Il y a un siècle, la Première Guerre Mondiale commençait… (2)

12 avr. 14
affiche grande guerre1

affiche grande guerre1

Le second volet sur la Première Guerre Mondiale :

Mme Chardin, de la Ligue de l’Enseignement est venue à l’école afin d’introduire et de projeter le film « La Cicatrice » de Laurent Veray.  Elle a ensuite procédé à un échange  avec les élèves de Cm2 au sujet de ce document  et de la Grande Guerre.

Les Cm2 C, ont, par groupe, rassemblé des informations sur le film et ont donné leur avis :


" La Cicatrice est un film un peu triste, il parle de la famille Résal. Elle a vécu la Première Guerre Mondiale. Dans ce documentaire, nous voyons quelques-unes des lettres de cette famille, envoyées pendant que les quatre fils sont à la guerre.

Les parents s’appellent  Eugène et Julie et les enfants Meriem, Salem, Younès, Chérifa, Paul et Louis.

La Grande Guerre a été très violente. Il y a eu beaucoup de morts et de blessés.

Younès meurt à la guerre, Paul perd l’œil gauche et Louis reçoit deux balles dans la cuisse.

Ce film s’appelle « La Cicatrice » car tous les combattants ont gardé une cicatrice psychologique de la Grande Guerre."

(Matéo, Emmanuel et Amina)

 

resal

 

" Les lettres qu’échange la famille Résal sont, le plus souvent tristes, d’abord à cause de la mort de Younès (l’un des fils), mais aussi en raison des nombreuses morts des camarades de tranchées des fils Résal partis à la guerre. Mais ces lettres sont aussi joyeuses à cause des avancées dans la guerre ou encore des permissions et des cadeaux bien reçus par les enfants. C’est pourquoi ces si nombreuses lettres retracent bien la Grande Guerre."

 

"J’ai bien aimé ce film car les voix qui lisaient  étaient très expressives et transmettaient les sentiments éprouvés par les personnes qui les ont écrites. Et aussi, ce film m’a appris comment vivaient les familles pendant la guerre (1914-1918)."

(Eva, Louise, Romain, Arthur, Ilhan)

 

memoire-suite-2

 ( Image extraite du fascicule de la Cidem "Louis, Soldat de la Grande Guerre")


" Ils sont sont échangés 1000 lettres pendant la guerre.

"J’ai éprouvé de la tristesse pour les familles en deuil et j’ai éprouvé du soulagement après l’armistice."

(Ambroise, Laura, Irène, Kévin, Léa, François)

 

" Quand les hommes partaient à la guerre, les femmes les remplaçaient. C’est bizarre de voir des femmes construire des armes."

" Ce qui était bien, c’est qu’on pouvait voir les lettres qui étaient lues sur le décor."

" Ce film m’a beaucoup plu. J’ai trouvé ça très émouvant. Surtout que les membres de cette famille soient séparés et qu’ils ne seront plus jamais réunis. J’ai bien aimé les photos qui les évoquaient."

(Eliès, Franck, Alexian, Milan, Violette, Acmée)

 cictrice

 

" Ce film m’a montré les terreurs de la Première Guerre Mondiale. Avec ses archives de vieilles vidéos, cela nous montrait comment c’était à l’époque."

" J’ai trouvé triste que Younès meure. J’aurais aimé qu’à la fin, la famille soit réunie et qu’il ne manque personne."

(Yoan, Lucie, Anaïs, Mamadou, Maxime, Marwa)

 famille resal

 

Nous vous invitons à en visionner le prologue, sur la site de la Mission du Centenaire 1914-1918 en cliquant ici :

http://centenaire.org/fr/la-cicatrice-prologue