Les fraises au sucre

Les élèves ont tout d'abord observé que lorqu'on ajoute du sucre à des fraises en morceaux, une sorte de jus se forme. Par ailleurs, en les goûtant, ils ont noté que les fraises étaient moins acides et plus molles que sans sucre. D'où vient ce jus? Les participants ont émis l'hypothèse que l'eau rendue venait des fraises. Si c'est le cas, les fraises mises en présence de sucre doivent voir leur taille diminuer.

Pour vérifier cet effet du sucre sur les végétaux, des frites sont réalisées dans des pommes de terre.

Dylan et Sadio découpent des frites dans des pommes de terre

Frites

La longeur des frites est ensuite mesurée avant l'expérience.

Photographie montrant la mesure de la longeur d'une frite

Mesure

Les frites sont ensuite placées soit dans de l'eau, soit dans de l'eau sucrée pendant le reste de la séance.

Pendant ce temps, les élèves réalisent des préparations microscopiques d'épiderme externe d'oignon rouge avec de l'eau et avec de l'eau sucrée. Après observation, ils constatent qu'en présence d'eau sucrée, le liquide coloré des cellules est moins étendu que dans les cellules mise en présence d'eau. Cela signifie que le sucre fait sortir l'eau des cellules.

Par ailleurs, après mesure des frites ayant baigné dans l'eau ou l'eau sucrée, on remarque qu'en présence d'eau sucrée, la longueur des frites a diminué.

L'ajout de sucre (ou de sel) aux fruits et aux légumes a pour effet de faire sortir de l'eau des cellules qui les constituent. C'est sur ce principe que se base la technique de dégorgement des fruits et légumes en cuisine (fraises avec du sucre, concombre ou aubergines avec du sel).