Votre enfant a besoin d'une aide spécifique ?

Introduction

aides élèves

N’hésitez pas à contacter les infirmières pour toute question concernant ces dispositifs. (rappel du numéro direct de l’infirmerie : 01 44 75 67 95)

PAI

Projet d'accueil individualisé (PAI)

Ce dispositif est interne à l’établissement et il relève du service médical.

Pour qui ?

Il concerne les élèves atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période sans reconnaissance du handicap :

  •  pathologies chroniques ;
  •  allergies ;
  •  intolérances alimentaires.

Pourquoi ?

Il permet à toute la communauté scolaire de prendre en charge l’élève concerné selon un protocole défini par un médecin et d’intervenir efficacement en cas d’urgence.

Il permet la possibilité de traitement médical au sein de l’établissement.

En concertation avec l’équipe éducative, il peut permettre un aménagement de la scolarité (temps, matériel, etc.) et dans certains cas, un aménagement aux examens.

Qui le décide ?

C’est la famille de l’élève qui en fait la demande auprès du service médical de l’établissement.

Comment ça se passe ?

Avec l’accord du Chef d’établissement, le PAI est élaboré et mis en place suite à un entretien entre les parents de l’élève, l’élève et le médecin scolaire. Le médecin scolaire détermine les aménagements susceptibles d’être mis en œuvre. L’équipe médicale assure le suivi du projet dans l’établissement et en informe toute l’équipe éducative par l’intermédiaire des Professeurs Principaux. Il est daté et signé par toutes les parties désignées (dont les Professeurs Principaux.)

Il est adopté pour toute la durée de l’année scolaire en cours et est reconductible chaque année à la demande des parents.

PPS

Projet personnalisé de scolarisation (PPS)

Ce dispositif relève de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées).

Pour qui ?

Il s’adresse aux élèves reconnus « handicapés » par la MDPH. Selon sa sévérité, la dyslexie peut être reconnue comme handicap.

Pourquoi ?

Cela consiste à mettre en place selon les besoins de l’élève :

  •  l’orientation scolaire : UPI, classe ordinaire, CLIS, cours à domicile ;
  •  l’aménagement horaire et matériel de la scolarité ;
  •  l’aménagement pédagogique : adaptation des apprentissages (allègement du travail scolaire, polycopiés…) ;
  •  l’aménagement des examens et concours ;
  •  les mesures d’accompagnement : AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire), SESSAD, orthophoniste …

Qui le décide ?

C’est la famille qui sollicite le PPS auprès de la MDPH. Puis elle prend contact avec l’enseignant référent de son secteur.

Qui assure sa mise en oeuvre dans l'établissement ?

L’enseignant référent met en place et anime une ESS (Equipe de Suivi de Scolarisation) qui comprend les parents, les enseignants, le médecin scolaire, l’orthophoniste, etc. … C’est l’ESS qui assure la mise en œuvre du PPS dans l’établissement tel qu’il aura été défini par la MDPH.

Le professeur principal est chargé de cordonner la mise en oeuvre et le suivi du projet personnalisé de scolarisation.

PAP

Le plan d'accompagnement personnalisé (PAP)

Pour qui ?

Il s’adresse à tout élève présentant des difficultés scolaires durables ayant pour origine un ou plusieurs trouble(s) des apprentissages.

Pourquoi ?

Il permet de bénéficier d’aménagements et d’adaptations de nature pédagogique.
Le document écrit définit des aménagements et adaptations et suit l'élève dans sa scolarité, ce qui permet d'éviter des ruptures en cas de changement d'établissement.

Qui assure sa mise en oeuvre dans l'établissement ?

Il peut être proposé par  le conseil de classe, le professeur principal ou à tout moment sur demande de l'élève et de sa famille.

Qui assure sa mise en oeuvre dans l'établissement ?

Le constat des troubles est fait par le médecin scolaire. au vu de l'examen qu'il réalise et des bilans éventuels.
A la suite de ce constat, le médecin de l'éducation nationale donne un avis sur la mise en place d'un plan d'accompagnement personnalisé.
Le chef d'établissement élabore le plan d'accompagnement personnalisé avec l’équipe pédagogique, qui associe les parents et les professionnels concernés.
Le professeur principal est chargé de coordonner la mise en oeuvre et le suivi du plan d'accompagnement personnalisé. Les enseignants de la classe le mettent en oeuvre au quotidien.

PPRE

Pour les PPRE, voir l'article annexe (bientôt accessible).