Circonscription 18B - Goutte d'Or (archives)

Circonscription École Classe Académie Ministère
Téléchargements
Magali Venot mis à jour le 01/09/17
L’étude de la DEPP   18/03/14
Laurence Cyrulik mis à jour le 18/03/14

Le principe alphabétique ? Attention, faux ami pour l'enseignant !

Le programme de 2002 de l’école maternelle donnait une définition du principe alphabétique, qui ne consiste pas en la connaissance de l’alphabet. Le programme de 2008 le mentionne à nouveau, à plusieurs reprises.

"L’école maternelle doit les aider dans cette appropriation progressive des formes écrites du langage et du principe alphabétique qui structure l’écriture du français : la représentation du langage oral par les signes écrits (graphèmes) se fait prioritairement au niveau des unités distinctives (phonèmes) et non au niveau de ce qui est signifié."

Le programme de 2008 le mentionne à plusieurs reprises :

  • en indiquant son acquisition comme l’une des trois activités favorisant l’apprentissage de la lecture et de l’écriture :
    "Par trois activités clés (travail sur les sons de la parole, acquisition du principe alphabétique et des gestes de l’écriture), l’école maternelle favorise grandement l’apprentissage systématique de la lecture et de l’écriture qui commencera au cours préparatoire."
  • en développant un paragraphe intitulé "Aborder le principe alphabétique" :
    "Les enfants se familiarisent avec le principe de la correspondance entre l’oral et l’écrit ; à cet égard, la fréquentation d’imagiers, d’abécédaires qui isolent les mots et les présentent avec une illustration mérite d’être encouragée. Grâce à l’observation d’expressions connues (la date, le titre d’une histoire ou d’une comptine) ou de très courtes phrases, les enfants comprennent que l’écrit est fait d’une succession de mots où chaque mot écrit correspond à un mot oral.
    Ils découvrent que les mots qu’ils prononcent ou qu’ils entendent sont composés de syllabes ; ils mettent en relation les lettres et les sons. La discrimination des sons devient de plus en plus précise. Ils apprennent progressivement le nom de la plupart des lettres de l’alphabet qu’ils savent reconnaître, en caractères d’imprimerie et dans l’écriture cursive, sans que la connaissance de l’alphabet dans l’ordre traditionnel soit requise à ce stade. Pour une partie d’entre elles, ils leur associent le son qu’elles codent et le distinguent du nom de la lettre quand c’est pertinent. Les enfants découvrent ainsi le principe alphabétique, sans qu’il soit nécessaire de travailler avec eux toutes les correspondances."
  • en indiquant dans la progression de fin de programme, ce qui relève de la grande section, à laquelle revient d’aborder le "principe alphabétique" décliné selon deux compétences spécifiques :
    • "mettre en relation des sons et des lettres : faire correspondre avec exactitude lettre et son pour quelques voyelles et quelques consonnes, quand la forme sonore est bien repérée
    • reconnaître la plupart des lettres."
  • en spécifiant les compétences de fin d’école maternelle, à la fin de laquelle l’élève doit être capable de :
    • différencier les sons
    • distinguer les syllabes d’un mot prononcé, reconnaître une même syllabe dans plusieurs énoncés
    • faire correspondre les mots d’un énoncé court à l’oral et à l’écrit
    • mettre en relation des sons et des lettres
    • copier en écriture cursive, sous la conduite de l’enseignant, de petits mots simples dont les correspondances en lettres et sons ont été étudiées."

La brochure ministérielle Le langage à l’école maternelle y consacre un chapitre, ainsi organisé :

  • La découverte des relations entre l’oral et l’écrit
  • Etablir les correspondances entre mot oral et mot écrit
  • Organiser la découverte des rapports lettre(s) / son
  • Faire droit à l’envie d’écrire
  • Une espace pour les activités d’écriture
  • Ecrire : une activité spontanée, une activité accompagnée
  • Le rôle de l’enseignant

icone word Le principe alphabétique - Extrait de Le langage à l'école maternelle (2011 - 8 p.)

 Voici comment Roland Goigoux (Professeur des Universités) le présente :

"Les élèvLogo - Le Café Pédagogiquees de grande section de maternelle ont besoin de découvrir la nature de la langue écrite, double codage du sens et du son, et de comprendre les relations qu’elle entretient avec la langue orale. Ils doivent ainsi prendre conscience que l’écrit dérive de l’oral dont il constitue un prolongement et découvrir le principe alphabétique qui permet de noter de manière homogène la face sonore de tous les mots." (Roland Goigoux, Le Café Pédagogique Ouvre vers une nouvelle fenêtre du 19 avril 2012 )