Le foyer socio-éducatif du lycée Gustave Ferrié à Paris

28 févr. 17

FOYER SOCIO-EDUCATIF


Le Foyer socio-éducatif (FSE) du lycée Gustave FERRIE est une association selon la loi 1901. L’adhésion s’élève à 8€ pour l’année. Il se situe dans le bâtiment à droite en rentrant dans la cour.

Il est présidé par M. le Proviseur. En début d’année, une assemblée générale de tous les adhérents se tiendra et permettra l’élection du bureau (Président adjoint, secrétaire et son adjoint, trésorier et son adjoint). Lors de cette réunion, seront évoquées les activités et animations du foyer (ateliers ou clubs théâtre, jonglage, échec, baby-foot, apprentissage du code de la route…), le règlement et le budget.

Dans le cadre du projet d’ouverture culturelle et de l’éducation à la citoyenneté, le foyer socio-éducatif  propose  à tous les élèves plusieurs activités : atelier philo,  des sorties culturelles à des tarifs très attractifs (théâtre, cirque, expo, ciné philo…). Ces manifestions sont ouvertes à tous et prévues hors du temps scolaire. En cas de forte demande les terminales seront prioritaires.

Le programme vous sera transmis dès la rentrée. Attention ce projet est très attrayant et le nombre de place très limité… Vous devez, pour vous inscrire, vous rapprochez de Mme Beaudoin, M. Chavernac ou de de moi.

Ouverture du foyer :


Du lundi au vendredi entre 8h15 à 16h25 toujours sous la surveillance d’un assistant d'éducation (AED) en cas de permanence.

Il est ouvert pendant la demi-pension de 12h30 à 13h15 (25 élèves au maximum).

Quelques règles de vie :

Tout objet dangereux  y est interdit.

Toute dégradation volontaire des locaux et du matériel fera l’objet d’un paiement ou d’une réparation par l’élève responsable.

Les règles habituelles de bonne tenue sont de rigueur (pas de casquette…).

Toute violence physique ou verbale est strictement interdite.

L’usage d’appareil « sonore » (MP3, console de jeux,…) doit se faire dans le respect des autres usagers du foyer.

Le surveillant peut en interdire l’utilisation en cas de nuisances.


Le foyer doit rester un lieu convivial et d’échanges.

La CPE, Madame Clément-Larosière