Quelques conseils pour réussir sa scolarité au collège

Conseils et consignes

pour que l'élève soit dans les meilleures conditions

pour apprendre et apprendre à apprendre.

-Faire le suivi de la scolarité sur Pronote 

-          Avoir son matériel au complet
Cahiers, copies simples et doubles, trousse et crayons...
Contrôler (compléter, remplacer) régulièrement ce matériel, notamment crayons et copies.

En langue, en plus du livre, il faut apporter le cahier d'activités.

-          Avoir un cahier de texte, ou un agenda
Le cahier de texte donne une vue sur plusieurs semaines et permet de s'organiser (alors que l'agenda ne donne qu'une vue journalière). C'est un véritable outil de travail, et non un cahier personnel. Il doit être consultable par tout adulte de l'établissement qui le demande.

 

-          Etre ponctuel et assidu

L'élève doit bien sûr assister à tous les cours et arriver à l'heure (c'est-à-dire être déjà devant la salle quand la sonnerie retentit : 3 retards =1 retenue).

En cas de retard, avant de monter en classe, l'élève passe à la vie scolaire obligatoirement.

En cas d'absence, avant de monter en classe, l'élève passe à la vie scolaire obligatoirement, avec un justificatif.

Il rejoint sa classe et présente spontanément son billet.

-          Faire ses devoirs et apprendre ses leçons

Avoir des devoirs à faire à la maison est normal dès le collège. Cela fait partie intégrante de la scolarité et de l'apprentissage. En moyenne un collégien doit fournir au moins une dizaine d'heures de travail personnel à la maison par semaine.

C'est son devoir. Pas une option.

Comment apprendre ? : voici une méthode simple pour apprendre à apprendre :

·         Assister au cours et prendre le cours dans son cahier ou classeur

·         Raviver la mémoire du cours le soir même. Chacun trouvera son style : le faire par écrit en réécrivant le cours sous forme de fiche par exemple, à l'oral en relisant et en récitant son cours à haute voix...
Et refaire les exercices du cours, en cherchant la solution (sans la regarder).

·         Et recommencer la veille du prochain cours : de nouveau relire son cours et refaire les exercices.

 

Evaluer sa bonne connaissance du cours : le raconter ou le réciter à ses parents, chercher et rédiger les deux questions dont les réponses résumeraient bien l'ensemble du cours.

·          Faire participer ses parents en faisant signer les devoirs sur table, le cahier de correspondance, en leur racontant ses leçons.
L'union fait la force !

 

Note importante aux parents :

Un collégien, contrairement à un lycéen, est encore suffisamment jeune pour avoir un vrai besoin de sens et de motivation. Il ne sait pas forcément travailler pour lui-même et s'auto motiver. Il est capital que les parents démontrent à leur enfant l'intérêt qu'ils portent à la scolarité par leur soutien et leur suivi attentif. C'est une condition nécessaire au bon épanouissement de leurs capacités.

Comment faire ? Solution en 15 mn chrono !

Selon les professionnels, tous les jours un parent devrait accorder 15mn à chacun de ses enfants, en tête à tête, pour faire le point sur sa journée et sa scolarité. 15mn ou l'objectif n'est pas forcément de partager les devoirs mais de se rencontrer individuellement.

-          Téléphone portable et i pod proscrits pendant les cours et dans les bâtiments du collège.

Les lecteurs électroniques qui n'ont rien à voir avec les exigences scolaires ou le matériel demandé par les professeurs (portables,  i-pod ...) sont proscrits au collège : leur usage ou simple visibilité entrainera la confiscation ponctuelle du matériel qui ne sera rendu qu'aux parents sur rendez-vous.

-          Toujours avoir son cahier de correspondance avec soi et l'utiliser
Le faire signer par ses parents régulièrement.
C'est pour l'élève le moyen le plus efficace pour que ses parents soient au courant de sa scolarité, l'aident, le soutiennent et l'encouragent ... et c'est pour les parents le seul moyen de suivre la correspondance des professeurs qui leur est adressée.

 

 

 

-   Le respect d'un temps de sommeil suffisant, non parasité par les médias, sera le gage d'une scolarité sereine.