Résidence d'actions culturelles et artistiques en partenariat avec la Coopérative De rue et De cirque

Tout au long de cette année, la cité scolaire Claude Monet accueille une résidence d’actions culturelles et artistiques, en partenariat avec la Coopérative De Rue et de Cirque.

  • Titre 1

Titre 1

Les arts de la rue et du cirque à Monet :

une expérience originale et dynamisante.

 

Tout au long de cette année, le collège Claude Monet accueille une  résidence d’actions culturelles et artistiques, en partenariat avec la Coopérative De Rue et de Cirque.

Le projet intitulé « Mouvement dansé in situ », construit autour des notions de corps et de mouvements, propose des actions culturelles, artistiques et pédagogiques au sein de la cité scolaire Claude Monet et alentours, en partenariat avec d’autres structures : le lycée partenaire Victor Duruy, les écoles élémentaires du quartier, le Centre Patay, la clinique Georges Heuyer.

 

La présence des artistes au quotidien dans l’établissement constitue une formidable opportunité pédagogique et artistique. Elle permet une rencontre, la découverte d’un art, d’une culture artistique et offre l’opportunité d’une expérience alternative, partagée par l’ensemble de la communauté éducative.

 

Soit une Résidence d’actions culturelles et artistiques pensée comme un parcours, proposée aux enseignants et à leurs élèves.

 

1 Des actions culturelles et artistiques, s’inscrivant dans le cadre de l’enseignement de l’Histoire des Arts au collège :

 

Des interventions en classes sur l’histoire des arts de rue et du cirque, sur des spectacles, sur les métiers du spectacle, seront proposées aux élèves et à leurs enseignants.

 

2 Trois compagnies artistiques au sein de l’établissement, deux « Résidences de création :

 

ETXEA : Une présence hebdomadaire à partir du mois de novembre 

Les danseurs Fred Etcheverry et Gloria Aras se placent dans une démarche citoyenne et artistique avec une sensibilité très forte, du fait de leurs vécus personnels, aux problématiques du handicap. Ils proposeront un travail « au long court » à tous les élèves et aux enseignants. Ils animeront deux ateliers, l’un destiné aux élèves et aux adultes volontaires pendant la pause méridienne, l’autre aux élèves en situation de handicap.

 

LES CHOSES DE RIEN : résidence de création d’une semaine avant les vacances de février.

La compagnie, constituée de deux danseurs et d’un vidéaste, anciens circassiens, propose une pratique de danse acrobatique, dans un univers burlesque, en jouant sur les perceptions visuelles et sensitives. Deux modules, entre autre, seront proposés à deux classes, selon la progression suivante :

 - Présentation de l’esthétique des artistes et des arts de la rue,

- Observation des artistes au travail,

- Ateliers de pratiques conduits par les artistes,

- Restitution collégiale du travail effectué dans ce cadre, début juin.

 

EX NIHILO : résidence de création d’une semaine avant les vacances de printemps

Les 7 danseurs et musiciens de la compagnie achèveront dans l’établissement la création de leur spectacle, initiée depuis plusieurs mois. La « première » du spectacle  sera donnée en juin dans la rue aux abords directs de l’établissement, à l’attention de tous les partenaires du projet, les élèves et leurs familles. Entre autre, deux modules seront proposés à deux classes, identiques dans les modalités à ceux proposés par la Cie “les choses de rien”.

Un stage « danse de rue »  sera également animé par Ex Nihilo les 4 et 5 avril, auquel participeront 10 élèves du lycée Victor Duruy, partenaire du projet, et 10 élèves de la cité scolaire Claude Monet de la troisième à la terminale.

 

3 Une « école du spectateur» :

 

La Coopérative 2R2C propose aux enseignants et à leurs élèves un choix de spectacles de rue et de cirque à partir des programmations parisiennes.

Les élèves du collège en situation de handicap et des élèves de 3ème ont d’ores et déjà pu assister à une représentation du « Cubitus du Manchot » au Village de Cirque (Pelouse de Reuilly), associée à une présentation du spectacle et d’un échange avec les artistes ainsi qu’à une découverte « in situ » des différents métiers du spectacle.

 

Un tel projet appellera une restitution finale d’envergure protéiforme qui remettra en présence l’ensemble des artistes, élèves, membres de la communauté éducative, parents et partenaires, au début du mois de Juin.


Plus d'informations sur:

Le blog de l'établissement dédié à la résidence: http://residencemonet.blogspot.fr/


Le site internet de la coopérative De Rue et De Cirque: http://www.villagedecirque.com/2r2cms/