3ème : relations de parenté chez les Vertébrés

05 mai 15

Les globules rouges sont des cellules qui permettent le transport de dioxygène dans le sang. Ces cellules existent sous deux formes : une forme dite primitive, avec un noyau et une forme dite évoluée, sans noyau.

On cherche à connaître les relations de parenté entre différents Vertébrés : la poule, l'homme, la sardine et le boeuf. On compare donc les globules rouges de ces espèces afin de déterminer s'ils contiennent un noyau ou pas.

Les élèves réalisent des frottis de sang animal. Pour cela, ils étalent une goutte de sang sur une lame soigneusement nettoyée à l'alcool puis le font sécher. Le sang est fixé à la lame en ajoutant de l'alcool.

Etape de fixation du sang sur la lame avec de l'alcool

Frottis2

Différents colorants sont appliqués sur la lame qui est finalement rincée puis séchée.

 Photographie de l'une des étapes de coloration du frottis sanguin

Frottis1

Les préparations obtenues sont ensuite observées au microscope optique.

Frottis sanguins observés au microscope optique (grossissement x 400)

GR

Les observations microscopiques montrent que les globules rouges de sardine et de poule ne possèdent pas de noyau alors que ceux du boeuf et de l'homme n'en ont pas. Cela signifie donc que l'homme et le boeuf sont plus proches par rapport à la sardine et la poule. Les relations de parenté entre ces espèces peuvent être représentées sur un arbre phylogénétique.

Arbre phylogénétique de quatre Vertébrés

Arbre