La Rose blanche - Die Weisse Rose

En 1942, de jeunes allemands, Hans et Sophie Scholl avec leurs compagnons se sont élevés dans une révolte de conscience contre le nazisme. Ils l’ont payé de leur vie en étant exécutés à Munich le 22 février 1943.

Sophie SchollHans SchollChristoph Probst

  « Des héros ? Peut-on leur donner ce nom ? Ils n'ont rien entrepris de sublime, si ce n’est d’exiger un droit élémentaire : celui de vivre, librement, dans un monde qui soit humain », Inge Scholl, sœur de Hans et Sophie.

  Vous qui lisez ces lignes, sachez que les élèves et les personnels de ce collège ont voulu honorer leur mémoire et leur lutte pour l’Humanité en lui donnant le nom de leur réseau de résistance : Die Weisse Rose -la Rose blanche-.

Sur proposition du Conseil d'Administration de l'établissement, le Conseil de Paris a adopté cette dénomination lors de sa séance du 20 mai 2016.

ICI - lien vers une conférence enregistrée en octobre 2019, dans le cadre du cycle des "Grandes Révoltes" de Jean-Claude Milner, linguiste, philosophe et essayiste.

P. ODIN, Principal

 

Extrait du bimensuel HISTORIA - avril - mai 2018 sur le réseau la Rose blanche

 Rose blanche contre le nazisme - Historia mai 2018