Bourses

Toutes les informations relatives aux demandes de bourse

La bourse du lycée

Dernière mise à jour : 10 mai 2016

Les bourses de lycée sont attribuées aux élèves scolarisés en lycée et en établissements régionaux d'enseignement adapté (EREA).

Elles se définissent en nombres de points  de charge et se déterminent par rapport un barème annuel Fiche_Bareme_Bourses 2016-2017.pdf

Suis-je éligible ?

Afin de savoir si votre enfant peut bénéficier de la bourse du lycée, cliquez sur l’image ci-dessous et remplissez les champs du simulateur.

 

 

Je constitue mon dossier de demande de bourse

1 – Je remplis le formulaire, je le date et le signe :

 2 – Je joins obligatoirement les pièces justificatives suivantes :

  • Une copie de votre avis d’impôt ou de non-imposition 2015 sur les revenus de l’année 2014 ;
  • Le relevé d’identité bancaire ou postal des parents de l’élève scolarisé ;

Si vous êtes bénéficiaire de ces aides sociales

  • Une copie de votre relevé de CAF.

Si vous êtes seul(e) à élever votre enfant

  • Une attestation sur l’honneur renseignée et signée.
 

Le calendrier    

Votre dossier de demande de bourse doit être déposé à l’intendance impérativement le 15 juin 2016 au plus tard.

Les primes complémentaires

Dernière mise à jour : 10 mai 2016

Des primes peuvent compléter la bourse de lycée, sous certaines conditions.

La prime d'équipement       

D'un montant de 341,71€, elle est versée en une seule fois, au premier trimestre en même temps que le premier versement de la bourse.

Elle est attribuée aux élèves de première année de certaines spécialités de CAP, bac technologique ou brevet de technicien. 

 La bourse au mérite       

Elle est versée en trois fois en même temps que la bourse de lycée et en complément de celle-ci. Son montant varie en fonction de l’échelon de la bourse. Elle est attribuée aux élèves boursiers méritants. Ce complément est versé pendant toute la scolarité jusqu'au baccalauréat afin de les aider dans la poursuite de leurs études. 

Depuis la rentrée 2006, ces bourses sont versées de droit aux élèves boursiers de lycée qui auront obtenu une mention « Bien » ou « Très bien » au diplôme national du brevet (en application des articles D.531-37 à D.531-41 du Code de l’éducation).

 

La suppression de primes

 

Le refonte des dispositions ministérielles des aides financières à la scolarité a entrainé, à compter de la rentrée 2016-2017, la suppression :

 

  - les primes de rentrée en seconde, en première, et en terminale,

 

  - les primes de qualification

 

Les aides

Dernière mise à jour : 10 mai 2016

L'allocation de rentrée scolaire (ARS)    

Pour la rentrée 2015, le montant de l'allocation de rentrée scolaire est de 396,29€ par enfant de 15 à 18 ans.

Pour en bénéficier, vos revenus de l’année 2014 ne doivent pas dépasser :

  • 24 404€ pour un enfant ;‚
  • 30 036€ pour deux enfants ;
  • 35 668€ pour trois enfants ;
  • 5 632€ par enfant supplémentaire.

L'allocation de rentrée scolaire est versée directement par les caisses d'allocations familiales (CAF) ou la mutualité sociale agricole (MSA).

Pour en exprimer la demande, vous devez directement prendre contact auprès de la CAF ou de la MSA :

Site de la CAF

http://www.caf.fr/aides-et-services/s-informer-sur-les-aides/enfance-et-jeunesse/l-allocation-de-rentree-scolaire-ars?active=tab1

Ou par téléphone 0 810 25 75 10 (0,06ct d'€ plus prix d'un appel)
du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00.

Site de la MSA

http://www.msa.fr/lfr/web/msa/famille/allocation-rentree-scolaire

ou par téléphone 01 30 63 88 80 et/ou courriel contact.particulier@msa75.msa.fr

 

Le fonds social lycéen      

Dans les lycées publics, un fonds social lycéen permet d'apporter une aide exceptionnelle, en espèce ou en nature, à un élève pour faire face à des dépenses de scolarité.

Ces aides sont accordées après avis de la commission présidée par le chef d'établissement et constituée par des membres de la communauté éducative, des délégués et de parents d'élèves.

 

Le fonds social pour les cantines      

Ce fonds doit permettre aux élèves, issus de milieux défavorisés, de fréquenter la cantine de leur établissement.

Le chef d'établissement prend au cours de l'année scolaire l'avis du conseil d'administration sur les critères et les modalités à retenir pour l'attribution de l'aide.