Passeurs de mémoire

Se souvenir, transmettre, partager ...

"S'il fallait plus que des mots" pour un monde fraternel 

Des élèves de bac professionnels “Passeurs de Mémoire”.

 

Dans le cadre du travail de Mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité, les lycéens de la section professionnelle François Truffaut du lycée Simone Weil (Paris 3e) s’engagent dans un projet d’éducation citoyenne, culturelle et professionnelle à travers un partenariat intergénérationnel avec l’Association Histoire et Mémoire du 3e.

 

 

Les élèves de Bac professionnel AGORA (Assistance à la gestion des organisations et de leurs activités), organisent et mettent en oeuvre un projet d’éducation des adolescents au travail de mémoire en réinvestissant des compétences travaillées en classe pour ces futurs gestionnaires administratifs, à travers des activités intégrant les opérations de conception du projet, de communication, et de support à la production. 

 

Un travail coopératif entre la classe de seconde et de première AGORA a permis de faire appel au partenariat de l’Association Histoire et Mémoire du 3e, pour inviter un témoin “qui raconte ce qui s’est passé pendant la guerre”. Un padlet a été créé pour garder la trace des étapes du projet :

 Se souvenir, transmettre, partager (padlet.com)

 

Après avoir rencontré l’Association Histoire et Mémoire du 3e : le président Alain Wagneur, et la secrétaire, Dominique Lucbert, les élèves ont eu la chance de recevoir au lycée Ginette Kolinka., témoin de la déportation. Elle leur a confié la mission d’être à leur tour “Passeurs de mémoire”.

 

Pour remplir cette mission, les élèves organisent au lycée une cérémonie commémorant le 27 janvier, Journée de la Mémoire. Ils liront des extraits de Retour à Birkenau, théâtralisés avec l’intervention de l’artiste Maurizio Montobbio. La lecture des noms des anciens élèves figurant sur la plaque commémorative du lycée, fait partie de cet hommage, suivi d'une minute de silence et du dépôt d’une gerbe au square du Temple devant la plaque des petits enfants.

 

La crise sanitaire ne permettant pas d’accueillir du public pour cette cérémonie, les élèves ont tourné sous la direction de Maurizio Montobbio, une vidéo à partager sur le site du lycée.

https://vimeo.com/504347319

 

Ces temps fédérateurs sont des moments d'enrichissement et d'échanges intergénérationnels pour l'ensemble de la communauté éducative.

 

Thérèse De Paulis
référente Arts et Cultures
SEP François Truffaut - LGT Simone Weil
28 rue Debelleyme - 7 rue de Poitou  Paris 3e
Conseillère en développement CARDIE - Rectorat de Paris
06 11 30 36 53