Bonjour,

en raison d'une opération de maintenance, les contributions sur les sites Web d'établissements, d'écoles, de circonscriptions et les Cybercarnets seront momentanément indisponibles le mardi 27 octobre de 9h30 à 12h.

La consultation de ces sites ne sera pas impactée (les accès en lecture restent opérationnels).

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.

La DSI

J'ai compris !

Circonscription 18B - Goutte d'Or (archives)

Circonscription École Classe Académie Ministère
Téléchargements
Magali Venot mis à jour le 01/09/17
L’étude de la DEPP   18/03/14
Laurence Cyrulik mis à jour le 18/03/14

La circulaire de 2006

Extraits de la circulaire "Sensibilisation à la prévention des risques, aux missions des services de secours, formation aux premiers secours et enseignement des règles générales de sécurité" (circulaire n° 2006-085 du 24 mai 2006, BO n° 30 du 27 juillet 2006 logo "ouvrir dans 1 nouvelle fenêtre")

Mise en œuvre

Les programmes de l’école primaire offrent aux enseignants de nombreuses occasions de mise en œuvre dans les différents champs disciplinaires : éducation physique et sportive, éducation scientifique, maîtrise du langage et de la langue française, géographie, instruction civique et morale.

La sensibilisation aux risques, aux consignes de sécurité et la connaissance des acteurs du secours pourra être abordée dans ce cadre, pour que l’enfant puisse être acteur de sa propre sécurité, dans son environnement

Des principes simples pour porter secours

Le dispositif Apprendre à porter secours (APS) a été initié en 1997 par le ministère chargé de l’éducation nationale et le ministère chargé de la Santé dans le cadre de l’éducation à la santé et à la citoyenneté. Il comporte un apprentissage des principes simples pour porter secours, intégré dans les programmes scolaires et qui tient compte du développement et de l’autonomie de l’enfant.

Ce dispositif a fait l’objet d’une convention entre les deux ministères, publiée au BO n° 46 du 11 décembre 2003 logo "ouvrir dans 1 nouvelle fenêtre"

Les apprentissages se répartissent en trois étapes qui figurent, pour chaque cycle, dans l’arrêté du 25 janvier 2002 relatif aux programmes d’enseignement de l’école primaire. Un document de suivi récapitule progressivement les acquis de chaque élève. Un document pédagogique permet de garder trace des modalités du travail conduit (voir annexes).

L’enseignement APS est dispensé par des maîtres qui sont eux-mêmes formés par des équipes ressources de formateurs. Celles-ci associent les compétences de pédagogues, de personnels de la mission de promotion de la santé en faveur des élèves et de professionnels de l’enseignement des soins d’urgence (SAMU-CESU).

Inscription dans les projets et la vie scolaire à l’école

La connaissance et la prévention des risques, l’information et les missions des services de secours, la formation aux premiers secours et l’enseignement des règles générales de sécurité peuvent également faire l’objet de projets spécifiques ou s’intégrer dans la vie scolaire de l’école.

Un volet particulier du projet d’école peut être consacré aux actions d’éducation à la santé, à la sécurité et à la citoyenneté. Il définit les conditions de mise en œuvre dans les activités scolaires et périscolaires et précise les modalités de suivi et d’évaluation retenues.

Annexes

  • Mise en oeuvre d'"apprendre à porter secours" à l'école primaire
  • Attestation de formation aux premiers secours
  • Textes de référence
  • Outils pédagogiques
  • organisation des formations