Puis, le niveau de 5ème (76 exclusions). 

On comptabilise 50 exclusions de cours pour le niveau 4ème et 33 pour le niveau 6ème.

À noter que, ces exclusions, sont souvent le fait de certains élèves qui cumulent plusieurs exclusions de cours et qui entretiennent une stratégie d’évitement et un comportement en inadéquation avec le bon déroulement du cours. 

 

L’exclusion de cours est à l’origine de nombreuses difficultés :

  • Elle ne permet pas d’assurer la continuité des apprentissages. En effet, un travail en lien avec le cours n’est pas systématiquement fourni par l’enseignant.
  • Elle engendre une certaine tension entre l’élève et l’enseignant, notamment lorsque l’exclusion devient systématique.
  • Elle est à l’origine de stratégies d’évitement : retards, absences, oublis de carnet de correspondance, auto-exclusion etc.
  • Elle entraîne une charge de travail supplémentaire pour l’équipe de vie scolaire. De fait, les élèves exclus sont systématiquement reçus par le CPE et les parents contactés. Puis, les élèves sont placés en permanence. Lorsque cette dernière est surchargée, la gestion des exclusions devient inefficace. 

 

 

® Perspectives pour l’année 2020-2021

 

  • Garantir une meilleure information des responsables par l’utilisation des SMS PRONOTE.
  • Développer une réflexion, avec l’ensemble de la communauté éducative, sur la gestion des exclusions de cours et des heures de retenue.
  • Assurer la continuité des apprentissages lorsque les élèves sont exclus de cours.
  • Renforcer la communication entre l’équipe pédagogique, le professeur principal et le CPE.
  • Se saisir des heures de vie de classe afin de réguler le climat de classe.

 

Sanction :

  • 76 sanctions ont été prises à l’encontre de 46 élèves :

 

  • Pour la même période l’année dernière, 131 sanctions avaient été prises (- 42 %)

 

Nombre de sanctions

3e

10

Types de sanctions

 

 

 

4e

8

Avertissements : 19

 

 

5e

12

Exclusions temporaires : 55

 

6e

16

Exclusions définitives : 1

 

Total

46

 

                 

 

 

Cette évolution amélioration du climat scolaire est aussi visible dans la classe :

 

BILAN DU 2EME TRIMESTRE  2019-2020

 
                 
 

6ème

5ème

4ème

3ème

TOTAL

T1

2018-2019

 

Encouragements

8

8

11

9

36

46

32

 

Compliments

13

10

12

13

48

55

47

 

Félicitations

31

30

28

21

110

120

127

 

TOTAL

52

48

51

43

194

221

206

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mises en garde travail

3

9

7

9

28

29

46

-40%

Mises en garde comportement

5

5

4

1

15

10

32

-53%

Mises en garde travail et comportement

13

7

3

10

33

25

30

10%

TOTAL

21

21

14

20

76

64

101

-25%

                 

Perspectives pour l’année 2020-2021 :

 

  • Poursuivre le travail entrepris pour améliorer le climat scolaire.
  • Renforcer les partenariats déjà installés.

 


 

Bilan du CDI

 

  1. Fréquentation

Elle fut tout à fait satisfaisante.

-Récréations : la fréquentation peut poser problème en terme de place, de surveillance, de sécurité… La priorité est alors donnée aux élèves venant lire, emprunter ou rendre des livres, et travailler sérieusement.

-Pause méridienne : il n’est pas aisé de trouver la meilleure organisation ; la préinscription a été choisie pour limiter les allées et venues pendant ce moment, mais cette préinscription alourdit la récréation du matin.

 

  1. Matériel et gestion
    • Manuels scolaires

Chaque année, de nombreux élèves ne protègent pas leurs livres, ainsi, beaucoup de dégradations sont constatées ; il y a également un nombre important de pertes.

  • Equipement

-Téléphone : il serait souhaitable que le CDI ait une ligne directe (fournisseurs, éditeurs, partenaires culturels, parents, etc.).

-Informatique : seuls trois postes élèves fonctionnent. De nouveaux postes sont attendus, ainsi qu’une imprimante pour les élèves et une autre pour le bureau. En outre, il faudrait que le documentaliste ait des droits d’administrateur sur les postes du CDI.

-Mobilier : des panneaux d’exposition sont à prévoir, ainsi que des compléments de rayonnages. Des chauffeuses seront commandées pour un espace-lecture plus agréable et identifiable. Les tables (et peut-être les chaises) seront, à terme, changées.

  • Gestion documentaire

-Il conviendra d’intégrer le portail e-sidoc à l’ENT et d’externaliser la base de gestion et de prêt.

-La signalétique des rayonnages est pour l’instant inexistante : elle devra être créée, pourquoi pas dans le cadre d’un projet avec les Arts Plastiques.

-Le récolement du fonds, en fin d’année, s’avère indispensable, la base n’étant pas toujours en cohérence avec les rayonnages.

-Un désherbage des collections est en cours pour les documentaires : beaucoup d’obsolescence dans ce rayon, des commandes sont nécessaires, car les demandes sont nombreuses, notamment pour les exposés (Histoire-Géographie, Technologie, Sciences…).

 

  1. Vie pédagogique

 

  • Vie collégienne

-Club lecture : un comité assez réduit, mais quelques élèves dynamiques et motivés.

-Affiches et exposés en Allemand (3e, Mme Launay) : à l'occasion du 30ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin, les germanistes de 3e ont réalisé neuf affiches : elles étaient le support d'exposés sur des films traitant de la chute du Mur.​

 

  • Initiation à la recherche documentaire, EMI (Education aux Médias et à l’Information)

-Séances pour tous les 6e au premier trimestre.

-Il conviendrait de faire des approfondissements et des « piqûres de rappel » dans les classes supérieures, à l’occasion de séances conjointes avec d’autres enseignants.

Le nombre réduit d’ordinateurs limite les possibilités de travail ; l’utilisation des tablettes est envisagée.

 

  • Projets

-Prix Mangawa : les élèves volontaires de tous niveaux ont voté pour leur titre préféré dans chacune des catégories proposées.

 

-Prix des Incorruptibles (6e 4, Mme Pauzet) : un travail et des échanges sur les six titres en lice. La venue d’un des écrivains, fin mars, n’a pu avoir lieu.

 

-Partenariat avec la médiathèque Yourcenar : Prix Mordus du manga, Mordus du polar, présentation de nouveautés. Visite de la médiathèque pour les élèves de l’ULIS et les 6: cette visite a eu lieu tardivement en raison des travaux de la médiathèque.

 

-Club Ados Rageot : 4 à 5 manuscrits de romans à lire : les élèves donnent leur avis sur des manuscrits de livres avant leur publication chez Rageot (éditeur réputé de littérature jeunesse) et votent pour leur favori.
Très intéressant ; à reconduire et développer.

 


 

Bilan de la coopérative –foyer socio- éducatif

 

Le bilan partiel du mois de juin :

Cotisations des parents en 2020 : 4 719 euros

Dépenses de l’année 2019-2020 engagées (sorties, OCEE, et tickets) : 1539 euros 

Les dépenses ont concerné essentielles les activités du parcours d’éducation artistique et culturelle.

D’autres dépenses sont en cours d’engagement :

  • Collège au cinéma
  • Sorties pédagogiques
  • Livres CDI 

 

Le bilan financier sera effectué à la rentrée.

 


 

Bilan de l’AS – Association sportive

 

CONSTITUTION DU COMITE DIRECTEUR

ANNEE 2019-2020 

Ci-après le détail des opérations : 

  1. Election des membres du Comité Directeur 2019-2020
  2. Membres-parents dont 1 vice-président 
  3. 5 membres-élèves dont 1 vice-président 
  4. L’élection des 5 élèves a été anticipée le 02 octobre 2019

  

 Le comité directeur se décompose comme suit : 

 1er tiers :

Président de l’ASCS : Mr BOUOUDNINE Brahim (chef d’établissement)

Professeurs d’EPS, animateurs de l’ASCS : M. Florent Chretien, Mme Delphine Bleu, M. Nadir Machrou

2ème tiers : autres membres de la communauté éducative

Parents représentés par : néant

Elue au poste de vice-président parent : néant

3ème tiers : élèves délégués de l’ASCS élus lors de l’élection du 02/10/2019
6 élèves sont membres du bureau dont une a été élue au poste de vice-président élève.

 

Le bureau de l’ASCS se compose de trois personnes :

- Président : M. Bououdnine, 14 rue de Staël 75015 paris, membre de droit

- Secrétaire : Mme Bleu

- Trésorier :  M. Machrou

 

Nom des animateurs et leurs activités en 2019-2020 : 

MACHROU Nadir: BADMINTON 

CHRETIEN FLORENT: ESCALADE 

BLEU DELPHINE: FITNESS / STEP

 

Rapport d’activité

Généralités : 

101 élèves sont inscrits à l’AS.

Les effectifs sont constants (+4) par rapport à l’année précédente et supérieurs à la moyenne académique.

Effectif équilibré entre les filles et les garçons.

 

Tableau des activités sportives 

 

ACTIVITES 

NB ELEVES 

PROFESSEURS 

BADMINTON 

43

MACHROU 

ESCALADE 

32

CHRETIEN 

FITNESS

27

BLEU 

STEP

19

BLEU 

 

Temps forts 

  • Sortie  multi-activités  ANNULÉE
  • Elections des élèves délégués de L’ ASCS avec un fort taux de participation.
  • Journée du sport scolaire pour tous les élèves de 6ème
  • Semaine « open days »
  • Coupons « ramène ton pote »
  • tournois élèves en tennis de table (accompagnement éducatif).
  • Récompenses ANNULÉES pour les trois premiers (médailles et coupes)
  • Olympiades (mercredi après midi) ANNULÉES
  • Récompenses semaine « OPEN DAYS » 
  • pour la première équipe = bon d’achat a la Fnac et coupe
  • 3 professeurs EPS + professeurs d’autres disciplines volontaires

 


L’accompagnement des élèves

 

Le suivi des élèves à besoins particuliers

 

 

 

 

Le PPS

 

Le PPS concerne tous les enfants dont la situation répond à la définition du handicap (cela ne concerne pas que les élèves d’ULIS).

 

C'est à partir des besoins identifiés et des propositions faites par l’Équipe de Suivi de Scolarisation à travers le document  GEVA-Sco (Guide d’évaluation scolaire) , complété aussi précisément que possible par l’enseignant référent, que l'équipe pluridisciplinaire de la MDPH  va élaborer le projet personnalisé de scolarisation (PPS) de l'élève, en tenant compte des souhaits de l'enfant ou de l'adolescent et de ses parents. Elle se réunit au moins une fois par an.

 

 

Le PAP

 

Le Plan d’Accompagnement Personnalisé est un dispositif qui s’adresse à tout élève souffrant de troubles de l’apprentissage : dyslexie, dysphasie, dyscalculie, dysorthographie, dyspraxie… Pour bénéficier du Plan d’Accompagnement Personnalisé, la famille doit en faire la demande au chef de l’établissement et au médecin scolaire, qui se chargeront de la mise en place du dispositif, de son application et de son suivi.

 

Le PAI

Projet d’Accueil Individualisé est un dispositif que l’on met en place au lorsque l’élève celui-ci souffre de troubles de la santé durable et persistant, ayant des impacts sur sa vie quotidienne, sans toutefois être reconnus comme étant un handicap. Le PAI s’adresse, en particulier, aux élèves souffrant de maladies chroniques comme l’asthme ou les allergies.

 


Dispositif ULIS

 

Le dispositif ULIS TFC (troubles des fonctions cognitives) du collège Germaine de Staël compte 11 élèves distribués dans les classes de référence comme suit:

3 élèves en 4è1 / 2 élèves en 4è2   /2 élèves en 4è3 / 3 élèves en 4è4 /1 élève en 3è2

Les inclusions en classe de référence varient selon les capacités et les compétences de chaque élève; le reste de matières sont dispensées au sein du dispositif avec un enseignement adapté. Ainsi, les élèves du dispositif ont chacun un emploi de temps sur mesure qui tient compte aussi des soins à l'extérieur. L'enseignant-coordonnateur de l'ULIS est en lien directe avec toute l'équipe éducative pour, ensemble, mettre en place et assurer la pertinence et le bon déroulement des enseignements. Ces échanges peuvent se faire quotidiennement ou en réunion pédagogique. Les élèves bénéficient d'un accompagnement humain dans le dispositif (AESH-CO) et, pour certains, en inclusion (AESH-Co et AESH-M: accompagnant d'élèves en situation de handicap collectif ou mutualisé).

En tant qu'élèves à part entière du collège, ils participent avec leur classe de référence aux sorties éducatives et aux projets, dans la mesure du possible.

Avec le dispositif, ils ont pu participer aux projets: 

  • "Lire et faire lire en ULIS": depuis l'année 2017, les élèves participent à un  atelier de lecture, animé par un intervenant extérieur, où ils lisent à voix haute des petits textes ou articles qui les intéressent, avec un temps d'échange et de parole libre. Une heure par semaine pendant toute l'année scolaire.
  • Visite découverte de la Médiathèque Marguerite Yourcenar avec Mme. Blanc.

 


Le bilan du PIAL (Pôle Inclusif d'Accompagnement Localisés)

 

Le fonctionnement :

Le PIAL de STAËL a été mis en place, comme tous les PIAL, en septembre 2019.

Il regroupe 7 établissements situés dans la même zone géographique : 4 écoles maternelles (Procession, Maillol, 42 rue d’Alleray et 102 rue d’Alleray), 2 écoles primaires (Vigée Le Brun et Corbon) et le collège de STAËL.

Le PIAL est géré par 2 co-pilotes (l’inspecteur de l’Education Nationale dont dépendent les écoles maternelles et élémentaires du PIAL et le principal du collège de Staël) assistés d’un coordonnateur des AESH, lui-même AESH, qui gère les emplois du temps des AESH.

 

La création d’un PIAL est une réponse aux objectifs suivants :

  • un meilleur suivi des élèves en situation de handicap tout au long de leur scolarité : de la maternelle jusqu’au collège pour le PIAL de Staël.
  • une mutualisation des moyens humains (AESH) au service des élèves en situation de handicap afin de mieux coller aux besoins et d’avoir plus de souplesse : un AESH n’est plus rattaché à un ou deux élèves dans un établissement, mais à une zone géographique comportant plusieurs établissements à savoir le PIAL. Un AESH peut donc effectuer son service dans plusieurs établissements du PIAL et ce service est susceptible d’évoluer dans le temps.

 

Les effectifs :

Dès septembre 2019, le PIAL de Staël était doté de 16 AESH pour couvrir les besoins de 28 élèves notifiés par la MDPH, sachant qu’il y avait par ailleurs 12 élèves en attente de notification.

Les élèves étaient répartis de la manière suivante :

  • 6 élèves notifiés en maternelle et 3 en attente de notification
  • 11 élèves notifiés en primaire et 9 en attente de notification
  • 11 élèves notifiés au collège

Ces effectifs ont évolué tout au long de l’année (arrivées et départs d’élèves au sein du PIAL, élèves en attente qui ont reçu leur notification). Il en a été de même pour les AESH : recrutements, fin de contrat, démission.

 

Au 9 juin 2020, le PIAL de STAËL gère 30 élèves en situation de handicap et 10 en attente de notification grâce à l’intervention de 19 AESH :

  • 5 élèves notifiés en maternelle et 2 en attente de notification
  • 12 élèves notifiés en primaire et 8 en attente de notification
  • 13 élèves notifiés au collège

 

Les points forts de ce nouveau dispositif :

La mise en place du PIAL a permis de gérer avec souplesse et rapidité, l’évolution du nombre d’élèves en situation de handicap car :

  • le PIAL a dès le début été doté d’un nombre suffisant d’AESH.
  • la mobilité des AESH au sein du PIAL a permis de gérer au mieux.
  • une gestion anticipée des besoins a pu être mise en place : alerte en amont du rectorat sur l’évolution des besoins.
  • le rectorat a réagi avec efficacité pour le recrutement des AESH nécessaires.

 

L’accompagnement des élèves en situation de handicap a été amélioré par la mise en place du PIAL, car :

  • chaque élève en situation de handicap a pu bénéficier d’un accompagnement d’au minimum 6 heures porté progressivement dans la majorité des cas à 8.
  • Il a été possible d’améliorer l’adéquation des binômes accompagné/accompagnant en cas de mauvais fonctionnement ou de dysfonctionnement par la seule utilisation des ressources disponibles au sein du PIAL.
  • La présence d’AESH en nombre suffisant a permis d’offrir un accompagnement, chaque fois que cela était possible, à des élèves en attente de notification.

Un travail coordonné a pu être mis en œuvre entre les différents établissements du PIAL.

 


Le GPDS (groupe de prévention du décrochage scolaire)

 DÉFINITION 

Le Groupe de Prévention du Décrochage Scolaire, placé sous la responsabilité du chef d’établissement, réunit les acteurs de la communauté éducative et les partenaires extérieurs afin d’accompagner un jeune, dans une  démarche de prévention du décrochage scolaire (dans ou hors de l’établissement scolaire) et de lui apporter une réponse adaptée.

Sans pouvoir être complètement exhaustif, on peut repérer 7 grandes familles d’indicateurs,

  • L’absentéisme : perlé, récurrent ou ses formes particulières (absentéisme de l’intérieur),
  • La difficulté scolaire : chute brutale des résultats,
  • Le désinvestissement scolaire : ne fait pas ses devoirs, n’a pas son matériel, etc,
  • Le comportement en classe : agressivité, agitation, dort en classe,
  • L’attitude, le comportement dans l’établissement : l’apathie, le manque visible de motivation…
  • Les difficultés sociales, familiales, voire psychologiques
  • Le rapport à la famille lors des contacts.

 

ACTIONS

  • mise en place d’outils d’identification des élèves, de diagnostic et de suivi des élèves.
  • évaluation des urgences et des priorités.
  • accompagnement à la définition de projets scolaires ou professionnels.
  • organisation et suivi du devenir scolaire ou professionnel des élèves sortis récemment de l’établissement.
  • mise en place et suivi des actions de remédiation et d’accompagnement.
  • suivi des situations prises en charge et traitées.

 


Le dispositif devoirs faits

 

Créneaux proposés en 2019-2020 :

 

 

LUNDI

MARDI

JEUDI

VENDREDI

Pause méridienne

¨ Devoirs Faits 

¨ Devoirs Faits

¨ Atelier réservé aux 3èmes* 

¨ Devoirs Faits

¨ Devoirs Faits 

15h10-16h05

 

 

¨ Devoirs Faits

¨ Atelier réservé aux 3èmes* 

 

16h10-17h10

¨ Devoirs Faits

¨ Atelier réservé aux 3èmes* 

¨ Devoirs Faits

¨ Atelier réservé aux 3èmes *

¨ Devoirs Faits

*Ateliers proposés au 2nd semestre

 

Bilan des inscriptions à Devoirs Faits pour le 1er  semestre :

nombre d'élèves inscrits à DF

% d'élèves de l'établissement inscrits à DF

% des élèves de 6ème inscrits

% des élèves de 5ème inscrits

% des élèves de 4ème inscrits

% des élèves de 3ème inscrits

89

20,55%

41%

23%

10%

10%

 

 

 Bilan des inscriptions à Devoirs Faits pour le 2nd semestre :

nombre d'élèves inscrits à DF

% d'élèves de l'établissement inscrits à DF

% d'élèves de 6ème inscrits

% d'élèves de 5ème

% d'élèves de 4ème

% d'élèves de 3ème

120

28%

55%

17%

13%

23,5%

 


 

Clubs et ateliers.

 

Liste des ateliers proposés en 2019-20 :

 

 

LUNDI

MARDI

JEUDI

VENDREDI

11h35-14h

¨ chorale

¨  club échecs

¨  club lecture

 

¨ club programmation

¨ atelier instrumental

¨  tennis de table

¨ chorale 

¨  tennis de table

 

 

 

Les parcours éducatifs

 

Un parcours est un processus guidé et progressif qui offre à chacun la possibilité, par la découverte et l'expérimentation, de mobiliser, développer et renforcer ses compétences. Les parcours éducatifs permettent l’articulation et la mise en cohérence entre les enseignements réalisés dans la classe et les actions menées dans les temps périscolaire et extrascolaire. Leur mise en œuvre implique de développer des projets partagés et territoriaux avec des partenaires extérieurs.                        

Quatre parcours sont réalisés au cours de la scolarité en collège :

  • parcours avenir ;
  • parcours d’éducation artistique et culturelle ;
  • parcours citoyen ;
  • parcours santé.

 

Le parcours d’éducation artistique et culturelle

 

Le parcours d'éducation artistique et culturelle est l'ensemble des connaissances acquises par l'élève, des pratiques expérimentées et des rencontres faites dans les domaines des arts et du patrimoine, que ce soit dans le cadre des enseignements, de projets spécifiques, d'actions éducatives, dans une complémentarité entre les temps scolaire, périscolaire et extrascolaire.

Le parcours d'éducation artistique et culturelle de l'élève repose sur les trois champs indissociables de l'éducation artistique et culturelle qui en constituent les trois piliers :

  • des rencontres : rencontres, directes et indirectes, avec des œuvres artistiques et des objets patrimoniaux ; avec des artistes, des artisans des métiers d'art, des professionnels des arts et de la culture... ; avec des lieux d'enseignement, de création, de conservation, de diffusion... ;
  • des pratiques, individuelles et collectives, dans des domaines artistiques diversifiés ;
  • des connaissances : appropriation de repères ; appropriation d'un lexique spécifique simple permettant d'exprimer ses émotions esthétiques, de porter un jugement construit et étayé en matière d'art et de contextualiser, décrire et analyser une œuvre ; développement de la faculté de juger et de l'esprit critique.

 

Le parcours d'éducation artistique et culturelle se fonde sur des enseignements, sur des projets et repose en partie sur des partenariats.

 

Voici quelques exemples des activités proposés dans le cadre du PEAC  (liste non-exhaustive) :

 

Chemins de traverse :

Partenaire : «  osez la médiation »

 

À l’occasion de l’entrée en sixième, les élèves du Collège Madame de Staël, sont invités à participer ensemble à un parcours d’activités culturelles dans différents lieux de Paris.

Ce parcours, nommé « Chemins de traverse » permet aux élèves de découvrir de nouveaux lieux accompagnés de leurs camarades, de parents d’élèves, et de personnels du collège.

L’action permet de renforcer le lien entre l’école, les familles et les élèves en assurant une coéducation efficace et constitue un levier permettant d’inciter les parents à s’impliquer davantage auprès de leurs enfants. « Chemins de traverse » est donc un espace intermédiaire à partir duquel l’école et la famille replacent l’enfant au centre du processus d’apprentissage et deviennent des partenaires éducatifs à la fois complémentaires et différents, au sein d’une communauté éducative, qui donne sens à leurs pratiques.

Chaque étape est aussi l’occasion pour les élèves de cultiver leur sentiment d’appartenance au Collège Madame de Staël et de créer une solidarité entre les élèves qui, au départ, ne se connaissaient pas.

En conséquence, l’association Osez la Médiation, par la mise en place de ce parcours, participe aux cotés des acteurs de la communauté éducative à l’appropriation par les élèves des valeurs de tolérance, de solidarité et du vivre ensemble.

 

Plusieurs étapes ont été organisées, malgré les grèves et la situation actuelle :

  • Étape n°1 : 16 octobre 2019, Conseil de Paris.
  • Étape n°2 : 4 février 2020, l’étape culinaire.
  • Étape n°3 : 4 mars 2020, musée de l’Homme.
  • Étape n°4 : 1er juillet 2020, l’étape virtuelle.

 

  • Le lien avec les parents :
  • L’association Osez la médiation propose aux familles des groupes de parole entre parents.
    mceclip0 - 2020-06-30 18h31m56smceclip1 - 2020-06-30 18h31m56s

 


Livre enluminé 5e2 (« La nature au Moyen-Âge »)

 

Coordonnatrices : Mme S.Pauzet et Mme C.Bourlet

 

Professeures impliquées dans le projet interdisciplinaires : Mme Pauzet (français) – Mme Bourlet (arts plastiques) – Mme Le Faucheur (SVT)

Classe : 5e2 (classe entière)

 

Descriptif :

Ce livre-enluminé a été réalisé au premier et deuxième trimestre par tous les élèves de la classe de 5e2, sur les thèmes : « La nature, les végétaux, la forêt, l’art du jardin au Moyen Âge » et « L’homme est-il maître de la nature ?» (au programme de 5ème).

Les élèves ont lu et étudié en classe et à la maison des extraits de littérature médiévale (poèmes médiévaux, romans de chevalerie et de courtoisie) en rapport avec la nature ; ils ont lu des textes documentaires sur l’enluminure et sur les pigments au Moyen Âge ; ils ont assisté à une projection dans la salle de classe du film Brendan et le secret de Kells de Tomm Moore, film qu’ils ont un peu étudié en classe ; ils ont travaillé sur des images et des pages de manuscrits médiévaux originaux projetés au tableau de la salle de classe et ils ont assisté à une visite-conférence du Musée de Cluny en tout début d’année.

Ils ont ensuite chacun rédigé en cours de français un récit personnel d’invention sur l’un des thèmes suivants : la forêt au Moyen Âge, les plantes médicinales, le jardin imaginaire, la recherche de pigments, le jardin de la dame à la licorne (cinq sujets au choix étaient proposés).

Les textes ont tous été inventés, écrits puis recopiés en cours de français, ainsi que les lettrines à l’initial des textes.

Les vignettes décoratives ont été réalisées en cours de français (ou à la maison pour quelques retardataires, certains pendant le confinement).

En arts plastiques, les élèves ont travaillé à réaliser un « herbier imaginaire ».

Ils ont réalisé des marges florales et végétales, des dessins de plantes imaginaires et des dessins sur le thème « la nature envahit la feuille » pour un mur végétal collectif.

La technique de l’herbier a été vue en cours de svt et les élèves ont chacun individuellement commencé à réaliser un herbier individuel

 

En raison du contexte de cette année particulière, la partie « décorative » du livre n’a pas pu être terminée ou n’a pas été scannée dans les meilleures conditions pendant le confinement (quelques feuilles épaisses au format Canson sont floues ou un peu déformées) !

 

Bilan et perspectives :

Le bilan est plutôt positif, car tous les élèves de la classe ont adhéré au projet, ont écrit leur texte et ont  fait leur lettrine initiale.

Presque tous les élèves ont fait leur herbier, leur marge, leur vignette, leur(s) dessin(s).

Quelques élèves n'ont pas fait le dessin introducteur des textes et n'ont pas d'herbier (ou font partie de ceux qui n'ont pas mis leur nom au dos des feuilles). Je n'ai fait figurer dans le livre que les dessins et les herbiers avec nom au dos, même quand ils étaient inachevés.

Les feuilles sont classées par ordre alphabétique.

Quelques élèves ont beaucoup travaillé sur le projet et j’ai mis plusieurs de leurs travaux dans le livre..

 

mceclip2 - 2020-06-30 18h32m50smceclip3 - 2020-06-30 18h32m55smceclip4 - 2020-06-30 18h33m04smceclip5 - 2020-06-30 18h33m10s

 


 

Sélection CM2/6ème du 31ème Prix des Incos (année scolaire 2019-2020)

 

Ne disposant pas des droits numériques des livres, l’Association a pris contact avec les éditeurs

concernés pour leur demander s’ils souhaitaient mettre à disposition les fichiers numériques du fait de cette période exceptionnelle.

Afin que les jeunes lecteurs puissent continuer à lire, nous avons mis en ligne les fichiers

numériques sur Calaméo, une plateforme sécurisée permettant le feuilletage des ouvrages.

Ces fichiers ne peuvent ni être téléchargés ni être imprimés. Il vous suffit simplement de transmettre les liens ci-dessous aux parents concernés. Nous avons choisi cette solution afin

que cela soit plus simple pour vous.

 

Pour rappel, en tant que coordinateur du Prix des Incos dans votre structure, vous avez

jusqu’au 16 juin 23h59 pour enregistrer les votes des enfants participants sur notre site

Internet.

Liste des albums et romans du niveau CM2/6ème :

 Jefferson

 Le grand voyage de Figgy

 Vue sur mer

 Le retour de la bête

 Ma gorille et moi

 Ameline, joueuse de flûte

 


 Partenariat avec la médiathèque Marguerite Yourcenar

 

Coordonnateur : Mme Blanc.

Classe/ groupe :
-tous les élèves volontaires pour les présentations de nouveautés et les Prix.
-tous les 6e + élèves de l’ULIS pour les visites.

Descriptif :

-Présentation de nouveautés et coups de cœur des bibliothécaires.

-Visites de la médiathèque.

-Prix Mordus du manga.

-Prix Mordus du polar.

 

Bilan et perspectives : toutes les actions furent appréciées par les élèves, à reconduire donc !

mceclip6 - 2020-06-30 18h34m51s

mceclip7 - 2020-06-30 18h35m08s

Mordus du manga : discussion avant le vote

mceclip8 - 2020-06-30 18h35m17s 

Mordus du polar : présentation des livres en lice

 


 

Classe à PAC Rabeux (projet artistique et culturel)

 

Coordonnateur : Mme Belkhodja

Classe/ groupe : 6ème1 (27 élèves)

Descriptif : Classe à PAC Théâtre

Partenariat avec la Compagnie Jean-Michel Rabeux

 

Projet :

La classe à projet artistique et culturel (PAC) (circulaire n° 2001-104 du 14 juin 2001) permet au professeur (premier ou second degré) de proposer, dans le cadre à la fois des horaires et des programmes, une expérience artistique et culturelle pour tous les élèves de la classe (et non les seuls volontaires). Elle se déroule avec le concours d'artistes et de professionnels de la culture qui interviennent durant 20 heures par an. Elle permet une diversification au-delà des domaines traditionnels obligatoires (éducation musicale et arts plastiques) en s'ouvrant à l'architecture, au cinéma et à l'audiovisuel, à la danse, au design, à la littérature, au patrimoine, à la photographie, au théâtre, etc. Elle favorise les initiatives de terrain et fait de chaque professeur un acteur de ce projet dans sa propre classe.

Chaque projet artistique et culturel est unique, car il est le fruit du partenariat entre un enseignant et un professionnel de la culture, et qu'il fait appel à l'initiative des élèves. La classe à PAC est le contraire du modèle clé en main.

Le rectorat et la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) valident les contenus et les financements des classes à PAC.

Depuis l’année 2013, le collège de Staël propose, en partenariat avec la Compagnie Jean-Michel Rabeux, un projet classe à PAC Théâtre à une classe de 6ème.

Ce projet s’attache à sensibiliser les élèves, qui bénéficient de 20 h de pratique en compagnie d’un/une comédien(ne), à la discipline théâtrale et mêle la découverte d’œuvres artistiques, la pratique théâtrale et l’apprentissage théorique en lien avec le travail fait en classe. Les élèves travaillent chaque année autour d’un thème. Ce projet s’inscrit totalement dans l’interdisciplinarité du cycle 3. L’impact sur le climat de la classe et le rayonnement sur l’établissement est réel. Les parents sont également investis et la présentation de fin d’année de ce travail est un réel succès.

Ce projet trouve sa place dans l’axe 1 du projet d’établissement et développe la motivation des élèves pour la réussite de tous en diversifiant les pratiques pédagogiques.

En lien avec le projet, les élèves ont accueilli un spectacle au sein de l’établissement qui a permis de rassembler deux classes de 6èmes. Cette année, les élèves de 6ÈME1 et de 6ÈME2 ont été les spectateurs de la pièce « La mère et la jeune fille sans main ».

- étudient et lisent des textes fondateurs : L’Odyssée d’Homère (volonté et retour du héros, épreuves à traverser…), Les Contes de fées (le parcours initiatique)

- réalisent des activités autour du projet :

  • Théâtre : La Mère et la jeune fille sans main d’après les Frères Grimm et Hans Andersen – mise en scène Sophie Rousseau.
  • Musique : Vertige de l’amour de Bashung / Blessure de l’ego de Jaune / Balance ton quoi d’Angèle
  • Danse : chorégraphie inventée par les élèves

Certains élèves ont interviewé la comédienne Sophie Rousseau qui est venue présenter son spectacle au collège et ont rédigé une critique de la pièce (qui figurera sur le site du Collège).

Sous la responsabilité artistique de Jean-Michel Rabeux

Depuis deux ans, le collège De Staël et La Compagnie travaillent ensemble autour d'un projet qui relie la découverte d'œuvres, de pratique théâtrale avec le travail mené en classe dans le cadre des enseignements de français de 6ème. Mme Belkhodja s'investit dans ce projet depuis deux ans et compte le renouveler l'an prochain avec comme thématique "la forêt dans les contes".

Tous les spécialistes de l'éducation artistique s'accordent sur la nécessaire union entre trois aspects fondamentaux de l'éducation artistique et culturelle : l'apprentissage théorique, la familiarisation spectaculaire et la découverte pratique.

 

Dans le cadre de ce projet, l'apprentissage théorique se fait en classe. La familiarisation spectaculaire a permis cette année aux 6ème1 d’assister à un spectacle de La Compagnie auquel ils ont invité leurs camarades de 6ème2. A l'issue de ces spectacles, l’ensemble des élèves ont pu rencontrer l'équipe artistique et échanger avec elle sur la pièce qu'ils venaient de voir. La pratique artistique permet aux élèves de découvrir les tenants et les aboutissants du geste artistique. Elle vient éclairer la théorie et leur permet de comprendre les processus de création d'un spectacle, d'un personnage. Mme Belkhodja a monté un atelier de pratique théâtrale. Elle était assistée de la comédienne Jacinthe Cappello qui fait partie de la Compagnie Jean-Michel Rabeux.

En raison de la situation sanitaire, l’année 2019-2020 n’a pas permis de mener le projet à son terme. Cependant, l’expérience des élèves, ainsi qu’ils ont pu l’exprimer, reste vive et pleine d’enthousiasme.

mceclip9 - 2020-06-30 18h36m05smceclip10 - 2020-06-30 18h36m13s

 

 


 

 Résidence artistique 2020 : « Fenêtres sur le monde »

 

Coordonnateur : Mme Belkhodja

Classe/ groupe : 6ème 2

Descriptif : dispositif Art pour grandir

Partenariat : un écrivain dans la classe , Anne Mulpas

 

Le projet s’articule autour d’un travail poétique sur la trace littéraire et le palimpseste, poursuivi durant le confinement par des échanges ainsi que la création d’un mur collaboratif intitulé « Les Fenêtres ».

Depuis le mois de novembre, l’auteur Anne Mulpas, poète et romancière, s’est rendue au collège pour partager et animer, en lien avec le professeur de Lettres (Sara Belkhodja), des séances de partage poétique. Les élèves ont pu interroger Anne Mulpas sur son métier d’auteur, entendre des poésies (classiques et contemporaines) lues et interprétées et devenir à leur tour des poètes en herbe en rédigeant, tout en respectant des consignes formelles (pastiches, anaphores…), des textes personnels.

 

Durant le confinement, un mur collectif : « Les Fenêtres » a été créé. Les élèves ont partagé leurs sensations et leurs sentiments suite à la lecture du poème en prose célèbre de Charles Baudelaire et ont répondu à des consignes (poétiques).

La performance poétique et la rencontre à la Maison de la Poésie, partenaire du projet, prévues n’ont pu avoir lieu en raison du protocole sanitaire, mais le lien entre les différents partenaires et les élèves est resté intact.

 

mceclip11 - 2020-06-30 18h36m48smceclip12 - 2020-06-30 18h36m53smceclip13 - 2020-06-30 18h37m02smceclip14 - 2020-06-30 18h37m09s

 

Le texte de Charles Baudelaire nous invite à être curieux.

​Charles Baudelaire nous invite à regarder derrière cette fenêtre,

et de voir ce qu’il s’y passe. Il nous propose de s’inventer des histoires avec le/les personne/s, et les objets qui se trouvent derrière cette fenêtre.

ainsi notre imagination se développe et notre esprit créer toute une histoire.

on s’invente une romance, une aventure, une belle histoire...etc

​en se créant un monde imaginaire notre esprit se relâche et ça nous aide à nous sentir mieux.

Bérénice, 6ème

 


 

L’histoire-géographie en allemand
 

Coordonnateur : M.YVON

Classe/ groupe : 4è et 3è bilangue

Descriptif : la spécificité de la DNL

L'enseignement d'histoire et géographie en langue allemande se fait à partir de thèmes extraits du programme de chaque niveau avec un éclairage sur l'histoire du monde germanique.

Des méthodes d'apprentissage diversifiées

Travaux de groupe, jeux de rôles, exposés, études de documents en langue allemande sont privilégiés.

L'importance de l'oral

Les élèves sont incités à prendre la parole le plus possible lors des heures de cours.

La place du numérique

Les élèves préparent, font des recherches sur internet lors des cours, préparent des diaporamas sur Prezi.

Bilan et perspectives :  

Après trois années, les élèves semblent avoir pris l’habitude du cours de DNL. Participation enthousiaste y compris lors des classes virtuelles.

mceclip15 - 2020-06-30 18h37m55smceclip16 - 2020-06-30 18h38m09s

 

 


CHORALE ET ATELIER INSTRUMENTAL

 

Coordonnateur : M. MEAU

Classe/ groupe : CHORALE et Atelier Instrumental

 

Descriptif : élaboration d’un programme musical sur le thème des musiques et chants irlandais en jumelage avec la chorale et les instrumentistes du collège Victor Duruy 7ème et l’Orchestre des Musique Irlandaises de Paris sous la direction de M. Emmanuel Delahaye.

 

Bilan et perspectives : nous avons pu conduire ce programme jusqu’à une première répétition de regroupement des deux collèges (90 élèves). Cette première répétition avait motivé les participants et le projet était sur la bonne voie.

Nous devions donner deux concerts à la mairie du XVe et la mairie du VIIe le 26 et 28 mai 2020.

Nous avons pu vivre une répétition avec les instrumentistes de nos collèges et les musiciens de l’orchestre des Musique Irlandaises de Paris.

  • Nous devions vivre une semaine de répétitions intensives lors d’un séjour chorale scolaire à Périgné Lesveques. Il était prévu de donner un concert sur place devant la mairie du village et devant les résidents d’un EPAD ;

 

Le projet n’a pas pu malheureusement aller jusqu’à son terme (en raison du confinement).

Nous espérons reprendre le projet l’an prochain et le mener à son terme en invitant les élèves de 3ème qui seront au lycée, à nous rejoindre pour chanter le programme travaillé tout au long de l’année.

Durant la période de confinement, les élèves de la chorale des deux collèges ont pu continuer à travailler à partir d’un blog qui leur indiquait le travail à faire :

www.padlet.com/pmeau/emcc

Ainsi, nous avons pu vivre une continuité du projet et anticiper le travail pour l’an prochain.

 

mceclip17 - 2020-06-30 18h38m30smceclip18 - 2020-06-30 18h38m40smceclip19 - 2020-06-30 18h38m46s

 


 

Calligrammes

 

Coordonnatrice : Sepideh Farkhondeh

Classe/ groupe : 4ème4

Descriptif : après la découverte des calligrammes et un travail de lecture sur quelques œuvres d’Apollinaire, les élèves ont été invités à réaliser à leur tour un calligramme. Les consignes étaient les suivantes :

 A- Vous transformerez le poème que vous avez sélectionné en calligramme, vous disposerez le texte du poème qui formera sur une page blanche le dessin de votre choix.

OU

B- Vous transformerez le poème que vous avez écrit en calligramme, vous disposerez le texte du poème qui formera sur une page blanche le dessin de votre choix.


Bilan et perspectives : Les élèves se sont montrés très intéressés par cette forme qui allie la poésie au dessin. Ceux qui ont choisi d’écrire leur propre poème ont fait preuve d’inventivité. Les  calligrammes faits par les élèves sont d’une grande beauté esthétique.

mceclip21 - 2020-06-30 18h39m39smceclip22 - 2020-06-30 18h39m44smceclip23 - 2020-06-30 18h39m50smceclip24 - 2020-06-30 18h39m56s

 


 

Le parcours avenir (éducation à l’orientation)

 

Dès le collège, ce parcours doit permettre à tout élève de :

  • découvrir progressivement un monde économique et professionnel en constante évolution ;
  • s'informer sur les métiers et les formations ;
  • développer son sens de l'engagement et de l'initiative dans un projet individuel ou collectif ;
  • élaborer activement son projet d'orientation scolaire et professionnelle.

Grâce aux connaissances et compétences acquises en classe, les élèves participent à la construction de leur future vie sociale et professionnelle. Pour les aider dans leurs choix, les enseignants mettent en place de nombreuses actions de la 6e à la terminale :

  • visite d'entreprises ;
  • participation à des forums, conférences et débats ;
  • intervention de chefs d'entreprise ou de professionnels dans les classes ;
  • immersion en milieu professionnel (classe en entreprise, stages) ;
  • accompagnement des élèves dans des projets (création de mini-entreprises, reportages sur des métiers).

 

Les projets proposés ont été divers :

 

  • La sortie au salon de l’équipement automobile.

 

  • Projet Manufacto : un travail sur l’artisanat en lien avec la Fondation d’entreprise Hermès et les compagnons du devoir.

 

  • Stages en entreprises du 16 au 20 décembre 2019 : tous les élèves de 3ème y ont participé.

 

  • Mini-stages en lycée professionnel pour des élèves de 4ème et de 3ème.

 

  • Forum des filières professionnelles organisées par la mairie du 15e le 30 janvier 2020 (une vingtaine d’élèves).

 

  • Une semaine de l’orientation organisée au collège pour toutes les classes de 3ème

 


Découverte des métiers de l’automobile

 

Coordonnateur : M. Lahmiani, professeur de technologie

Classe/ groupe : Une classe de 3ème

 

Descriptif  Le projet permet de découvrir la filière automobile.

Le salon de l’équipement auto – Porte de Versailles : novembre 2019

 

 

Bilan et perspectives : les élèves ont découvert de nombreux métiers de la filière automobile. Il faudra l’an prochain créer une cohérence en intégrant cette sortie à un projet sur plus long terme, éventuellement en faisant intervenir un professionnel du secteur lors du « speed meeting métiers ».

 


 

Le projet MANUFACTO

 

Coordonnateur : M. Aubert, professeur de mathématiques et M. Lahmiani, professeur de technologie

Classe/ groupe : 4ème 3.

Descriptif : Manufacto, la fabrique des savoir-faire est une ouverture à l’univers de l’artisanat et à ses gestes créateurs. Les objectifs de ce projet sont de valoriser les métiers de la main et de  permettre aux élèves de se découvrir de nouvelles aptitudes. Le programme de cette année a intégré le métier de sellier-garnisseur. Les élèves ont transformé la matière et réalisé un objet artisanal (PORTE-DOCUMENT EN MAROQUINERIE)  Le projet a dû être interrompu lors du confinement.

Il a été encadré par un trio de professionnels : un artisan, un assistant et les enseignants en charge du projet. Tout au long des séances, les élèves ont découvert les gestes créateurs de la maroquinerie, de la menuiserie et de la sellerie-garnissage.

Bilan et perspectives : Les élèves ont commencé un projet qui n’a pu être mené à terme. Toutes les séances qui ont eu lieu, ont permis de mobiliser des valeurs, des savoir-faire et des savoir-être tels que l’écoute, l’exigence du travail bien fait, la qualité, la collaboration et l’entraide...        

mceclip25 - 2020-06-30 18h42m36smceclip26 - 2020-06-30 18h42m41s

 


 

Stage de découverte du monde professionnel

 

Classe/ groupe : tous les élèves de 3ème.

Descriptif : La séquence d'observation en milieu professionnel est obligatoire pour tous les élèves des classes de troisième, en application des dispositions de l'article D. 332-14 du code de l'éducation dans les entreprises, les associations, les administrations, les établissements publics ou les collectivités territoriales, aux conditions prévues par le code du travail. 

D'une durée de cinq jours, consécutifs ou non, elle se déroule durant le temps scolaire.             Elle est intégrée au parcours individuel d'information, d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel dit parcours Avenir. 

Elle a pour objectif de « développer les connaissances des élèves sur l'environnement technologique, économique et professionnel et notamment dans le cadre de l'éducation à l'orientation ».

La séquence d’observation du monde professionnel donne lieu à la rédaction d’un rapport de stage et à un oral de présentation de la semaine.

L’oral de présentation de stage s’est déroulé le mercredi 15 janvier 2020.

Bilan et perspectives :

Tous les élèves de 3ème ont pu faire un stage malgré les difficultés créées par les grèves au mois de décembre : 5 élèves ont décalé leur stage au mois de février.

Des partenaires comme La Poste ou  La Caisse Nationale d’Assurance Maladie ont accueilli dans l’urgence des élèves sans stage ou dont le stage était annulé.

Une banque de données de référents stages est à la réflexion pour aider les élèves.

Cette ressource servirait à orienter des élèves ayant une idée précise de milieu professionnel pour effectuer leur stage, mais n’ayant pas de contact privilégié. Elle ne doit pas être une « solution de facilité » pour les élèves. Il est important que l’élève fasse des démarches pour trouver une place de stagiaire.

 

Les oraux de présentation du stage montrent que les élèves s’investissent et prennent l’exercice au sérieux. Les évaluations des jurys reposent uniquement sur la présentation orale.

Cette année, la moyenne des notes obtenues par les élèves était : 16/20

 


 

Dispositif de découverte des métiers en lycée professionnel

 

Classe/ groupe : Les élèves volontaires de 4ème 

Descriptif : les élèves volontaires de 4e ont la possibilité d'effectuer des mini stages en lycée professionnel. Cette démarche permet d'engager une réflexion sur l'orientation scolaire, sur l'attirance pour les différents secteurs professionnels de l'artisanat à la création, en passant par les métiers du tertiaire. Les mini stages aident l’élève à se projeter dans l’avenir et à se remotiver.

Les mini stages durent entre 2 ½ journées et 4 ½ journées sur le temps scolaire.

Des sessions sont proposées dans des établissements des 7è, 15è et 16è arrondissements de Paris. Les formations professionnelles présentées sont variées : les métiers de l’optique, les métiers du bois, la vente, le secrétariat, l’administration, les métiers de l’accueil, les systèmes numériques, les métiers de la mode.

Les lycées professionnels du bassin 7, 15, 16 dans le dispositif :

  • Lycée des Métiers de la Communication et de la Gestion d’Entreprise C-A Corbon.
  • Lycée Professionnel Régional de la Mode Octave Feuillet.
  • Lycée professionnel René Cassin (Accueil, Gestion administration transport logistique, Commerce)
  • Lycée professionnel Gustave Eiffel (Accueil, Gestion administration transport logistique – coloration tourisme)
  • Lycée technologique et professionnel Fresnel – lycée des métiers de l’optique
  • Lycée général, scientifique, technologique et professionnel Louis Armand (Métiers de l’Electricité et de ses Environnements Connectés, Système Numérique, Réseaux Informatiques et systèmes communicants, Sûreté et sécurité des infrastructures de l’habitat et du tertiaire, Audiovisuel, réseau et équipement domestique)
  • Lycée des métiers du Bois Léonard de Vinci.

 

Bilan et perspectives : 

 

Pour le collège Mme de Staël :

15 élèves de 4ème ont bénéficié du dispositif, certains ont pu faire 2, voire 3 mini-stages.

 

Lycées

Nombre d’élèves

Lycée Corbon

3

Lycée Octave Feuillet

2

Lycée René Cassin

3

Lycée Gustave Eiffel

3

Lycée Fresnel

1

Lycée Louis Armand

4

 

Mini-stages en 3ème

Les mini-stages proposés par les lycées professionnels ont été interrompus par le confinement. Une dizaine d’élèves avait fait une demande de mini-stage.

 


 

Le parcours citoyen (CESC- CVC)

 

Le parcours citoyen s’adresse à des citoyens en devenir qui prennent conscience de leurs droits, de leurs devoirs, de leurs responsabilités.

 Adossé aux enseignements, en particulier l’enseignement moral et civique (EMC), l’éducation aux médias et à l’information (EMI), il concourt à la transmission des valeurs et principes de la République en abordant les grands champs de l’éducation à la citoyenneté : la laïcité, l’égalité entre les femmes et les hommes et le respect mutuel, la lutte contre toutes les formes de discrimination, la prévention et la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, contre les LGBT-phobies, l’éducation à l’environnement et au développement durable, la lutte contre le harcèlement.

 

 Ce parcours prend également appui sur la participation de l’élève à la vie sociale et démocratique de la classe et de l’école ou de l’établissement.

Le parcours citoyen est porté par différentes instances qui offrent à l'ensemble des acteurs impliqués les temps de concertation nécessaires à la mise en cohérence des enseignements, des dispositifs et des projets :

 

Le CESC

Le comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) est une instance de réflexion, d'observation et de proposition qui conçoit, met en œuvre et évalue le projet éducatif du collège en matière d'éducation à la citoyenneté et à la santé et de prévention de la violence.                   

Objectifs poursuivis :

Le CESC organise des partenariats en fonction des problématiques éducatives à traiter :

 

Thématiques choisies en 2019-20 :

 

  • En 6ème : le bien-être (rappel des règles de santé, et bien-être scolaire).
  • Au cycle 4 : le rapport à l’autre : respect de l’autre (à l’école et sur internet) avec un axe d’approche sur les relations filles-garçons

 

 

ACTIONS 2019-20

NIVEAU

Thématiques

Partenaires

Actions

 

 

 

6ème

 

Être citoyen : 6 sorties pour élèves, parents enseignants et association

Osez La Médiation : parcours « chemins de traverse »

-          Conseil de Paris

-          atelier culinaire

-           musée de l’Homme

Action de sensibilisation au harcèlement

Mission de Prévention et de Communication (commissariat de Police XV)

-          rappel des règles

Education à la santé 

Infirmière scolaire

-          séance en classe

-          petit-déjeuner offert

Education à la santé : hygiène, sommeil, alimentation

Assurance Maladie

-          séance en classe à partir de questionnaires

Promouvoir la persévérance scolaire

Energie jeunes

3 séances : identifier un objectif et trouver des moyens de l’atteindre

 

 

5ème

 

ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière)

Policier formateur département sécurité routière

Une séance de présentation

Les relations filles-garçons

IFAC (Institut de Formation, d'Animation et de Conseil)

Une séance de 2h : réflexions à partir de situations fictives

Le regard sur le handicap

CAPSAAA (association pour la sensibilisation au handicap)

1 séance de handi-basket

 

 

 

4ème

 

Sensibilisation aux risques des réseaux sociaux

Mission de Prévention et de Communication  (police)

A partir d’étude de cas, rappel des règles

Ciné-débat : Lutte contre les violences faites aux femmes

-Mairie du 15ème arrondissement

- Mairie de Paris (DJS)

- Arc-EA75

- Le Patronage Laïque

- Unis-Cité

- Foyer Carcel

Préparation de la présentation et de l’animation de la séance : 4 courts-métrages

Education à la vie affective et amoureuse

MGEN

Séance d’1h30 dans les locaux de la MGEN : ½ classe non mixte

PSC1

Professeurs de l’établissement / Protection civile de Paris

8h de formation : attestation de PSC1

 

3ème

 

ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière)

Policier formateur département sécurité routière

séance de présentation

Promouvoir la persévérance scolaire

Energie jeunes

3 séances : 1ère séance consacrée au stage en entreprise. Séances suivantes sur la persévérance et l’ambition scolaires.

Éducation à la vie affective et amoureuse

MGEN

Séance d’1h30 dans les locaux de la MGEN : ½ classe non mixte

 


La formation des délégués

 

Chaque année, l’élection des délégués de classe constitue la première étape de la représentation des élèves au sein du Collège Mme de Staël. Signe de l’engagement des élèves dans le fonctionnement de la classe et la vie de l’établissement, les élections des délégués sont un moment privilégié d’éducation à la citoyenneté.

Cette année, les élections ont eu lieu du 7 octobre jusqu’au 11 octobre 2019, avec le professeur principal. Un dossier sur les élections des délégués de classe a alors été distribué à chacun des professeurs principaux.

À l’issue des élections, les enseignants ont déposé au CPE, le procès-verbal des élections.

L’assemblée générale des délégués a été réunie par le CPE et le professeur documentaliste le 14 octobre 2019 à 8 h 20 en salle 02, afin de procéder à l’élection des représentants des élèves aux différentes instantes représentatives.

Les élus au Conseil de la vie collégienne ont également été désignés lors de cette assemblée.

 

La formation des délégués s’est faite en deux temps :

® Avant les conseils de classe du 1er trimestre.

® Avant les conseils de classe du 2ème trimestre (en raison de la crise sanitaire, la formation n’a pas été réalisée).

 

Les niveaux de 6ème / 5ème et 4ème / 3ème ont été séparés.

Un livret des délégués a été distribué à chacun des délégués lors de la première formation. L’objectif était d’accompagner les délégués tout au long de leur mandat, notamment lors des conseils de classe. En effet, cet outil leur permet de préparer et de suivre les conseils de classe.

 

Plusieurs activités ont ponctué les deux heures de formation :

® Un portrait chinois : l’objectif est de permettre aux élèves d’apprendre à se connaître.

® La distribution et la présentation du livret du délégué : l’objectif est de permettre aux délégués d’exercer avec efficacité leur mandat.

® Le jeu de la rumeur : l’objectif est de permettre aux élèves de comprendre l’importance d’une bonne communication entre les élèves. Un temps a alors été consacré au harcèlement.

® Le conseil de classe : les élèves ont été placés en situation de conseil de classe.        L’objectif est de permettre aux élèves de comprendre les rouages et les enjeux du conseil de classe. Un temps a alors été consacré à la prise de parole en public.

 

Perspectives pour l’année 2020-2021 :

  • Organiser la formation des délégués sur une matinée complète avec des intervenants extérieurs à la Mairie du 15ème.
  • Développer la collaboration infirmière, professeur documentaliste et CPE afin de mettre en place une formation pluri-professionnelle.
  • Organiser une réunion bilan en fin d’année scolaire.
  • Proposer aux Ambassadeurs collégiens contre le harcèlement de participer à la formation.

 


 

Les éco-délégués

 

Pour que les écoles et établissements deviennent un terrain d'engagement en faveur du développement durable et de la lutte contre le changement climatique, huit mesures concrètes sont mises en application et amplifiées dès la rentrée 2019. Parmi celles-ci, les élections des éco-délégués.

 

En même temps que l’élection des délégués, les Professeurs Principaux ont établi une liste des élèves potentiellement volontaires. Puis, les élèves ont été réunis par le CPE afin de constituer un groupe de réflexion dédié au développement durable et à la protection de l’environnement. 

 

Être éco-délégué, ça veut dire quoi ?

 

  • Être un élève respectueux de l'environnement et montrer l'exemple.
  • Sensibiliser ses camarades aux gestes quotidiens qui permettent d'économiser l'énergie et de lutter contre le réchauffement climatique (éteindre les lumières, vérifier qu'en hiver les fenêtres sont fermées et que les radiateurs sont bien réglés, installation de poubelles de tri des déchets de la classe, etc.).
  • Être force de proposition (proposition d'initiatives et d'actions, comme les « marches vertes », etc.).
  • Sensibiliser ses camarades aux gestes quotidiens qui permettent d'économiser l'énergie et de lutter contre le réchauffement climatique (éteindre les lumières, vérifier qu'en hiver les fenêtres sont fermées et que les radiateurs sont bien réglés, installation de poubelles de tri des déchets de la classe, proposition d'initiatives et d'actions, comme les « marches vertes »).
  • Identifier les actions et les projets contribuant à améliorer la biodiversité, diminuer l'impact énergétique de l'établissement, promouvoir des gestes éco-responsables de l'ensemble de la communauté éducative, sensibiliser à la lutte contre le gaspillage alimentaire, promouvoir une action sur le territoire environnant de l'établissement.

 

26 candidatures ont été recueillies sur l’ensemble des niveaux. 8 éco-délégués ont ensuite été élus parmi les élèves volontaires.

L’action des éco-délégués s’est inscrite dans le cadre du projet « éco-école ».

 

Perspectives pour l’année 2020-2021 :

  • Proposer aux enseignants de participer aux projets des éco-délégués.
  • Réunir de façon régulière les éco-délégués.

 


Le Conseil de vie collégienne

 

Le CVC est une instance d'échanges et de dialogue entre les élèves et les membres de la communauté éducative. Il est de ce fait un lieu d'expression pour les élèves.

Objectifs poursuivis :

  • donner la parole aux élèves (mieux prendre en compte les attentes des élèves pour l’amélioration des conditions de vie)
  • favoriser l'apprentissage des élèves à l’exercice de la vie collégienne et à la citoyenneté favoriser l'expression collégienne et l'encadrer (dialoguer, échanger, débattre)
  • permettre aux élèves d'impulser des actions
  • valoriser les initiatives des élèves
  • confronter les élèves à la réalité du fonctionnement de l’établissement

 

Il convient de noter que, contrairement à l’année dernière, l’ensemble des niveaux ont été représentés au sein du CVC. 

 

® Le CVC était composé de 10 élus :

  • 4 élèves de 3ème - 2 élèves de 4ème  2 élèves de 5ème  et 2 élèves de 6ème.

 

Plusieurs réunions ont ponctué l’année scolaire afin de préparer et mettre en œuvre les différents projets. 

Les élus ont été repartis en différentes commissions afin de mettre en œuvre des projets au sein du collège :

  • Commission visibilité et vie collégienne :

® Liaison école-Collège : préparation d’une présentation du Collège, visite des principales écoles de secteur.

® Semaine de l’orientation : liaison inter CVC-CVL (présentation du lycée BUFFON).

® Réalisation d’un logo du CVC.

® Préparation et mise en œuvre de la journée de l’élégance.

  • Commission Éco-Collège :

® Élection des éco-délégués : AG des éco-délégués, propositions de projets en lien avec l’écologie et le développement durable.

® Participation à la mise en œuvre du label : éco-collège.

® Création d’affiches en lien avec le gaspillage alimentaire.

® Création d’une commission menus afin de lutter contre le gaspillage alimentaire.

® Mise en œuvre du tri sélectif dans les salles de cours.

Commission Solidarité :

® Mise en place d’une collecte avec la collaboration des restos du cœur (à partir du 6 janvier).

Commission « lutte contre le harcèlement » :

® Participation au concours « non au harcèlement ».

® Mise en place, avec l’infirmière (Mme GONZALEZ), des Ambassadeurs Collégiens contre le harcèlement.

 

Perspectives pour l’année 2020-2021 :

  • Sensibiliser, le plus tôt possible, les élèves au rôle du CVC avant les élections.
  • Procéder à une élection « grandeur nature » à l’échelle de l’établissement.
  • Mettre en œuvre davantage de projets par et pour les élèves.
  • Garantir une meilleure visibilité du CVC au sein de l’établissement.
  • Procéder à l’évaluation par compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, notamment le domaine 5 : la formation de la personne et du citoyen.
  • Proposer aux AED de participer et de proposer des projets dans le cadre du CVC.

 

Concours #nonauharcèlement

 

Coordonnateur : Ambassadeurs collégiens contre le harcèlement et Vie scolaire

Classe/ groupe : 6ème et 4ème

 

Descriptif : créé en 2013, le prix "Non au harcèlement !" distingue les outils de sensibilisation contre le harcèlement travaillés et réalisés par les élèves et les personnels des établissements scolaires dans le cadre de projets pédagogiques.

 

Il est organisé par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse avec le soutien de la Mutuelle MAE.

Il a pour objectif de donner la parole aux jeunes des écoles, collèges, lycées et structures péri et extrascolaires pour qu’ils s'expriment collectivement sur le harcèlement et le cyberharcèlement à travers la création d’une affiche ou d’une vidéo ; celle-ci servant de support de communication pour le projet pérenne qu’ils souhaitent mener dans leur établissement.

 Ce prix récompense les projets collectifs dénonçant ce phénomène ou proposant des solutions pour lutter contre le harcèlement entre pairs. 

Les élèves ont été formés et ont intégré le dispositif « ambassadeurs collégiens contre le harcèlement ».

Le rôle des ambassadeurs lycéens contre le harcèlement est de mettre en place un projet de sensibilisation sur la problématique du harcèlement entre pairs. 

 

Bilan et perspectives :

® Utiliser l’affiche réalisée par les ambassadeurs afin de sensibiliser les élèves du collège à la problématique du harcèlement.

® Former les délégués à la problématique du harcèlement en collaboration avec l’infirmière.

mceclip27 - 2020-06-30 18h47m52s


 

Collecte au profit des Restos du Cœur

 

Coordonnateur : CVC + M.HENRY

Classe/ groupe : L’ensemble du collège

 

Descriptif : le Collège Madame de Staël, en collaboration avec les élus du Conseil de la vie collégienne, a organisé une collecte de produits de première nécessité au profit des Restos du Cœur (produits alimentaires non périssables, produits pour bébé, produits d’hygiène) du lundi 13 janvier au Vendredi 17 janvier. Cette initiative a été portée par les élus du Conseil de la vie collégienne qui se sont relayés chaque jour pour collecter les différents produits.

 

Bilan et perspectives : la communauté éducative dans son ensemble (personnels enseignant, de service, de direction, de vie scolaire, ainsi que les parents et les élèves) s’est mobilisée aux côtés des Restos du cœur afin d’inscrire le collège dans une démarche solidaire. Plus d’une vingtaine de cartons ont ainsi été collectés soit 287 kg.

L’objectif, pour l’année prochaine, est de poursuivre cette action et de permettre aux élèves de rencontrer les bénévoles qui font vivre les Restos du Cœur.

mceclip29 - 2020-06-30 18h49m14s


 

 « Le patrimoine, un vecteur de citoyenneté ?»

 

 

Descriptif : A priori, la découverte du patrimoine et de l'histoire des arts contribuent au parcours d'éducation artistique et culturelle, cependant le patrimoine est aussi un enjeu majeur de formation et d’engagement citoyens. En effet, celui-ci est vecteur de culture, de connaissance de l’autre, dans l’espace et dans le temps et donc de tolérance.

 

  • Niveau cinquième : « Que reste-t-il du Paris médiéval ? : la visite de la Sainte-Chapelle.
  • Niveau quatrième : « Le patrimoine du château de Versailles et la République : quels liens entre le symbole de la monarchie absolue et la République française ?»
  • Niveau troisième : « Le patrimoine et les lieux institutionnels et/ou mémoriels »: Le Palais Bourbon, siège de l’Assemblée Nationale. Le Palais du Luxembourg, siège du Sénat.

 

Bilan et perspectives :

  Les visites effectuées s’inscrivent dans le cadre des programmes d’histoire et/ou EMC. Elles ont donné une dimension plus concrète, plus vivante au cours. Les élèves ont pu prendre la dimension historique et citoyenne des lieux visités, dépassant la simple évocation faite lors d’une étude de documents à travers le manuel scolaire. La dimension citoyenne et patriotique a pu s’exprimer : les guides ont invité les élèves dans des lieux, propriété du peuple français, et insisté sur le fait qu’ils faisaient partie intégrante de cette histoire. Les élèves de troisièmes ont élaboré, chacun, un cahier multimédia exposant leur visite.

Ce bilan positif (mise à part l’annulation de la visite du Château de Versailles pour les quatrièmes, du fait des grèves puis des mesures de confinement) ne peut qu’encourager à renouveler l’expérience.

mceclip30 - 2020-06-30 18h49m46smceclip31 - 2020-06-30 18h49m51s

 


 

Projet éco-école ou comment trier les déchets au collège ?

 

Coordonnateur : M.YVON avec Mme LE FAUCHEUR , Mme BLEU, M. PELLOUX-GERVAIS et M. HENRY.

 Classe/ groupe :Toutes les classes du collège.

Descriptif :

  • Mieux trier pour mieux recycler et protéger l’environnement.
  • Initier les élèves au principe du développement durable et de l’économie circulaire.
  • Dimension citoyenne : le respect de la règle et du vivre ensemble.

 

Bilan et perspectives :  

De nombreuses actions ont été menées :

-introduction du projet dans chaque classe dès le début de l’année.

-élections d’éco-délégués, réunions pour la mise en place du projet et répondre à la question : « comment mettre en œuvre le tri des déchets au collège ? »

-actions menées au sein du CVC.

Le tri n’a cependant pas été mis en place au sein de l’établissement : la période des grèves semble avoir posé des difficultés.

Il serait dommage de ne pas réinvestir les travaux produits cette année et concrétiser le projet l’an prochain.

Objectif : obtenir le label éco-collège mceclip32 - 2020-06-30 18h50m25s

 


 

Collecte bouchons d’amour

 

Coordonnateur : Mme Bleu

Classe : 6ème3

 

Descriptif :

Récolte des bouchons en plastique pour l’association bouchons d’Amour sur toute l’année scolaire 2019-2020

Bouchons d’amour a pour but de collecter tous les bouchons en plastique de boisson.

L’agent gagné sert à aider au financement de matériels ou d’équipements pour des personnes handicapées, la Fédération Française Handisport et l’association Handi-Chiens.

Garder ses bouchons = un geste de solidarité + un geste pour l’environnement

 

Bilan et perspectives :

Nous avons prévu 2 récoltes durant l’année scolaire 2019-2020

Janvier 2020 : 3 781 bouchons récoltés

Mai 2020 : Annulée (les élèves peuvent déposer directement leurs bouchons sur le point relai Franprix à paris 15 – 65/77 Rue Falguière 75015 PARIS

mceclip33 - 2020-06-30 18h50m49s

 

 


Annulée

La journée de l’élégance

 

 

Coordonnateur : Assistants d’Éducation + CVC + M.HENRY

Classe/ groupe : L’ensemble du collège (personnels + élèves)

Descriptif :

Les élus du Conseil de la Vie Collégienne organise le vendredi 24 avril 2020 une journée de l’élégance afin de sensibiliser les élèves à la politesse et à l’élégance tant sur le plan vestimentaire que comportemental. En effet, nous souhaitons que les élèves prennent conscience qu’il est important d’agir quotidiennement en faveur du vivre ensemble. Ainsi, tout au long de la journée, élèves et adultes seront mobilisés afin de promouvoir une attitude positive ainsi qu’un comportement respectueux. Pour incarner la journée de l’élégance, l’ensemble de la communauté éducative sera également invité à accorder une attention particulière à son habillement.

En résumé, nous souhaitons :

  • Favoriser l’acquisition des compétences psychosociales et l’engagement citoyen.
  • Valoriser l’engagement quotidien des personnels de l’établissement en faveur de la réussite et du bien-être des élèves.
  • Renforcer les liens entre les élèves et les adultes.
  • Favoriser un sentiment d’appartenance au collège.
  • Faire vivre les valeurs de la République, notamment la laïcité.

La seconde édition de la journée de l’élégance sera marquée par la volonté de mettre en lumière les talents oratoires des élèves du collège Madame de Staël. En effet, à l’initiative de l’équipe de vie scolaire, un concours rap et slam sera organisé.

À la fois auteurs, interprètes et public, les élèves développeront :

® La confiance en soi et l’estime de soi par :

  • La prise de conscience de ses propres ressources linguistiques et de sa créativité ;
  • La capacité à s’exprimer publiquement devant un auditoire et à vaincre ses difficultés ;
  • La reconnaissance de la qualité de son travail par les autres élèves et les personnels du collège (lors de la restitution finale notamment) ;

® Des compétences d’expression personnelle écrite et orale par :

  • La capacité à faire émerger son ressenti, sa pensée propre ;
  • La capacité à concevoir des écrits et des mises en voix personnalisées.

Les élèves ainsi que les personnels suivront leurs emplois du temps habituels.

Bilan et perspectives : L’action n’a pas été mise en place en raison du contexte actuel. Elle sera renouvelée l’année prochaine.

               

               


Le parcours santé

 

Le parcours éducatif de santé permet de structurer la présentation des dispositifs qui concernent à la fois la protection de la santé des élèves, les activités éducatives liées à la prévention des conduites à risques et les activités pédagogiques mises en place dans les enseignements en référence aux programmes scolaires.

 

Équilibre alimentaire

 

Coordonnateur : Paula Gonzalez, infirmière scolaire

Classe/ groupe : toutes les 6èmes

Descriptif : une heure d’information avec échanges interactifs en classe pour chaque 6ème, questions-réponses, et finalisation par prise d’un vrai petit déjeuner à la cantine un mercredi matin : les 6èmes 1 et 6èmes 2, puis les 6èmes 3 et 6èmes 4.

Bilan et perspectives : Les élèves étaient bien participatifs dans l’ensemble, et très contents de bénéficier du petit-déjeuner complet.


 

Santé et sommeil

 

Coordonnateur : Prévention et Services en Santé, Assurance Maladie de Paris

Classe/ groupe : toutes les 6èmes

Descriptif : Une action interactive qui à travers un questionnaire balaie de nombreux domaines de la santé : le sommeil, l’alimentation, l’hygiène, les soins des dents etc…

Bilan et perspectives : L’intervention devait être suivie deux mois plus tard d’un questionnaire d’évaluation. Cela n’a pas pu être fait.

 


 

Ouverture de l’établissement

 

Liaison école-collège

 

Coordonnateur : M.HENRY

Classe/ groupe : l’ensemble des classes de sixième

Descriptif :

Lors du Conseil École-Collège, nous avons proposé aux principales écoles de secteur de réaliser une présentation du collège aux élèves de CM2 par d’anciens élèves.

Nous avons réuni les élus du Conseil de la vie Collégienne ainsi que les délégués de classe afin de préparer cette présentation. Un calendrier a donc été établi en concertation avec les écoles primaires.

  • Corbon : 22 janvier 2020 de 9h00 à 10h00.
  • 17 Vigée Lebrun : 31 janvier 2020 de 9h00 à 11h30
  • 11 Vigée Lebrun : 29 janvier 2020 de 9h00 à 11h30

 

La présentation du collège Madame de Staël portait sur les principales questions que peuvent se poser les élèves de CM2 sur l’entrée au Collège.

Voici les différentes étapes de la présentation :

  • Présentation par les élèves de leur rentrée au collège (supports : livret d’accueil des élèves de sixième et carnet de correspondance).
  • Présentation du collège par le CPE et les élèves.
  • Questions/réponses.

L’objectif de cette action est d’assurer une liaison efficace entre le premier degré et le second degré.

Bilan et perspectives : Les élèves de CM2 ont été particulièrement attentifs aux différentes interventions des élèves. L’action sera donc reconduite l’année prochaine.   

 

 

Liaison collège-parents

 

Rencontres parents professeurs :

  • Lundi 9 septembre : réunion parents/professeurs des classes de 6ème.

 

  • Mardi 17 septembre : réunion parents/professeurs des classes de 5ème, 4ème et 3ème.

 

  • Lundi 2 et mardi 3 décembre: remise des bulletins du 1er

 

  • Lundi 27 janvier : réunion d’informations sur l’orientation en lycée des parents d’élèves de 3ème.

 

Communication

Le site du collège est mis à jour et alimenté régulièrement.

L’utilisation de l’espace numérique de travail : Paris Classe Numérique.

  • 100 % des élèves s’y sont connectés
  • 67 % des parents d’élèves se sont connectés à Paris classe numérique en mai 2020 contre 50 % en janvier 2019.

La moyenne pour les collèges qui utilisent PCN est 61 %

 

Journée portes ouvertes : annulée.

Une visite virtuelle du collège est possible à partir du site internet.

 

 

Bilan et perspectives :

  • Renforcer les liens entre les parents et les équipes pédagogiques et éducatives.
  • Poursuivre le travail visant à faire venir à l’école les familles qui en sont éloignées.
  • Proposer une information (formation) aux parents d’élèves, dès la rentrée pour les aider à utiliser Paris classe numérique et pronote.

 

 


 

 

Trimestre 3 : la continuité pédagogique

 

La mise en place de la continuité pédagogique pendant le confinement

 

 

Consignes et préparation du 24 février au 13 mars.

  • Informations sur les consignes à respecter :

 

Des informations ont été envoyées régulièrement aux élèves, parents d’élèves et aux personnels : instructions émanant de la direction générale de la santé, instructions à l’attention des agents émanant de la Dasco (rappel des consignes de nettoyage des locaux), consignes actualisées sur le covid-19 à plusieurs reprises.

Toutes les consignes ont été affichées un peu partout dans l’établissement par l’infirmière scolaire.

 

  • La préparation au confinement et à la mise en place de la continuité pédagogique.

 

  • Le 3 mars : message envoyé à l’ensemble des équipes pédagogiques.

Instructions données à tous les professeurs principaux d'envoyer un message aux élèves par Paris classe numérique et de les informer qu'ils ont l'obligation d'y répondre. Le but étant de s’assurer que les élèves utilisent PCN.

C'est aussi l'occasion de leur demander de taper un petit texte et de faire un rappel sur l'utilisation de la messagerie. 

  • Le 12 mars : envoie aux équipes pédagogiques d’une information sur les ressources disponibles pour la mise en place de la continuité pédagogique.

 

  • Le 13 mars : les derniers élèves qui n’ont pas répondu à la consigne sont envoyés à la vie scolaire pour se connecter. Rencontre avec les enseignants et les agents dans la journée pour faire le point sur les consignes à respecter.

 

Nous travaillons en priorité sur le suivi des élèves et l'organisation d'un accueil éventuel des enfants de certains personnels.

Toutes les familles ont été appelées pour savoir s’ils avaient bien les codes pour se connecter et pour savoir s’ils avaient besoin de bénéficier de l’accueil proposé aux enfants des soignants.

 

  • Les premières semaines de confinement.

 

Objectif : assurer le suivi de tous les élèves.

Mise en place d’un rythme de travail avec des consignes envoyées tous les soirs pour le lendemain à partir du lundi 16 mars.

  • Lundi entre 16 h 00 et 18 h 00 : un message envoyé pour le travail à faire mardi
  • Mardi entre 16 h 00 et 18 h 00 : un message envoyé pour le travail à faire mercredi
  • Mercredi entre 16 h 00 et 18 h 00 : un message envoyé pour le travail à faire jeudi
  • Jeudi entre 16 h 00 et 18 h 00 : un message envoyé pour le travail à faire
  • Vendredi entre 16 h 00 et 18 h 00 : un message envoyé pour le travail à faire pour le lundi qui suit...

 

Dans ce message, le professeur principal doit donner des consignes claires et simples permettant à l'élève de travailler en autonomie la plupart du temps.

(Tous les élèves ne sont pas forcément bien équipés en informatique).

Les professeurs principaux listent le travail à faire par matière, par souci de clarté et de simplicité. Il sera indiqué où trouver les informations (cahier de texte de la classe sur pronote, manuels...).

Des leçons, des exercices et des activités pédagogiques sont proposés aux élèves.

Les problèmes de connexion ont rendu les deux premiers jours compliqués.

La situation s’est progressivement améliorée à partir du mercredi 18 mars.

 

  • Les conseils de classe ne pouvant pas se tenir : les échanges se sont opérés entre les professeurs principaux et la direction toute la semaine en lien avec le reste des équipes pédagogiques pour certaines situations.

 

  • Le suivi des élèves en situation de handicap : le 19 mars, Mme Rouhban (coordinatrice du PIAL) est chargée de faire le point avec l’ensemble des AESH sur les contacts pris avec les élèves et de s’assurer de la mise en place d’un suivi régulier.

Le 20 mars, elle confirme la mise en place de ce suivi par tous les élèves.

Elle réalisera une synthèse hebdomadaire.

 

  • Afin de s’assurer que tous les élèves se connectent bien à Paris classe numérique, un fichier de suivi des connexions est mis en place.

Le 19 mars, le taux de connexion est de 86 %. (44 élèves ne se sont pas connectés).

Le 20 mars, Monsieur Henry (CPE) appelle toutes les familles dont les élèves ne se sont pas connectés.

 

  • Les bulletins des élèves sont publiés sur ponote le mardi 24 mars.

Les professeurs principaux des classes de 3ème sont invités à appeler les familles dont l’avis pour la demande d’orientation a été défavorable.

 

  • Réunion des équipes pédagogiques le mardi 24 mars : une classe virtuelle est animée par Mme Courtial, (principale adjointe) avec de nombreux professeurs pour évoquer différents points :
  • bilan de la première semaine: connexions, contacts / retours des élèves - familles, éventuels problèmes rencontrés.
  • rappel du mode de fonctionnement retenu: PCN
  • partage de pratiques : PCN (outils: forum, blog, exercices et évaluation, mur collaboratif), CNED
  • autres ressources et auto-formation : GAR, synbox, m@gistère, autres sites

Il ressort de ce premier bilan :

  • Il est nécessaire de mieux réguler la quantité de devoirs donnés aux élèves.  Les enseignants sont conscients que certaines journées ont été très chargées pour les élèves et travaillent à améliorer l'équilibre.
  • Les enseignants ont besoin de temps pour s'auto-former et proposer des activités pertinentes.
  • Les échanges de pratique se mettent en place progressivement.
  • Les échanges pédagogiques ont aussi portés sur les différents outils de communication avec les élèves : plusieurs "applis" de Paris Classe Numérique offrent une possibilité d'échanges ainsi que la classe virtuelle du CNED.
  • Il faut réfléchir aux modalités d’évaluation.

 

  • Réunion des équipes pédagogiques le lundi 30 mars : une classe virtuelle est animée par Mme Courtial, (principale adjointe) avec de nombreux professeurs pour évoquer différents points :
    • bilan de la 2ème semaine
    • retours d'expériences : essai des nouveaux outils
    • évaluation : avancée des réflexions, pistes envisageables

 

  • La préparation au DNB :

Les listes des œuvres étudiées par les élèves de 3ème, dans le cadre de l’épreuve orale du DNB ont été préparées et envoyées aux élèves.

  • Le suivi des affaires courantes par le service de gestion :

Les bourses ont été mises en paiement

 

 

L’évolution de la continuité pédagogique et le suivi des élèves du 20 avril à la reprise.

 

L’accompagnement des équipes :

  • Réunions des équipes pédagogiques tous les mardis : une classe virtuelle est animée par Mme Courtial, (principale adjointe) avec de nombreux professeurs pour évoquer différents points :
    • motivation des élèves
    • outils numériques : échanges de pratiques
    • réflexions sur les programmes
    • évaluations

Il ressort de ces réunions :

Sur la motivation des élèves :

  • Les deux semaines de vacances et le prolongement de la période de confinement rend pour certains le travail de plus en plus difficile.
  • Il est nécessaire de multiplier les « contacts » plus concrets et de développer des outils pour varier les activités et s’assurer d’un travail des élèves : classes virtuelles et applications en ligne.

 

Sur les outils numériques :

  • Certains élèves ont du mal à maîtriser les outils et certains n’ont pas de matériel. Il faut identifier ces élèves, des tablettes ont été remises pour ceux qui en ont fait la demande (40 tablettes prêtées).

 

  • Appropriation par les enseignants de différents outils de Paris Classe Numérique et d’autres supports :

semaines

semaine du 25 au 29 mai

outils / classes

6ème

5ème

4ème

3ème

forum

2

3

3

3

mur collaboratif

5

4

4

10

casier

1

 

1

 

blog

 

 

1

1

cahier multimédia

1

 

 

1

exercices et évaluations

1

3

1

1

agenda

4

4

4

4

Classes virtuelles

9

13

7

17

padlet

 

1

1

1

QuiZinière

2

4

4

6

Genially

1

1

2

1

quiz Google Forms

2

2

1

2

site créé

2

2

1

2

site: exercices en ligne

2

3

2

3

vidéos en ligne (lumni, youtube…)

4

3

6

6

TRIBU (document partagé :travail des élèves)

1

1

1

1

.

Les cours de technologie sur Lumni de M. LAHMIANI :

mceclip34 - 2020-06-30 19h03m10s

 

Sur les programmes :

  • Réflexion par équipe ou par niveau pour établir des points importants que tous les élèves devraient avoir traités dans l’année.
  • Consignes officielles transmises par les « attendus de fin d’année »

Sur l’évaluation :

  • Le maître mot reste la bienveillance, tous les élèves ne disposant pas de matériel à la maison pour bien travailler.
  • Il peut être motivant pour les élèves d’avoir des « notes » pour les travaux rendus, ces notes auront un coefficient « O » sur PRONOTE.
  • Aucune évaluation ne sera prise en compte pour le 3ème
  • La formation :

Les enseignants ont suivi des formations par le biais de webinaires pour enrichir leurs pratiques.

 

Un exemple d’activité proposée lors du confinement : le mur collaboratif

 

BONUM DIEM,

Bienvenue sur le Mont Olympe !

Les élèves de 6èmes I et II se sont déguisés en Dieux de la Mythologie gréco-romaine et ont créé un mur collaboratif.

Ils vous invitent à jouer avec eux et à reconnaître leur identité divine.

Soyez attentifs à leurs attributs…

mceclip35 - 2020-06-30 19h03m32smceclip36 - 2020-06-30 19h03m38s

 


 

Le suivi des élèves pendant le confinement

 

 

La répartition des tâches :

  • Henry et les AED ont repris le suivi des classes.

Nous avons identifié 40 élèves qui bénéficient désormais d’une tablette prêtée.

  • Mme Rouhban et les AESH : continuent le suivi selon les possibilités et les besoins de chacun.
  • Mme Suarez assure le suivi des élèves ULIS.
  • L’association Energie Jeunes propose un accompagnement individualisé à 3 élèves de l’établissement : il s’agit d’un travail sur la persévérance et la motivation.
  • Des enseignants se proposent pour suivre des élèves.
  • Des tuteurs élèves volontaires travaillent en binômes avec des camarades de classe.

 

Le lien avec les parents :

  • L’association Osez la médiation propose aux familles des groupes de parole entre parents.

 

Dans le cadre de la continuité pédagogie qui s’est installée au cours de cette période particulière, l’équipe de vie scolaire s’est associée aux enseignants afin d’assurer le suivi des élèves. Il s’agit d’une mission essentielle dévolue au service vie scolaire.

Pour organiser ce suivi, trois réunions de vie scolaire ont été organisées de façon virtuelle.

 

Tous les parents ainsi que les élèves ont été contactés la semaine du :

  • 30 mars 2020
  • 21 avril 2020
  • 13 mai 2020

 

L’objectif était de prendre des nouvelles et rassurer les élèves et les parents, d’identifier les difficultés de connexion sur PRONOTE et/ou l’ENT.

 

  • À partir du 19 mars, les familles ont systématiquement été contactées lorsque leur enfant ne se connectait par sur l’ENT et/ou PRONOTE. Plusieurs difficultés ont alors été identifiées :
  • Difficultés de connexion sur PRONOTE et/ou ENT (mot de passe oublié).
  • Problème d’accès à internet ou du matériel informatique.
  • Difficultés d’utilisation de l’ENT Paris classe numérique.

 

  • À partir du 3 avril, en collaboration avec l’association Osez la médiation, qui intervient au collège dans le cadre de « chemins de traverse », un groupe de parole s’est constitué afin d’accompagner les parents pendant cette période (6 réunions).

 

  • Le 05 mai, un tutoriel a été envoyé aux élèves et aux parents afin d’expliquer les différentes étapes pour renvoyer les devoirs aux enseignants.

 

  • À partir du 18 mai, l’équipe de vie scolaire, en collaboration avec des enseignants volontaires, a mis en place un suivi individualisé des élèves décrocheurs. Ces élèves ont été identifiés lors des réunions des équipes pédagogiques du 11 au 15 mai. 50 élèves ont ainsi été suivis.

 

 

 

La reprise des cours au collège du mardi 3 juin à la fin de l’année.

 

 

Retour des 6èmes et 5èmes volontaires.

 

  • Un sondage auprès des parents d’élèves de 6ème et 5ème:

 Les AED ont appelé toutes les familles pendant la semaine du 25 mai.

 

  • Un emploi du temps adapté à partir du 3 juin.
  • Les classes sont coupées en deux demi-groupes.
  • Un emploi du temps sur 4 demi-journées est conçu pour les élèves.

 

  • Le protocole sanitaire et la préparation du collège semaine du 25 mai.
  • Les salles, couloirs, espaces de circulation sont organisés pour permettre le respect de la distanciation physique.
  • Les agents nettoient entièrement le collège
  • A partir des consignes du protocole sanitaire officiel, un protocole adapté au collège est élaboré et validé par un CA exceptionnel le vendredi 29 mai.

 

Retour des 4èmes et 3èmes volontaires à partir du 15 juin.

 

  • Un sondage auprès des parents d’élèves de 4ème et 3ème
  • Les AED ont appelé toutes les familles pendant la semaine du 8 juin.

 

  • Un emploi du temps adapté à partir du 15 juin.
  • Les classes sont coupées en deux demi-groupes.
  • Un emploi du temps sur 4 demi-journées est conçu pour les élèves de 4ème et 3ème
  • Les élèves de 6ème et 5ème sont accueillis 3 demi-journées.

 

Reprise obligatoire pour tous les élèves à partir du 22 juin.

 

  • Le protocole sanitaire a été allégé.

mceclip0 - 2020-06-30 19h07m33s

 

Perspectives 2020-2021

La rentrée 2020

 

La rentrée des élèves s’effectuera sur 2 jours.

  • Mardi 1er septembre pour les 6èmes et les 3èmes.

 

  • Mercredi 2 septembre pour les 6èmes ; 5èmes et 4èmes.

Le planning sera affiché devant l’établissement, mis sur le site internet et envoyé sur Paris Classe numérique.

Nous préparons « deux scénarios » pour la rentrée :

  • une rentrée ordinaire.
  • une rentrée avec protocole sanitaire à respecter.

 

 

Priorités de l’année 2020-2021

 

Sur le pan éducatif :

 

  • Poursuivre la politique de lutte contre les violences et les incivilités mise en place.

 

  • Poursuivre les efforts afin d’apaiser le climat scolaire et faire de l’établissement un collège agréable pour les élèves et les personnels.

 

 

Sur le plan pédagogique :

 

  • Mise en place d’un dispositif de remise à niveau (RAN), dès la rentrée, pour les élèves qui ont été le plus en difficultés pendant le confinement.

 

  • Réflexion autour des programmes : adaptation progressive par les équipes des équipes pédagogiques des attendus.

 

  • Réflexion à poursuivre sur certaines pratiques d’évaluation des élèves.

 

  • Réflexion et formation sur la gestion de l’hétérogénéité des classes.