École élémentaire
7, rue Gustave Rouanet
75018 PARIS

tél : 01 42 64 49 36
fax : 01 42 62 09 59

Projets des CPA, classe scientifique (dernière mise à jour)

PIGO

Beaucoup de projets sont à l'oeuvre actuellement chez les CPA : des séances de code informatique (concerne presque toute l'école), un projet sur le lien alimentation / développement durable (concerne également l'école dans son ensemble), des activités théâtrales (les moustiquaires du roi de pique), des activités musicales (un article a été fait sur ce projet en janvier), la découverte du jeu d'échecs... Et l'obtention de notre classe scientifique !

Nous allons parler dans cet article qui sera mis à jour assez régulièrement de notre classe scientifique.

 

 

Nous n'avions pas obtenu notre "classe à Paris" en début d'année, nous l'avons maintenant !

En quoi cela consiste? Un intervenant, Emilien, viendra 2h tous les lundis matins jusqu'au mois de mai pour réaliser des expériences sur le thème : Air, eau, vent, matière.

Le but est d'éveiller la curiosité et surtout de développer la démarche scientifique chez l'enfant : tester des choses, en prouver d'autres à force d'essais, de comparaisons, d'observations.

 

La première séance a concerné l'air avec la construction d'un autogyre (comme un hélicoptère) en papier.

Les élèves ont découpé, plié pour obtenir leur engin volant.

Puis ils ont essayé de changer leur autogyre pour qu'il tourne plus ou moins vite, vole mieux... (ou parfois moins bien... :-) )

Ils ont tenté de raccourcir le manche, de changer la forme des ailes, de rajouter du poids à différents endroits...

Avec à chaque fois des essais pour observer les changements de comportement.

Les élèves avaient 3 autogyres chacun pour leur permettre d'essayer différentes versions.

20210201 091116[1] 

 

Ce lundi 8 février, les enfants ont cette fois fait des expériences sur les parachutes !

A partir de ficelles, toile (carré de sac poubelle), scotch, bonhomme cartonné, ils devaient découper et assembler les éléments de la meilleure façon afin d'obtenir une chute de leur parachute la plus lente possible.

Beaucoup de recherches très intéressantes ont été faites ! Des essais, des erreurs, de nouveaux essais...

Ils ont fini par trouver que mettre les ficelles en diagonale, qu'elles soient de la même longueur, que mettre le bonhomme au centre augmentait la portance du parachute.

20210208 095449[1] 

 

Mise à jour du 08/03 :

Nous avons aujourd'hui fabriqué des moulinets à air puis des serpentins.

Nous avons suivi un modèle pour savoir où découper et comment fabriquer nos objets.

Nous avons ensuite fait beaucoup d'expériences pour savoir comment les faire tourner.

Nous avons testé et observé que les moulinets tournaient quand on les tenait devant soi et qu'on marchait avec.

Nous en avons déduit que le vent allait contre l'hélice, allait dans les parties arrondies et se bloquait -> il fait avancer l'hélice.

20210308 100157 

Pour le serpentin, nous avons observé qu'il bougeait à côté du radiateur.

Nous nous sommes donc dit qu'il pouvait bouger en lien avec la chaleur.

Nous avons donc testé avec des bougies.

Nous avons observé que ça marchait encore mieux !

Nous en avons déduit que la chaleur envoyait du vent vers le haut pour faire tourner le serpentin.

20210308 100302 

 

Nous apprenons toujours beaucoup de choses par nous-mêmes grâce à toutes ces expériences scientifiques !

 

 

Ce lundi 15 mars, nous avons travaillés avec des bacs d'eau, des gobelets, des bouchons en liège, des bouteilles découpées...

20210315 092011 

Au menu : une dizaine d'expériences permettant de montrer plein d'interactions entre l'air et l'eau ! Les enfants faisant leurs conclusions eux-mêmes.

1ère observation/expérience : Le gobelet avec l'éponge dans le fond, retourné dans le bac d'eau : l'éponge reste sèche !

20210315 085710 

2ème observation : Le bouchon en liège dans l'eau flotte.

3ème observation : Le gobelet "appuyé" sur le bouchon en liège met le bouchon en liège au fond du bac.

4ème observation : Si j'utilise une bouteille coupée, c'est pareil, le bouchon de liège descend au fond du bac mais si j'ouvre la bouteille, l'air s'échappe et le bouchon remonte.

20210315 085720 

Environ 3 groupes sur 4 ont trouvé que si le bouchon ne flotte plus avec le gobelet au-dessus, que si l'éponge reste sèche c'était qu'il y avait de l'air dans le gobelet ! L'air qui empêche l'eau de rentrer car il prend de la place, l'air qui pousse le bouchon dans le bas du bac.

5ème observation : création de bulles d'air en penchant le gobelet à l'intérieur du bac d'eau. L'eau prend la place de l'air dans le gobelet et l'air s'en va dans les bulles.

20210315 092356 

6ème expérience : essayer de remplir un ballon d'air... Sans souffler dedans !!

(Il faut utiliser l'air de la bouteille qui s'en va par le bouchon quand l'eau prend sa place mais chuuuut... :-) )

20210315 093748 

20210315 093807 

 

7ème "défi" : mettre la bouteille avec de l'eau dans le bac, essayer d'enlever l'eau de la bouteille en la laissant dans l'eau.

Plus difficile... Une idée a été trouvée : utiliser le gobelet plongé à la verticale dans l'eau (donc rempli d'air) puis le pencher pour faire rentrer les bulles d'air à l'intérieur de la bouteille. L'air prend ainsi la place de l'eau.

 

Le lundi 22 mars, nous avons forcé l'air à aller dans une seule direction pour fabriquer une petite fusée.

Nous avons coupé le bout d'une paille (au-dessus du petit accordéon) puis plié et scotché l'autre extrémité (pour bloquer l'air). Puis, nous nous sommes mis en ligne et avons fait entrer de l'air dans la paille en utilisant une seringue.

20210322 090654[1]

20210322 090559[1] 

Nous avons observé que la trajectoire de nos fusées n'était pas droite donc nous avons eu l'idée d'ajouter des ailes (heureusement Emilien avait amené des ailerons).20210322 093806[1] 

 

 

 

Ce lundi 29 mars, nous avons continué nos expériences sur les fusées. Nous apprenons qu'en science, il ne faut varier qu'un paramètre à la fois pour tirer des conclusions de nos expériences.

Tout le monde a mis ses ailerons sur la partie basse de sa fusée, des ailerons petits... Mais nous avons fait changer le nombre ! Nous avons fabriqué plusieurs fusées, comparé les vols selon le nombre d'ailerons pour savoir quel était le nombre idéal.

20210329 091703 

20210329 085722 

20210329 090331 

 

 

Ce lundi 26 avril, nous avons travaillé sur l'eau (pour notre plus grand plaisir). Nous avions plusieurs objets : tube à essai, bille, baton en bois, bille en bois, disque plat en bois, perle, aluminium, écrou, rondelle en métal, clou, lamelle en plastique, éponge. Pour chaque objet, nous devions faire une hypothèse : est-ce qu'il flotte ou coule ? Ensuite, nous avons vérifié en utilisant un bac rempli d'eau.

20210426 090843 

20210426 090818 

Nous avons observé que le tube à essai pouvait flotter (s'il est rempli d'air) ou couler (s'il est rempli d'eau). Nous avons remarqué que tous les objets en bois flottaient car le bois est moins dense que l'eau. Emilien nous a montré que la feuille de papier aluminium coule si elle est toute pliée car le poids est plus concentré.

Emilien nous a donné pour défi de construire un bateau qui ne coule jamais en utilisant une grande feuille d'aluminium.

 

20210426 090813 

 

Très vite nous avons des groupes qui ont mis des rebords sur la feuille de papier aluminium, empêchant ainsi l'eau de se mettre sur la feuille.

Nous avons ensuite petit à petit, avec l'amélioration des "bateaux", pu mettre les objets qui coulaient dans les bateaux sans faire couler le bateau.

Certains bateaux en papier aluminium ont ainsi pu supporter un sachet entier de billes ! Notamment avec l'idée ingénieuse de mettre plusieurs couches de papier, l'air entre les couches aidant à la flottaison.

 

20210426 094357 

 

 

Ce lundi 3 mai, nous allons travailler sur les différents états de la matière !

Nous avons discuté et remarqué que dans la nature, on croise l'eau dans trois états : solide, liquide et gaz.

Comment reconnaître les 3 états?

Un solide garde sa forme, le liquide coule et prend la forme du récipient et le gaz prend toute la place.

 

Emilien nous a ensuite donné une feuille avec plusieurs dessins où nous devions colorier l'air.

20210503 090241 

 

Il nous a ensuite distribué par groupes : un bac vide et un bac avec du sable. Nous nous sommes demandé quel était l'état du sable. Nous avons essayé de prendre un seul grain : il agit comme un solide. Mais si on renverse le sable dans le bac, il change de forme.

20210503 092525 

Est-ce un solide? Un liquide? Les deux? Ni l'un ni l'autre?

Quand on le verse, le sable fera toujours la même forme, "une petite montagne". C'est donc entre le liquide et le solide.

20210503 093115 

 

-> L'expérience peut être faite à la maison avec de la farine, du sel ou même beaucoup de billes par exemple !

Nous avons également mis de l'eau dans un verre au début de la séance en marquant où elle était... A la fin de séance, le niveau avait baissé ! L'eau est donc un peu partie... Dans l'air ! L'eau est devenue du gaz, c'est l'évaporation.

 

Pour la dernière séance, nous avons travaillé sur l'air et l'eau.
Nous avons coupé une paille et nous avons cherché comment la faire flotter (en fermant les extrémités avec du scotch).

 

20210510 085437 

 

Emilien nous a ensuite demandé de faire flotter la paille à la verticale. Il fallait ajouter du poids à la paille.

Nous avons utilisé des trombones pour rajouter du poids à la paille que nous avions préalablement fermée avec du scotch.

 

20210510 085846 

 

Ensuite, nous avons rempli des bouteilles d'eau. Et nous avons mis une paille flottant à la verticale à l'intérieur. Elle flotte dans la bouteille. Si l'on presse la bouteille, la paille coule mais remonte ensuite à la surface.

 

20210510 095713 

 

Nous avons appris plein de choses sur l'air et l'eau et fabriqué plusieurs objets. Cela nous a beaucoup plu.

Ecole Modèle 2018 - QFED - Pied - Lien custom