Philosophie

Présentation du cours de Philosophie.

Présentation

  • Contact :
    Jean Montenot
    , professeur de philosophie.
    Adresse courriel destinée aux élèves :
    montenotphilosophie@gmail.com
  • Public : Les cours de philosophie s’adressent à tous les internes élèves en classes préparatoires aux grandes écoles (C.P.G.E.) des filières littéraires, scientifiques ou économiques et commerciales. L’attention des élèves d’ECE et d’ECS est attirée sur le fait que la préparation à l’épreuve écrite de culture générale relève aussi de ce cours. Les élèves inscrits en filières scientifiques  (ce que l'argot des prépas nommait autrefois « Maths Sup » et « Maths Spé») noteront de même que la préparation à l’épreuve écrite dite de « français / philosophie » relève, comme son nom l’indique, pour partie du cours de philosophie.
  • Attention !  En fonction des demandes ou de l’organisation de conférences, les sites ou, plus exceptionnellement, les horaires sont susceptibles d’être modifiés d'une semaine sur l'autre. Il est donc nécessaire de se rapporter aux tableaux d'inscription qui, en la matière, font autorité.

Argument général :


Les difficultés rencontrées lors des études en classes préparatoires relèvent essentiellement de la  compréhension, de l’assimilation et de l’appropriation des contenus étudiés en cours, ainsi que de l’organisation du travail personnel et de l’exécution des tâches requises par les concours. Les cours ont pour fonction de vous aider à surmonter ces difficultés en vous apportant un appui scientifique, pédagogique et psychologique personnalisé.


Sans se substituer à l’enseignement dispensé dans vos classes respectives, lequel a sa spécificité et son originalité – quand bien même il peut le compléter utilement – les cours de philosophie entendent vous accompagner dans votre progression et vos travaux en vous aidant à acquérir, préciser et vérifier aussi bien vos connaissances que votre savoir-faire.


Par sa spécificité, ce complément à votre formation présente plusieurs avantages dont il vous appartient de tirer le meilleur parti. Ainsi, la confidentialité du cours individuel vous permet de formuler vos questions ou de présenter vos travaux sans craindre le jugement de vos professeurs ou de vos camarades. Son caractère personnalisé vous permet de recevoir un enseignement adapté à vos besoins du moment. Ces cours sont enfin l’occasion de revenir sur l’enseignement qui vous a été donné pendant les semaines précédentes, de vous aider à en comprendre la logique et à le mettre en perspective avec les exigences du concours.

Attention ! Pour d’évidentes raisons d’efficacité, il est très important de me transmettre à l’avance, pour chaque cours et avec le plus de précision possible, le contenu de votre demande.  


Les trois types de cours


Afin de répondre à la diversité des situations – les besoins d’un élève inscrit en filière scientifique et ceux d’un élève inscrit en filière littéraire a fortiori en option philosophie peuvent être sensiblement différents.


Trois approches vous sont proposées :


1. Le cours individuel (durée : entre  45mn et 1h00)


Selon votre demande, il portera préférentiellement sur l’un des deux aspects suivants :

a) L’acquisition des connaissances et des méthodes :


- l’enseignement philosophique en classes préparatoires exige d’acquérir rapidement une connaissance précise d’une partie au moins des notions, problèmes, concepts et œuvres exigés par les programmes. En fonction de vos besoins exprimés ou manifestes, je vous apporterai des éclaircissements et des précisions sur les sujets qui vous font difficulté : notion étudiée ou notion au programme d’un concours, point particulier d’un cours, œuvre à expliquer, exploitation d’une bibliographie, organisation du travail d’acquisition ou de révision du cours.

b) L’emploi des connaissances et des méthodes :


- en raison de leur nature réflexive, les exercices philosophiques imposés en classes préparatoires demandent moins de restituer des connaissances apprises que d’en subordonner l’emploi à la résolution d’un problème philosophique donné. La réalisation de cet objectif repose en bonne part sur l’assimilation de méthodes éprouvées et sur l’entraînement aux épreuves écrites et orales.

Le premier de ces deux aspects fera l’objet d’une attention toute particulière : les épreuves des concours d’entrée aux grandes écoles obéissent à des exigences explicites ou implicites. Il convient de les saisir et d’y satisfaire au plus tôt afin de répondre aux attentes des jurys. Dans ce but, je vous donnerai des conseils de méthode en amont et en aval de vos productions. L’entraînement aux épreuves tant écrites qu’orales, quant à lui, pourra s’appuyer sur les travaux ou les exercices qui vous seront demandés pendant l’année. Il vous reviendra de me donner votre sujet de dissertation ou d’explication de texte à l’avance et de vous présenter avec une réflexion déjà constituée afin que je vous aide à l’approfondir, à l’améliorer ou à la corriger. Toutefois, il n’est pas question de faire à votre place le devoir, mais bien de vous aider à le faire.

Cet entraînement pourra également se prendre la forme de sujets d’interrogation (leçons, explications de texte) que je vous proposerai. Il s’agit ici de la pratique bien connue des « colles », démonstrations orales reprises et corrigées sur un sujet relevant du programme. Deux formats d’interrogation peuvent être envisagés : une interrogation dans les conditions du concours, le sujet vous sera alors  donné de telle manière que vous puissiez le préparer en temps limité ou une interrogation sans contrainte de temps, « moins angoissante » : le sujet vous sera alors donné quelque temps avant la « colle » et vous pouvez le travailler de manière plus approfondie et plus tranquille. Travailler à blanc dans les conditions du concours présente cependant un double avantage : il économise votre temps et permet de mieux repérer vos difficultés et vos lacunes. Il est à noter que les colles, sous réserve de l’accord de l’élève, peuvent également prendre la forme d’un exposé public accueillant plusieurs élèves, témoins de la prestation et de sa reprise.

2. Le cours collectif (durée : 1h30 ou 2h00) débuts après les vacances de la Toussaint.


Son contenu ne se distingue du cours individuel que par l’étendue donnée aux sujets abordés et sa plus grande systématicité. Afin qu’il soit profitable, il convient que les élèves intéressés par l’étude d’un point particulier de connaissance ou de méthode s’accordent sur celui-ci et me le communiquent à l’avance.

3. L’entretien bilan informel individuel (45 mn ou 1h)


Il s’agit dans le cadre d’un entretien informel et individuel de faire le point sur les difficultés que l’élève peut rencontrer en philosophie ou dans le domaine de ce qu'on appelle la culture générale. L’objet sera d’examiner ensemble les moyens qui peuvent être mis en œuvre afin d’y remédier le plus efficacement possible, et cela en tenant compte des contraintes de temps auxquelles les élève de classes préparatoires sont soumis.  Il s’agira aussi de déterminer le travail de fond que l’élève devrait fournir pour combler ses lacunes. Cet « entretien bilan informel » s’adresse aussi aux élèves qui « stagnent » ou qui estiment être dans la bonne moyenne ou même qui pensent posséder un niveau satisfaisant, voire très satisfaisant. Il s’agira alors de les aider, en leur prodiguant des conseils de lecture et de méthode spécifiques, à consolider leurs acquis et à progresser pour passer de la « bonne moyenne » à l’excellence.


Inscription aux cours individuels ou collectifs et aux entretiens informels :


Les inscriptions, individuelles ou collectives, se font à partir du site internet du Foyer. Vous prendrez soin de bien y préciser la nature de votre demande ou le sujet à examiner. Les informations concernant la procédure à suivre pour s'inscrire vous sont données sur la page suivante : comment m'inscrire ?


Rappelons enfin que l’enseignement à la demande ne veut pas dire «à la carte». Toute absence doit donc être justifiée et rester exceptionnelle.

La philosophie en CPGE

L’enseignement de la philosophie dans les classes préparatoires aux grandes écoles.

Introduction

Orientées vers la préparation de concours sélectifs et exigeants, les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) littéraires, scientifiques ou économiques et commerciales délivrent un enseignement de haut niveau destiné à des élèves rigoureux et motivés. La première année vise à approfondir et consolider les connaissances et les méthodes acquises au cours de la scolarité secondaire afin de poser les bases d’une culture générale dans les disciplines étudiées. La deuxième année, qui peut être repassée, est subordonnée aux programmes des concours préparés. Elle constitue donc une année de spécialisation.

Comme tous les autres enseignements, l’enseignement de philosophie dispensé en classe préparatoire est conçu en fonction de cette architecture à deux niveaux. Il associe les travaux de réflexion et de rédaction sur les grandes notions fondamentales (la métaphysique, la science, la morale, la politique et le droit, l’art et la technique) avec des travaux portant sur un thème, un auteur ou une œuvre précise. À ce titre, il demande une pensée capable de se déployer aussi bien en extension, pour dominer la diversité des concepts et des problèmes, qu’en compréhension, pour maîtriser la complexité d’une question ou d’une doctrine précise. Il trouve son aboutissement dans l’exercice classique de la dissertation ou de l’explication de texte, que cet exercice prenne une forme écrite ou orale.

Horaires, programmes et épreuves de philosophie en CPGE pour l’année scolaire 2011-2012.

Filière littéraire :

Classe préparatoire de lettres 1ère année (hypokhâgne)

Horaires :

Philosophie : 4 heures.

Programmes :

Note : la vocation première des classes préparatoires littéraires est de préparer leurs élèves aux concours d’entrée des deux Écoles normales supérieures (ENS) : l’ENS (Paris) ou l’ENS Lettre et Sciences humaines (Lyon). Cette distinction justifiait l’existence de deux types de classes préparatoires littéraires en première année : l’hypokhâgne dite « classique » et l’hypokhâgne dite « moderne ».

La rénovation de la filière littéraire des CPGE a supprimé cette distinction en première année. Depuis 2007, les deux types d’hypokhâgnes ont été fondus en une hypokhâgne non déterminante. Ce n’est plus qu’à l’issue de celle-ci que les élèves choisissent de préparer l’un ou l’autre concours.

Dans cette perspective et afin de préparer la seconde année de la classe de lettres, les élèves de première année étudient :

· des notions, questions ou problèmes respectivement liés aux cinq domaines de la métaphysique, de la science, de la morale, de la politique et du droit, de l’art et de la technique (les deux premiers se situant dans l’axe de la connaissance, les trois autres dans celui de l’action) ;

· deux œuvres dans leur continuité, l’une de philosophie ancienne ou médiévale, l’autre de philosophie moderne ou contemporaine.

Classe préparatoire de lettres 2ème année (khâgne)

Horaires :

 

Classe préparatoire de lettres 2nde année ENS Paris

Classe préparatoire de lettres 2nde année ENS Lyon LSH

Enseignement obligatoire

Enseignement obligatoire

Philosophie : 6 h dont 4 (a) et 2 (b)

Philosophie : 4 h (a)

Enseignement complémentaire

Enseignement complémentaire

Philosophie : 3 h

Option philosophie: 6 h

a) Tronc commun banques d’épreuves littéraires

b) Préparation spécifique

a) Tronc commun banque d’épreuves littéraires

 

Épreuves et programmes

Note : dans le cadre de la rénovation de la filière littéraire, rappelée ci-dessus, les sujets de concours et les modalités des épreuves de philosophie des deux ENS ont été en partie harmonisés à compter de la session 2009. Cette harmonisation s’applique à l’épreuve écrite de tronc commun. Les sujets et les modalités des épreuves écrites et orales de spécialités demeurent distincts.

ENS Paris

Groupe lettres (A/L)

I — Épreuves écrites d’admissibilité

A) Épreuve commune (coefficient 3) :

Composition de philosophie (durée : six heures).

Le sujet proposé relève d’un des deux thèmes d’études mis au programme pour l’année.

Session 2013 :

- La métaphysique

(Pour mémoire, le programme de la session 2012 mettait à l’étude: la politique; le droit. Le sujet donné cette année s’intitulait: « Qu'est-ce qui est hors la loi? »)

B) Épreuve à option (coefficient 3)

Commentaire d’un texte philosophique (durée : quatre heures).

L’épreuve porte sur un extrait d’un des deux textes mis au programme pour l’année.

Session 2013 :

 

- Cicéron, Les Académiques, Livre II, éd. P. Pellegrin - J. Kany-Turpin, GF, 2010.

 

-

Malebranche, Traité de morale, première partie, édition J.-P. Osier, GF 1999.

 

II – Épreuves orales d’admission

A) Épreuve commune (coefficient 2)

Interrogation sur un sujet de philosophie (durée de préparation de l’épreuve : 1 heure ; durée de passage devant le jury : 30 minutes).

 

L’épreuve porte sur l’ensemble des six domaines suivants : la métaphysique ; la politique, le droit ; la science ; la morale ; les sciences humaines : homme, langage, société ; l’art, la technique.

 

B) Épreuve à option (coefficient 3)

Interrogation sur un texte philosophique (durée de préparation de l’épreuve : 1 heure ; durée de passage devant le jury : 30 minutes).

L’interrogation porte sur un texte de l’un des deux auteurs du programme du commentaire de texte philosophique de l’écrit, choisi en dehors de l’œuvre figurant au programme d’écrit.

 

 

 

- Malebranche en dehors de l’œuvre au programme de l’épreuve écrite : Traité de morale, première partie, édition J.-P. Osier, GF 1999.

 

Groupe Sciences sociales (B/L)

I — Épreuves écrites communes d’admissibilité (coefficient 3)

Composition de philosophie (durée : six heures).

II – Épreuves orales communes d’admission (coefficient : 2)

Interrogation de philosophie (durée de préparation de l’épreuve : 1 heure ; durée de passage devant le jury : 30 minutes, dont 20 minutes d’exposé (maximum) et 10 minutes de discussion avec le jury).

Programme de philosophie du baccalauréat.

Type de sujets donnés : notion, formule ou question.

Mode de tirage du sujet : le candidat tire au sort un ticket comportant deux sujets ; il doit choisir l’un d’entre eux et annoncer son choix au jury avant de préparer l’épreuve.

Sites et liens utiles

· Tous les détails à l’adresse suivante : http://www.ens.fr/spip.php?rubrique27 .

· Texte consolidé de l’arrêté du 9 septembre 2004 modifié fixant les conditions d'admission des élèves ainsi que les programmes spécifiques aux concours de l 'École normale supérieure : http://www.ens.fr/IMG/file/concours/2009/texte_consolide_concours_2009.pdf .

· Durée des épreuves et coefficients : groupe lettres : http://www.ens.fr/IMG/file/concours/2009/duree_coefficient_AL_2009.pdf .

· Durée des épreuves et coefficients : groupe sciences sociales : http://www.ens.fr/IMG/file/concours/2009/duree_coefficient_BL_2009.pdf .

· Projet de programme des concours d’admission à l’ENS. Concours A/L 2010 : Projet de programme pour les épreuves du concours A/L 2012

 

ENS Lyon

 

Épreuves des séries lettres et arts, langue vivante et sciences humaines

I — Épreuves écrites d’admissibilité

A) Épreuve commune (coefficient 1)

Composition de philosophie (durée : six heures).

Le sujet proposé relève d’un des thèmes d’études mis au programme pour l’année.

 

 

Session 2013 :

- La métaphysique

(Pour mémoire, le programme de la session 2012 mettait à l’étude: la politique; le droit. Le sujet donné cette année s’intitulait: « Qu'est-ce qui est hors la loi? »)

 

B) Épreuve de spécialité, série Sciences humaines (coefficient 2)

Composition de philosophie (durée : cinq heures).

Le sujet proposé relève du thème d’étude mis au programme pour l’année dans la spécialité philosophie.

Session 2013 :

 

 

- L’histoire.

- La perception.

 

 

(Pour mémoire, le programme de la session 2011 mettait à l’étude: le vivant.)

II – Épreuves orales d’admission

A) Épreuve commune (coefficient 1)

Depuis la session 2011-2012, cette épreuve a changé. Elle n'est plus une épreuve de culture générale mais de sciences humaines.

 

L’épreuve reposera sur un programme limité d’œuvres à lire, renouvelable par tiers tous les trois ans. Le programme 2012 comptera 6 ouvrages.

Descriptif de l’épreuve :

Durée de l’épreuve : 1 h de préparation ; 25 minutes devant le jury (environ 10 mn d'exposé, environ 15 mn d'entretien avec le jury).

Nature de l’épreuve : le candidat tire au sort un texte extrait d'un des ouvrages au programme. Il prendra appui sur ce texte pour en proposer une approche problématisée (environ 10 mn) qui introduira une discussion avec le jury (environ 15mn).

Composition du jury : le jury sera composé d’un enseignant relevant de chacune des trois séries concernées par l’épreuve (Lettres et Arts, Langues vivantes, Sciences humaines).

 

 

Oeuvres au programme pour la session 2012:

- ARENDT, H, La crise de la culture

- BEAUVOIR, S, Le deuxième sexe

- DOLLFUS, O, La mondialisation

- GINZBURG, C, Rapports de force : histoire, rhétorique, preuve

- STAROBINSKI, J, Le remède dans le mal

- VERNANT, J.P, Les origines de la pensée grecque Les éditions sont laissées au choix des candidats.

 

A) Épreuve de spécialité, série Sciences humaines, spécialité Philosophie

1) Explication d’un texte philosophique (coefficient 1,5)

Explication d’un texte philosophique (1h de préparation, 30 min devant le jury)

L’épreuve porte sur un extrait d’un des deux textes mis au programme pour l’année.

 

 

 

a) Aristote, Les Politiques, Livre III, Traduction Pierre Pellegrin, Flammarion, GF, 2001, ISBN : 978-2080704900.

b) René Descartes, Correspondance avec Elisabeth et autres lettres, Ed. Jean-Marie et Michelle Beyssade, Flammarion, GF, 1989, ISBN : 978-2080705136.

 

 

2) Exposé sur une question de philosophie (coefficient 1,5)

Exposé sur une question de philosophie (1h de préparation, 30 min devant le jury)

L’épreuve porte sur les thèmes du programme des épreuves d’admissibilité de philosophie en tronc commun et en spécialité.

 

 

Session 2013 :

- La métaphysique.

 

 

- L’histoire.

- La perception.

 

 

 

Épreuves de la série sciences économiques et sociales

I — Épreuves écrites d’admissibilité (coefficient 1)

Composition de philosophie (durée : six heures).

Programme de philosophie du baccalauréat.

(Pour mémoire, le sujet donné lors de la session 2009 s’intitulait: « Le monde des images. »)

II – Épreuves orales d’admission

Néant.

Sites et liens utiles

Tous les détails à l’adresse suivante : http://www.ens-lsh.fr/ .

Rapport du jury pour l'épreuve de philosophie, session 2010: philosophie .

ENS Cachan

Épreuves du groupe Sciences sociales

Epreuves écrites d’admission:

Composition de philosophie (durée: six heures; coefficient 2).

Épreuves du groupe Langues étrangères : anglais

Epreuves écrites d’admission:

1. Composition française (durée: cinq heures; coefficient 3).

2. Composition de philosophie (durée: cinq heures; coefficient 3).

Filière économique

Note : les informations ci-dessous sont valables pour les trois voies : économique (ECE), scientifique (ECS) et technologique (ECT) ;

Classe préparatoire économique et commerciale 1ère année

Horaires

 

Culture générale : 6 heures (note : Cet horaire est généralement partagé en deux blocs de 3 heures, l’un confié à un professeur de lettres, l’autre à un professeur de philosophie.)

Interrogations orales : 10 minutes par semaine

 

Épreuves et programmes

Ce programme est constitué des rubriques suivantes :

· L’héritage de la pensée grecque et latine.

· Les apports du judaïsme, du christianisme et de l'islam à la pensée occidentale.

· Les étapes de la constitution des sciences exactes et des sciences de l'homme.

· L’essor technologique et l'idée de progrès.

· La société, le droit et l'État moderne.

· Les figures du moi et la question du sujet depuis la Renaissance.

· L’esprit des Lumières et leur destin.

· Quelques grands courants artistiques et esthétiques depuis la Renaissance.

· Les principaux courants idéologiques contemporains.

Ces rubriques sont abordées selon un parcours que le professeur détermine librement en fonction de regroupements et de problématiques dont il a l’initiative et la responsabilité.

Classe préparatoire économique et commerciale 2ème année

Horaires

 

Culture générale : 6 heures (note : cet horaire est généralement partagé en deux blocs de 3 heures, l’un confié à un professeur de lettres, l’autre à un professeur de philosophie.)

Interrogations orales : 10 minutes par semaine

 

Épreuves et programmes

I — Épreuves écrites

Deux épreuves relèvent de l’enseignement de culture générale : une dissertation et une contraction ou une synthèse de textes.

a) La dissertation de culture générale (4 heures), dont le sujet porte sur la notion de l’année, est préparée conjointement par les professeurs de philosophie et de lettres. Il s’agit d’apprendre à poser et à traiter un problème en saisissant ses enjeux et en mobilisant les connaissances nécessaires.

Le sujet proposé relève du thème d’étude mis au programme pour l’année.

 

Session 2013:

Le plaisir.

 

b) La contraction (2 ou 3 heures) consiste à condenser un texte de 2000/2500 mots en 250 mots, ou de 3000/4000 mots en 400 mots. Contracter, c’est « réduire le volume d’un corps sans en réduire la masse ». Il faut restituer en un nombre de mots limités le contenu d’un texte donné en respectant la logique de son argumentation. La contraction ne doit reprendre ni le style ni les tournures du texte original.

c) La synthèse (4 heures) porte sur trois textes qui expriment des approches sensiblement différentes d’un sujet donné comme « la mode », « la sélection à l’université », « l’art contemporain ». Il s’agit de confronter synthétiquement ces textes en évitant de porter sur leur point de vue une appréciation personnelle.

II — Épreuves orales

Les écoles de commerce n’ont pas d’épreuve de culture générale à l’oral. Une seule exception : HEC.

Pour l’épreuve de cette école, les candidats préparent un exposé sur un thème hors programme pendant 30 minutes (par exemple : « le moi et l’autre », « l’ironie », « l’origine », « Don Juan »).

Le passage devant le jury dure 20 minutes durant lesquelles le candidat traite le sujet sous forme d’exposé (10 minutes) puis répond aux questions posées par le jury (10 minutes). Celui-ci peut lui demander de préciser sa pensée ou de la compléter et lui pose quelques questions concernant des références culturelles (œuvres, auteurs, mouvements littéraires ou philosophiques) en rapport avec le sujet.

Le jury est composé d’un professeur de lettres et d’un professeur de philosophie.

Sites et liens utiles

http://www.infoprepa.com/presentation_filiere.php (toute l’information réunie sur cette filière et leurs trois voies ; les détails ci-dessus sur les épreuves sont empruntés à ce site).

http://www.lyceecarnot-paris.fr/cpge/matieres/cultge/culture_ge.htm (une bonne présentation de ces classes par les professeurs du lycée Carnot à Paris).

Filière Scientifique

Classe préparatoire scientifique 1re année

Note : les horaires et les programmes d’enseignement de français-philosophie sont identiques pour les sept voies de première année (M.P.S.I. — P.C.S.I. — P.T.S.I. — B.C.P.S.T. — T.S.I. — T.P.C. — T.B.) et les huit voies de seconde année (M.P. — P.C. — P.S.I. — P.T. — B.C.P.S.T. — T.S.I. — T.P.C. — T.B.).

Horaires

Enseignement de français-philosophie assuré à raison de 2 heures par semaine par un professeur de philosophie ou par un professeur de lettres.

Interrogations orales : 20 minutes par trimestre.

Épreuves et programmes

Durant les deux années de préparation, l’enseignement prend appui sur deux thèmes étudiés chacun dans trois œuvres littéraires et philosophiques. Ces thèmes et les œuvres correspondantes sont fixés pour deux ans et renouvelés par moitié chaque année.

Classe préparatoire scientifique 2e année

Horaires

Enseignement de français-philosophie assuré à raison de 2 heures par semaine par un professeur de philosophie ou par un professeur de lettres.

Interrogations orales : 20 minutes par trimestre.

Épreuves et programmes

Les deux thèmes de français-philosophie au programme des concours sont renouvelés par moitié chaque année.

 

L'enseignement de français et de philosophie dans les classes préparatoires scientifiques durant l'année scolaire 2011-2012 s'appuie notamment sur les thèmes suivants, étudiés à travers les œuvres littéraires et philosophiques précisées ci-après :
Thème 1 : « La parole »

1) Platon, Phèdre

Edition prescrite : Les classiques de la philosophie, Livre de Poche. Traduction de Létitia Mouze.

2) Marivaux, Les Fausses confidences

3) Verlaine, Romances sans paroles

Pour la filière ATS : Platon et Marivaux.

Thème 2 : « La justice »
1) Pensées , Blaise Pascal. Textes établis par Louis Lafuma
Liasse II (Vanité : de 13 à 52) - Liasse III (Misère : de 53 à 76) - Liasse V (Raisons des effets : de 80 à 104) - Liasse VI (Grandeur : de 105 à 118) - Liasse VII (Contrariétés : de 125 à 130) - Liasse X (Le Souverain Bien : de 147 à 148) - Liasse XIII (Soumission et usage de la raison : de 170 à 174) - Liasse XV : (199 - Série XXIII : 518, 520, de 525 à 533, 540 ) - Série XXIV : (597 et 617) - Série XXV (645 et 665).
- Trois discours sur la condition des grands.
2) « Les Choéphores » et « Les Euménides », L'Orestie , Eschyle, traduction et présentation de Daniel Loayza, Éditions GF-Flammarion.
3) Les Raisins de la colère , John Steinbeck, traduction Marcel Duhamel et Maurice-Edgar Coindreau, Éditions Folio.
L'enseignement de français et de philosophie dans les classes préparatoires de technologie industrielle pour techniciens supérieurs (ATS) durant l'année scolaire 2011-2012 s'appuie notamment sur le second thème de l'article 1, à travers les œuvres mentionnées en 1 et 3 de ce thème.

 

Sites et liens utiles

http://prepas.org/accueil.htm (des renseignements précis et d’autres liens).