Circonscription 18B - Goutte d'Or (archives)

Circonscription École Classe Académie Ministère
Téléchargements
Magali Venot mis à jour le 01/09/17
L’étude de la DEPP   18/03/14
Laurence Cyrulik mis à jour le 18/03/14

Le PPRE (Programme Personnalisé de Réussite Éducative)

Dans quels cas le PPRE est-il obligatoire ?

Pour tous les redoublants du CP au CM2 à depuis la rentrée 2006. Il est défini par la circulaire n°2006-138 Ouverture vers une nouvelle fenêtre du 25 août 2006 (BO n°31 du 31 août  2006).

Le rôle de l'évaluation

Les données recueillies par le maître sont à compléter par des informations faisant converger des regards différents sur l’élève, sous forme d'observations, indications sur le parcours scolaire, aides déjà mises en œuvre, entretien avec l’élève et avec sa famille...

Quant elles existaient, les évaluations nationales permettaient d’aider au repérage des besoins des élèves et à la nécessité d’établir un PPRE. Ces protocoles favorisaient des analyses approfondies des compétences visées.

Objectifs et définition du PPRE

A tout moment de la scolarité obligatoire, lorsqu’il apparaît qu’un élève risque de ne pas maîtriser les connaissances et les compétences indispensables à la fin d’un cycle, le directeur d’école propose aux parents ou au responsable légal de l’élève de mettre en place un PPRE.

Qu'est-ce qu'un PPRE ?

  • Il est constitué d’actions qui ciblent des connaissances et des compétences précises en fonction des besoins repérés.
  • C'est  un programme adapté aux besoins de chaque élève, qui s’appuie sur les compétences acquises.
  • Il est temporaire : sa durée est fonction de la difficulté rencontrée par l’élève, ainsi que de ses progrès.
  • Il est modulable : son contenu et son intensité évoluent en fonction de l’élève concerné.
  • Il inclut l'évaluation permettant de dresser un état précis des progrès au regard des objectifs à atteindre.

Le rôle de ce dispositif

  • Il prend place dans un ensemble de moyens que l’école met en œuvre pour aider les élèves à surmonter les obstacles propres aux apprentissages.
  • Il vient renforcer les efforts des enseignants en matière de différenciation pédagogique au sein de la classe.
  • Sa dénomination même insiste sur la dimension de programme : il est constitué d’une action spécifique d’aide et, le cas échéant, d’un ensemble d’autres aides coordonnées.
  • Sa vocation est tout autant de prévenir la difficulté que de la pallier. 
  • Sa mise en œuvre est assortie d’une évaluation permettant de s'assurer de son efficacité.

Les élèves concernés

Les élèves qui risquent de ne pas maîtriser les connaissances et compétences identifiées comme indispensables par les repères du socle commun à la fin d’un cycle relèvent d’un PPRE.

Il s’agit d’élèves rencontrant des difficultés importantes ou moyennes dont la nature laisse présager qu’elles sont susceptibles de compromettre, à court ou à moyen terme, leurs apprentissages. Les difficultés prises en compte sont prioritairement d’ordre scolaire, en français, mathématiques ; elles peuvent aussi concerner les autres compétences du socle commun.

Les élèves rencontrant des difficultés graves et durables bénéficient d’une aide spécialisée, qui a sa place au sein du PPRE.

Un travail d’équipe associant l’élève et sa famille

Le PPRE doit doit permettre la progression de l’élève en associant les parents à son suivi. Il est fondé sur une aide pédagogique qui implique l’élève et associe sa famille. L’adhésion et la participation de l’enfant et de sa famille sont déterminantes pour la réussite du programme.

Á l’école, les aides sont mises en œuvre par une équipe pédagogique dont le premier acteur est le maître de la classe.
Le directeur d’école, garant de la pertinence du dispositif, prend en charge, avec l’enseignant de la classe, les relations avec la famille.

Les enseignants spécialisés du RASED de la circonscription, les maîtres des d'UPE2A (ex-CLIN) sont également appelés à apporter leur concours à la mise en œuvre des PPRE.

Un programme formalisé

Pour chaque élève concerné, un document clairement organisé présente le plan coordonné d’actions que constitue le PPRE. Le document, coordonné par l'enseignant de la classe, précise :

  • la situation de l’élève
  • les objectifs de fin de cycle sur lesquels est basé le bilan individuel
  • les objectifs à court terme liés à l’action d’aide identifiée
  • le descriptif de cette action ainsi que les indicateurs d’évaluation qui y sont associés
  • l’échéancier des aides et des bilans intermédiaires
  • les points de vue de l’enfant et de sa famille.

Il est conçu pour être lisible par tous. Il est signé par les parents ou le représentant légal.