Jeux collectifs à l’école

Pourquoi faire pratiquer des jeux collectifs aux élèves ?

La pratique régulière de jeux collectifs est importante pour permettre aux élèves de :

  • résoudre les problèmes particuliers posés par les jeux collectifs proposés
  • développer les apprentissages spécifiques à l’EPS et ceux qui, mis en œuvre dans ces situations de jeux, relèvent des apprentissages propres à d’autres champs disciplinaires
  • s’engager dans l’action : c’est un moyen privilégié d’éducation pour permettre à l’enfant de construire de nouveaux savoirs, d’acquérir de nouvelles compétences non seulement dans les activités motrices mais aussi dans les domaines « Vivre ensemble » et « Dire-lire-écrire »

Des propositions de mise en œuvre

Cette pratique ne nécessite pas toujours des séances très longues. 20 à 30 minutes hebdomadaires peuvent suffire pour mettre en place un jeu et permettre aux élèves une pratique répétée.
Le bon déroulement des séances de jeu suppose de respecter quelques règles simples d’organisation pour l’enseignant :

  • différencier obligatoirement et visiblement les équipes (dossards, brassards…)
  • matérialiser très clairement l’espace de jeu
  • prévoir pour certains jeux de constituer trois équipes pour en avoir toujours une dans le rôle d’observatrice
  • toujours faire respecter les règles de jeu instituées et les règles de conduites.

L’équipe départementale en EPS propose 15 jeux collectifs avec ou sans ballon Ouvre vers une nouvelle fenêtre

Deux types de jeux peuvent être mis en œuvre à l’école :

  • des jeux sans ballon :
    jeux de course, jeux de poursuite...
    • peu de matériel (cônes, chasubles) nécessaire
    • la participation de tous les élèves
    • une course continue (avec un travail d’aérobie, surtout en cycle 3)
  • des jeux de ballons :
    • les jeux collectifs avec ballons favorisent la découverte de relations socio-motrices
    Aux cycles 2 et 3, la balle ou le ballon est :
    • un objet à éviter
    • un objet à convoiter

Apprentissages des élèves dans les jeux de course et les jeux de poursuite

Ces propositions sont valables dans tous les jeux collectifs.

Réaliser des apprentissages moteurs :

  • courir selon des trajectoires non rectilignes
  • se rééquilibrer : accepter et anticiper ses déséquilibres (changement d’appui, changement de direction)
  • coordonner et enchainer ses actions
  • gérer ses efforts

Identifier des apprentissages cognitifs :

  • identifier l’espace
  • prendre des informations
  • analyser ses actions
  • adapter ses actions

Gérer des apprentissages affectifs :

  • vivre ses émotions
  • se servir de ses émotions
  • contrôler ses émotions

Gérer des apprentissages sociaux :

  • comprendre l’utilité de la règle
  • respecter la règle
  • faire évoluer une règle
  • changer de statut et de rôle : identifier et assurer des rôles différents selon les phases de jeu (attaquant /défenseur, arbitre, observateur)
  • élaborer des stratégies collectives

Apprentissages des élèves dans les jeux avec balle ou ballon

Il s’agit de coopérer avec des partenaires, de s’opposer collectivement à un ou plusieurs adversaires dans un jeu collectif, de construire une diversification des ses actions d’attaquant et de défenseur.

En tant qu’attaquant, l’élève apprend à :

  • courir et transporter un objet ou passer un ballon
  • se démarquer dans un espace libre
  • recevoir et passer un ballon
  • progresser vers l’avant et le passer
  • recevoir et courir vers le but pour aller marquer (tirer, ou passer le ballon à un partenaire, poser le ballon, ou un objet dans l’espace de marque).

En tant que défenseur, l’élève apprend à :

  • courir pour gêner le porteur de balle
  • courir pour récupérer le ballon
  • s’interposer entre les attaquants et le but

Quel que soit le rôle tenu par l’élève, les savoirs suivants sont développés :

  • progresser vers la cible : le joueur s’oriente dans un espace défini en fonction du but du jeu et de ses règles
  • contrôler individuellement, conserver et transmettre collectivement le ballon ; le joueur utilise des actions simples ou complexes (courir, sauter, esquiver, passer, dribbler, tirer, etc.) dans une action collective
  • enchaîner des actions/permuter des rôles ; le joueur comprend la réversibilité des rôles (attaquant/défenseur) et change de statut en se rendant disponible pour permettre la continuité du jeu
  • exploiter puis créer un déséquilibre en sa faveur ; le joueur, par sa capacité à anticiper, à réagir, à se déplacer dans des espaces libres, permet des actions collectives efficaces.

Des activités décrochées

Dans le cadre des jeux collectifs avec balle ou ballon, il est nécessaire de mettre en œuvre des activités décrochées qui permettront aux élèves de travailler spécifiquement certains gestes moteurs.
Ces activités peuvent être proposées à tous les élèves en suivant une organisation d’ateliers tournants ou être proposées aux joueurs d’une des 3 équipes pendant que les deux autres se rencontrent.
Au cycle 2
, la manipulation de ballon nécessite beaucoup de temps afin que les élèves puissent entrer dans les jeux avec ballon au cycle 3.

L’enseignant doit offrir une multiplicité des situations de manipulation.

  • Jonglage
    Le jonglage est une activité à développer.
    Tous les types de ballons, s’ils rebondissent avec toutes les parties du corps, sont à explorer.
    Une première activité avec un ballon de baudruche est pertinente dans la mesure où la vitesse de déplacement du ballon est très lente et permet d’anticiper une récupération.
    Deux contraintes peuvent être proposées :
    • le ballon ne doit pas tomber 
    • le ballon doit être frappé sans être poussé.
  • Conduite de balle
    La conduite de balle consiste à décentrer son regard de la trajectoire du ballon. La balle est traitée à un niveau inférieur tactique. Ce qui compte, c’est de garder un contact tactile avec la balle le plus longtemps possible. Différentes situations peuvent être envisagées :
    • des relais
    • des variables concernant la taille des ballons
    • des variables sur les types de rebonds
    • des variables sur les types de guidage du ballon : au sol au pied, au sol à la main, avec un engin (type cross de hockey, balais, etc.)
    Une évaluation peut être entreprise au cours d’un jeu ou d’un parcours.
  • Lancer
    Il est nécessaire d’envisager différents types de lancer :
    • lancer athlétique avec des fusées (lancer loin)
    • lancer à bras cassé
    • lancer vers une cible (lancer précis)
    Ainsi que différentes manières d’attraper
    • attraper à l’arrêt
    • attraper en marchant
    • attraper en courant.